LES GOTHIQUES : L’aventure s’arrête là

hockey ligue magnus playoffs gothiques amiens jokers cergy match 1 gazettesports kevin devigne 09
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Amiénois jouaient leur survie en play-offs à Cergy, sur ce match 6. Après avoir couru après le score tout le long du match, ils s’inclinent d’un petit but (4-3).

Le début de rencontre est animé, avec des actions de part et d’autre et peu de fautes à signaler. Si les Gothiques ont bien quelques situations, les plus belles opportunités sont à mettre au crédit de Cergy. D’abord par Hordelalay, en bout de course (3′), avant de louper l’immanquable (11′), puis sur une déviation de Kearney (7′). Lopachuk répond d’un tir bien senti que Sebastian Ylönen ne capte pas (12′). Mais les Jokers remettent un coup d’accélérateur et le palet passe le plus clair de son temps devant les buts d’Amiens. Sans un Buysse bien dans ses patins et un brin de chance, les Cergyssois auraient déjà pu faire la différence avec des chances de marquer pour Tait (13’30), Petit (15′) et Dorey (17′) qui ne trouvent pas preneur. Dans un match jusque-là très fair-play, Jérémie Romand va écoper de la première pénalité (18’05). Une infériorité qui sera fatale aux Gothiques, puisque Rajamaki envoie un gros lancer du poignet pour l’ouverture du score (19’39 : 1-0). Les locaux repartent au vestiaire avec un avantage logique.

Amiens réagit mais court toujours après le score

Le deuxième tiers temps semble démarrer sur les mêmes bases que le premier avec des Cergyssois à l’attaque. Tait s’y reprend notamment à trois fois pour tenter de percer la jambière de Buysse (22’40). Mais une pénalité obtenue par Jesper Öhrvall en faveur d’Amiens va renverser le momentum (23’21). Lopachuk trouve d’abord le poteau, avant que sur le shift suivant, Öhrvall ne nettoie la lucarne pour l’égalisation (25’03 : 1-1). Kestila est proche de redonner l’avantage aux Jokers (26’15), tout comme Coulaud pour les Picards. Mais à la demi-heure de jeu, ce sont bien les Jokers qui reprennent les devants grâce à un beau shoot de Diffley (29’46 : 2-1). Quelques secondes plus tard, Spencer Naas manque un break (32’30). Dans la foulée, Cergy part en deux contre un et sur l’action Pretnar se rend coupable d’un retenir (33’06). Pour la première fois de la rencontre, la pénalité est tuée. Néanmoins, la pression sur la cage du cerbère d’Amiens ne redescend pas. La fin de tiers est une nouvelle fois pour les Verts.

Cergy se fait peur mais confirme

Dès le retour sur la glace, Hordelalay transforme un break pour donner deux buts d’avance à Cergy (40’32 : 3-1). Et l’attaquant français inscrit un doublé trois minutes plus tard (43’31 : 4-1). Un vrai coup de massue pour les hommes d’Anthony Mortas. Les visages sont fermés, mais la partie n’est pas finie. Après un temps mort, Amiens repart à l’attaque. Klemen Pretnar trouve la barre et le poteau (44’11). À dix minutes de la fin, Naas insiste, mais ça ne veut pas rentrer. Les Amiénois finissent tout de même par marquer, grâce à Plagnat, bien présent au rebond (52’11 : 4-2). Et dans la foulée, Dan Gibb marque le but de l’espoir sur un lancer de la bleue (52’42 : 4-3). De quoi s’offrir une fin de match irrespirable ! Il reste moins de trois minutes à jouer quand Baazzi et Owre sont envoyés en prison, de quoi laisser des espaces aux attaquants. Lopachuk réalise un numéro devant la cage, mais Ylönen réalise un arrêt exceptionnel. Amiens joue en cage vide. Sur un énorme cafouillage devant le but de Cergy, Amiens ne trouve pas le fond du filet et en prime les Gothiques finiront la rencontre à 3 contre 5 (50’40). Le banc amiénois est furieux ! Les Jokers font logiquement tourner dans les dernières secondes et conservent leur avantage.

Grâce à cette victoire (4-3), Cergy se qualifie pour les demi-finales au terme de la série (4-2), tandis que la saison d’Amiens se termine ici.


Cergy – Amiens : 4-3 [(1-0)(1-1)(2-2)]

Buts pour Amiens : Öhrvall assist’ Baazzi et Plagnat (SN) 25’03 ; Plagnat assist’ Baazzi et Öhrvall 52’11 ; Gibb assist’ Lopachuk et Coulaud 52’42
Buts pour Cergy : Rajamaki assist’ Kauppila (SN) 19’39 ; Diffley assist’ Kestila et Abramov 29’46 ; Hordelalay 40’32 ; Hordelalay 43’31


Julien Benesteau 
Crédit photo : Kevin Devigne (archive match 1) – Gazettesports.fr