BADMINTON : La soupe à la grimace…

badminton amiens universite club auc grand quevilly gazettesports kevin devigne 69
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour cette avant-dernière journée, l’Amiens UC Badminton enchaîne un nouveau revers en s’inclinant 8-0 face à Grand Quevilly.

Voilà des journées de championnat qui, malheureusement, se suivent et se ressemblent pour l’AUC. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe a hâte que cette saison se termine au regard des résultats qui ne s’améliorent pas depuis septembre et qui plongent les Samariens dans un désarroi qui s’accentue de journée en journée. Pour cette 9ème rencontre de championnat de Nationale 3, les joueurs de l’Amiens UC Badminton recevaient les Normands de Grand-Quevilly, retour sur le fil de cette journée.

L’entame de la rencontre se fait par le double hommes et double dames. D’un côté, Maxime Maj et Wilfried Chatelain sont opposés à William Goudallier et Nathan Hucher, un match à sens unique où les Amiénois, moins bien classés, sont très vite dépassés. Défaite 9-21 6-21. De l’autre Doriane Liard et Charlotte Peters retrouvent Lucille Vincent, une joueuse qu’elles connaissent bien, puisqu’elles l’ont rencontrée par deux fois lors du tournoi des hortillons le week-end mais qui cette fois-ci est associée à Laura Menant. Si les Amiénoises ne partent pas favorites, elles réalisent un premier set irrégulier avec quelques erreurs et des fautes 14-21. Dans la deuxième manche, alors qu’elles se retrouvent menées de 7 points (10-17), elles nous offrent une remontada de l’espoir à 16-17 en étant plus appliquées dans le jeu, commettant moins de fautes et en faisant mieux bouger leurs adversaires. Elles parviennent à prendre les devants à 19-18… mais s’inclinent finalement 22-20… rageant !

Du côté des simples, c’est compliqué, surtout chez les femmes. En simple dames 1, Audrey Dercourt (R6) manque de régularité et s’incline face à Eloise Vahé (N3). Charlotte Peters (D7) alignée sur le simple 2 face à Lucille Vincent (R6) cède facilement. Les deux Amiénoises ne seront pas parvenues à semer le doute dans l’esprit des Normandes. Chez les hommes, Yvon Crépelle en simple hommes 1 fait une très bonne entame de match face à William Goudallier, ancien TOP 20, passé par le pôle France. Le Samarien est plus à l’aise sur le terrain, construit bien ses points et arrive à dépasser son adversaire. Il parvient à prendre l’avantage au score 15-9, puis 20-17 mais finit par rentrer dans le « faux rythme » du Grand-Quevillais qui remonte au score et remporte premier set dans le money time 24-26. Le capitaine amiénois s’agace de son niveau de jeu dans le deuxième set, où dès le début il commet de plus nombreuses fautes. Le Normand est plus appliqué et prend le large. Défaite 12-21. En simple hommes 2, Wilfried Chatelain (R6) est opposé à Titouan Vitrai (N3), s’ils ont 4 classements d’écart, le match est relativement disputé. L’Amiénois se démène mais finit par concéder la première manche 20-22. Dans le second set, le joueur de l’AUC est derrière au score et s’incline 21-15.

badminton amiens universite club auc grand quevilly gazettesports kevin devigne 03
Wilfried Chatelain, pour sa deuxième journée de Nationale 3 cette saison, aura été auteur d’un très bon match en simple face à un joueur bien mieux classé.

En double mixte 1, Maxime Maj et Audrey Dercourt font face à Titouan Vitrai et Laura Menant. Les deux AUCistes s’agacent rapidement, dans de mauvaises dispositions psychologiques, quelque peu dépités par l’enchaînement des défaites et leurs premiers matchs respectifs sur la rencontre, ils ne parviennent pas à calmer le jeu et à s’adapter tactiquement. Ils subissent beaucoup et s’inclinent en deux sets 13-21 / 8-21. Dans l’autre double mixte, c’est beaucoup plus disputé. Yvon Crépelle et Doriane Liard, opposés à Nathan Hucher et Eloise Vahé ne font pas la course en tête durant le premier set, mais ne lâchent pas leurs adversaires, ils s’inclinent 18-21. Dans le second set, ils restent derrière au score, à 19-20, ils parviennent à sauver un premier volant de match pour revenir à 20 partout. Mais finalement, les joueurs de l’ALCL Grand Quevilly concluent le match 22-20.

Avec cette défaite 8-0, c’est une nouvelle désillusion pour le camp amiénois qui au-delà du collectif, n’arrive pas à concrétiser des opportunités individuelles dans ce championnat se laissant happer par les revers qui s’enchaînent. En cette fin de rencontre, la défaite se lit clairement sur les visages des Amiénois, qui n’arrivent pas à cacher leur peine et leur frustration. Avec cette spirale infernale depuis le début de saison, il devient difficile de faire bonne figure, surtout quand ils passent à côté de certains matchs abordables et à leur niveau. Ne reste plus qu’à attendre la dernière journée de championnat le 24 avril prochain, et se laisser du temps d’ici là pour essayer, au moins, de prendre un maximum de plaisir.

Dorine COCAGNE
Crédit photo : Kévin DEVIGNE pour Gazette Sports.