VOLLEY-BALL : L’AMVB déçoit pour son premier match en play-down

volleyball amvb vs conflans championnat de france elite (reynald valleron) (43)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Samedi 5 mars, l’élite de l’Amiens Métropole Volley-Ball se déplaçait à Bellaing pour son premier match de play-down. Malgré une bonne préparation, l’AMVB s’incline sèchement, 3 sets à 0.

L’AMVB semble avoir replonger dans ses travers avec cette nouvelle désillusion ce samedi 5 mars face à Bellaing. « C’est une grosse déception » explique le coach Ali Nouaour. « On a joué sans orgueil, sans fierté, savoir même se donner la peine d’y croire un peu. »

Pourtant l’effectif amiénois savait que ce match serait compliqué. Avec la situation actuelle, play-down à couteaux-tirés, avec 5 équipes relégables sur 10 au classement, c’est tous les matchs qui seront importants et cruciaux pour les Amiénois. Le coach avait confié être content de commencer cette deuxième partie de saison par un derby du nord, espérant que cela galvaniserait ses joueurs, en vain.

« On a encore joué à l’envers. On avait pourtant fait un gros travail de préparation à l’entraînement, on avait réalisé une bonne analyse vidéo lors d’un petit déjeuner de cohésion avec toute l’équipe, mais voilà on est passés à travers » explique Ali Nouaour.

En effet, on pouvait voir sur le live Facebook proposé par le club nordiste, une équipe d’Amiens bien en-dessous de son niveau de jeu habituel, avec des joueurs se montrant très fébriles notamment au bloc et en défense, laissant Bellaing empocher les 2 premiers sets sans trop de frayeurs (25-20, 25-17). Le 3ème set commence alors, on pouvait apercevoir un capitaine amiénois Mehdi Hachemi tenter de lancer la révolte, sans succès. L’AMVB parviendra a recoller au score, et même à repasser devant d’un ou deux points, pour finalement laisser filer le match sur ce 3ème set (25-22).

« Pour la première fois, je commence à avoir peur pour notre maintien en élite  »

« On voit déjà des équipes comme Épinal qui se détachent devant nous de 3 points, on va devoir jouer des équipes comme le CNVB (Pôle France de Montpellier), qui ont une équipe première qui évolue en Ligue B, et qui a terminé son championnat. Leur équipe élite sera donc renforcée par des joueurs aspirants pro de cette Ligue B, ça va être très dur » précise Ali Nouaour.

« Pour la première fois en 6 ans de championnat élite, je commence à avoir peur pour notre équipe de l’AMVB et son avenir dans cette division. Il faut que les joueurs se regardent en face, qu’ils se demandent s’ils ont envie de jouer, parce que là j’ai l’impression que certain ont déjà abandonné. Aujourd’hui je suis en train de me dire que l’AMVB est une équipe d’entraînement mais pas de match quoi «  conclut l’entraîneur amiénois.

On notera tout de même deux points positifs quant à ce match face à Bellaing, à savoir les entrées de Symon Bardoul (réceptionner-attaquant) et de Victor Gomes (3ème central), notamment pour ce dernier qui n’aura pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison mais qui a su faire une belle prestation, apportant un bon soutien au bloc amiénois. « On a aussi Damien Barry qui reprend l’entraînement aujourd’hui suite à sa blessure à la cheville, on verra bien, mais je ferai jouer les gars qui ont le plus d’envie et de hargne ! »

Le prochain rendez-vous des aigles de l’AMVB se tiendra samedi 12 mars prochain à 19h00 au Coliseum pour un nouveau derby face à Beauvais.

Florentin Gerbet

Crédits photos : Reynald Valleyron