VOLLEY-BALL : Nouvelle victoire face à Grenoble, les coachs de l’AMVB ravis

volley amvb amiens métropole volley ball grenoble gazettesports kevin devigne 37
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Samedi dernier, l’élite de l’AMVB recevait Grenoble au gymnase La Paix, un match difficile mais maîtrisé de bout en bout par les Amiénois. Ravis, les coachs élite Ali Nouaour et Bruno Julé reviennent sur la performance de leurs joueurs.

L’AMVB, qui participe aux playdowns pour jouer son maintien en élite, sortait de 2 victoires à 3 points face à Beauvais et à Montpellier. Il était important de continuer la série et c’est chose faite pour les joueurs de l’élite amiénoise, qui ont vaincu Grenoble à domicile 3 sets à 0.

Dans le premier set les joueurs d’Ali Nouaour et de Bruno Julé répondent présents d’entrée de jeu, prenant rapidement l’avantage. « Les joueurs étaient bien, tout le monde semblait en forme, j’ai eu un peu peur à un moment, où on leur donne un peu plus d’espoir et on joue avec plus de crispation, mais on mène quand même la danse jusqu’à remporter la première manche 25-22″ explique Ali Nouaour.

Le deuxième set commence alors avec une équipe de Grenoble mieux organisée, mettant à mal les actions amiénoises, le score restera serré jusqu’au bout, les Grenoblois allant même jusqu’à se procurer une balle de set. Mais les Amiénois ne lâchent rien et parviennent à repasser devant pour aller chercher le second set sur le score de 29-27. « J’ai beaucoup aimé la combativité des gars notamment dans la fin de ce deuxième set où on repasse devant, parce que je pense qu’à ce moment là, moralement on leur a fait mal » précise le premier entraîneur amiénois.

volleyball amvb vs beauvais (reynald valleron) (58)
Ali Nouaour, coach de l’élite amiénoise, lors du match face à Beauvais le 12/03/2022.

Ali, à partir de quel moment est-ce qu’on pourra dire qu’Amiens a réussi à décrocher son maintien en élite ?

« Je pense que ça va être très très long, on l’a vu là on a quelques résultats, je pense que le CNVB a perdu contre Épinal 3-0, on sait que Bellaing a gagné 3-0 contre Caudry donc ça va être un championnat très serré je pense que ça se jouera jusque dans les dernières journées. C’est à nous de rester concentrés sur l’objectif de gagner nos matchs comme on les gagne en ce moment 3-1 ou 3-0 et enfin d’enchaîner une 4ème victoire d’affilée ce serait bien. »

Aujourd’hui on a vu une ambiance de folie au gymnase la paix, avec des joueurs qui ont répondu présents, à l’image de Damien Barry qui a fait une superbe entrée, que peux-tu nous dire sur ça et sur son retour de blessure ?

« Malheureusement, Ulysse n’était pas forcément bien sur ce match là, donc on a fait rentrer Damien Barry, qui sur sa jambe et demie on va dire, a apporté ce qu’il fallait, il a enchaîné dans le deuxième set, je l’ai fait sortir dans le 3ème set en lui disant qu’il fallait qu’il se tienne prêt à rentrer à nouveau soit sur Ulysse soit sur Didier. Et franchement il a fait le job, une très belle rentrée. »

On a eu peur à un moment, dans le deuxième set, avec le passeur serbe Mario Medan qui s’est blessé au mollet, c’est une blessure inquiétante ?

 » Inquiétante je ne sais pas, on prendra le temps d’aller chez le médecin lundi et de faire une échographie, je discutais avec Bruno au moment où il s’est blessé donc je n’ai même pas vu le mouvement en question. Toujours est-il qu’on a fait rentrer Mehdi Hachemi pour le soulager sur quelques points, et puis Mario a su assurer malgré sa blessure et nous a emmené vers une victoire à 3 points. Maintenant, on a 15 jours sans match, donc on va pouvoir faire un point sur les petites blessures, parce qu’il y a aussi Symon Bardoul qui est toujours touché aux abdominaux, donc on va soigner tout ça pour être prêt pour le match de Arles. « 

volleyball amvb marseille gazettesports kevin devigne 39 1024x683 1
Bruno Julé, coach adjoint de l’AMVB, lors d’un temps mort face à Marseille le 30/10/2021.

Bruno, coach adjoint de l’AMVB, qu’est-ce qui pour toi a fait que l’AMVB a su s’imposer 3-0 face à Grenoble ?

« Je pense qu’on a déjoué un petit peu, on s’est rapidement recentrés sur les faiblesses de cet adversaire, et ça a fait la différence, maintenant quand je regarde le deuxième set qui était un peu tendu parce qu’on est derrière à 20-23, sur deux ou trois ballons on est capable de se mettre au sol ou d’aller chercher des ballons à plus de 6 mètres hors du terrain, ça montre énormément d’abnégation et ça prouve que les gars sont vraiment focus sur match après match et sur l’envie de gagner. Je pense qu’ils ne sont même pas dans l’état d’esprit du maintien, ils sont dans une optique de 6 matchs restants, 6 matchs à gagner et ils donnent tous les ingrédients pour gagner et aller au bout et pour être fiers d’eux même. »

Au delà de tes fonctions de coach adjoint, tu es aussi le préparateur physique de l’équipe, si tu avais un mot à dire à tes joueurs tu leur dirai quoi ?

« Je trouve que ça bosse dur, on bosse bien on est frais. On voit que dans ces moments difficiles le corps est là, donc ça c’est hyper important dans cette phase de playdowns, et ensuite le seul mot que je peux leur dire c’est  » soyez fiers de vous et donnez tout  » « 

L’élite de l’Amiens Métropole Volley-Ball se sera donc imposé à la maison 3 sets à 0 (25:22, 29:27, 25:19) et devra repartir en guerre pour son maintien en élite dès le 9 avril avec un déplacement à Arles.

Florentin Gerbet

Crédits Photos : Reynald Valleyron, Kevin Devigne.