ROLLER-HOCKEY : Manque de chance pour les Greenfalcons

hockey sur roller ecureuils vs greenfalcons (reynald valleron) (17)
Ⓒ Gazettesports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce week-end, les Greenfalcons se sont inclinés face à leurs voisins les Écureuils pour le dernier match de la saison régulière (9-4).

Dès le début de la rencontre les Greenfalcons montrent du beau jeu. Ça commence fort des deux côtés. Les Messipontins se procurent un premier tir lointain mais ce sont les Écureuils qui vont ouvrir le score 30 secondes après le coup d’envoi (1-0, 30′). On assiste à un jeu appliqué pour les deux équipes voisines. Les Greenfalcons, parviennent à se créer des occasions et touchent le poteau amiénois à plusieurs reprises. Après une contre-attaque sans conséquence, Anthony Josse égalise (1-1, 2′). Paul Choteau, gardien messipontin, repousse le palet à de nombreuses reprises. Les Greenfalcons prennent l’avantage, avec un doublé d’Anthony Josse, seul face au gardien (1-2, 4′). Les Messipontins poussent l’équipe adverse et obtiennent un pénalty à la cinquième minute. Anthony Josse ne parvient pas à le convertir, face à un gardien amiénois solide.

Les locaux, déterminés à rester premier de la poule, égalisent (2-2, 5′). Dans la foulée, les Écureuils prennent l’avantage, avec un jeu rapide et de belles passes que les Greenfalcons ne parviennent pas à intercepter (3-2, 6′). L’équipe d’Antoine Demaret se procure des occasions mais sans succès. Avec de beaux enchaînements et un nouveau tir qui finit dans les filets, les locaux creusent l’écart (4-2, 10′). Les Greenfalcons montrent qu’ils sont capables de plus en touchant plusieurs fois le poteau amiénois. Il faut attendre la 20e minute pour voir un nouveau but en faveur des Écureuils, qui prennent le large avant la mi-temps (5-2, 20′). Une mi-temps qui est la bienvenue après une entame de derby intense

De retour des vestiaires, les Amiénois imposent leur rythme pendant que Paul Choteau repousse le palet. Les Écureuils vont profiter d’une supériorité numérique pour alourdir le score (6-2, 28′). Dans la foulée, après un premier tir arrêté, les Greenfalcons reprennent de l’espoir avec un nouveau but de Valentin Demaret qui s’ajoute au compteur (6-3, 29′). Entre tirs et arrêts à répétition, les Messipontins manquent d’agressivité. Ils encaissent un nouveau but en infériorité numérique, à la 33e minute (7-3). Le palet voyage d’un camp à l’autre mais les Greenfalcons sont moins précis dans un jeu plus rapide. Les deux équipes tentent le tout pour le tout. L’équipe d’Antoine Demaret obtient de nouveau un pénalty mais Anthony Josse parvient seulement à toucher la barre adverse. On doit attendre les cinq dernières minutes pour voir les Amiénois prendre définitivement le large avec deux buts en l’espace de trois minutes (9-3, 49′). Trente secondes après, les Greenfalcons rendent l’addition un peu moins lourde, signe de leur refus d’abdiquer (9-4, 44′).

Objectif maintien

Un match satisfaisant pour Antoine Demaret, coach messipontin, « c’était un bon match pour la dernière rencontre du championnat, contre le premier de la poule. On a fait une très bonne première mi-temps où j’aurais tendance à penser qu’on manque un peu de chance, on peut être plus sérieux au score. Par contre on est trop laxiste derrière, on manque d’agressivité et de placementDans la deuxième mi-temps on a envie, on joue. On se prend 2/3 buts à la fin mais on est dedans malgré tout. Il y a des choses à apprendre sur ce match-là, eux ils sont premiers, nous derniers mais on ne dirait pas qu’il y a sept places d’écarts entre les deux équipes aujourd’hui. A nous de continuer à bosser pour rejouer l’année prochaine en N1 avec eux et essayer de faire autre chose ».

hockey sur roller ecureuils vs greenfalcons (reynald valleron) (20)

Paul Choteau, reste lui aussi satisfait de sa performance, « j’ai fait les bons arrêts, j’ai essayé d’être le plus présent pour essayer d’aider l’équipe et pouvoir jouer ce derby à fond, ce qui me tenait à cœur. Concernant l’équipe, il manque un peu d’expérience, on a une équipe avec très peu de joueurs ayant une expérience en N1. Mais on engrange l’expérience, il manque encore des petites choses à travailler, sur le placement, sur la défense mais on espère que ça va le faire pour les barrages ». Maintenant objectif maintien en N1 et un titre en U20, « ces dernières semaines on a eu des entraînements plus sérieux, avec plus de monde présent, on va continuer à s’entraîner on a encore quinze jours, on va rajouter un entraînement dans la semaine pour essayer de sauver notre place, on fera tout pour », souligne Antoine Demaret. Paul Choteau garde espoir pour les barrages, « après je ne peux pas dire que je suis confiant, je ne sais pas ce que valent les équipes en face dans l’autre poule. J’ai envie d’y croire, après en U20 on va essayer de se qualifier en finale et d’aller chercher une médaille »

14ème journée de National 1 : 
Écureuils d’Amiens – Greenfalcons de Pont-de-Metz : 9-4 (5-2)

Buteurs Amiens : Renaud Crignier (x3), Jeremy Hard (x2), Clément Crignier, Hugo Bacquet (x2), Sacha Foure

Buteurs Pont-de-Metz : Anthony Josse (x2), Valentin Demaret, Marco Pereira

Charlotte Lecot

Crédit photo : Reynald valleron – Gazettesports

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.