LES GOTHIQUES : Une victoire en trompe-l’œil

hockey ligue magnus gothiques amiens hormadi anglet gazettesports kevin devigne
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Rarement un succès aussi large (6-0) n’aura suscité autant de critiques de la part d’Anthony Mortas, conscient qu’un tel contenu ne sera pas suffisant en playoffs. Aux Amiénois de faire mieux dès ce soir, toujours contre Anglet, a fortiori revanchard.

Preuve s’il en est que ce match dominical a été plus compliqué qu’il n’y paraît, l’homme du match se nomme Henri-Corentin Buysse, alors que six buts ont été inscrits par ses coéquipiers. Le cerbère des Gothiques, incertain après sa sortie sur blessure lors de la défaite à Angers deux jours plus tôt, a écœuré les attaquants adverses et termine le match sans encaisser le moindre but. Une mise en avant dont Anthony Mortas se serait bien passé, regrettant que son dernier rempart ait été « trop sollicité », et que « si ce soir on a un gardien juste normal, on est en prolongation. Il faut faire attention, parce qu’il y a eu quelques gros arrêts, des poteaux et des barres transversales ».

Dans la manière, c’était horrible !

Anthony Mortas

Le coach n’en démord pas : « dans la manière c’était horrible ! Le score est très flatteur, on finit avec un nombre incalculable de revirements, on s’est mis en difficulté nous-mêmes, on donne trop de possibilités à l’adversaire ». Un tel niveau d’exigence est justifié par l’arrivée très prochaine des playoffs. Dans cette optique, « on ne peut pas tourner un bouton et dire c’est bon je vais mieux jouer maintenant, ce n’est pas possible. Si on veut aller loin en playoffs, il faut recadrer les choses, être plus dur avec les joueurs. J’ai envie d’être en vacances le plus tard possible et je pense qu’eux aussi. » martèle Anthony Mortas.

hockey ligue magnus gothiques amiens hormadi anglet gazettesports kevin devigne (1)
Le Suédois, Jesper Ohrvall a scoré son premier but avec Amiens. Il comptabilise trois points en quatre rencontres de Ligue Magnus.

Pourtant tout n’est pas à jeter, outre ce blanchissage pour Buysse. Car les offensives ont brillé, le plus souvent sur des mouvements individuels. A l’instar de Baptiste Bruche, qui s’est offert un doublé, sur un rush et un palet gratté à la bleue. L’attaquant reconnait toutefois que « ça aurait pu être bien plus serré, parce qu’on a eu de la réussite offensivement ». Autre point positif : les deux renforts hivernaux, Donat Szita et Jesper Ohrvall ont ouvert leur compteur but en Ligue Magnus. En inscrivant le quatrième but de la rencontre après 24 secondes de jeu dans le troisième tiers, le Suédois a réduit à néant les espoirs des Basques. Les Amiénois ajoutaient par la suite deux buts supplémentaires et parvenaient à préserver leur filet, tant bien que mal. Anthony Mortas note la « perte de deux, trois palets bêtement en fin de match » qui auraient pu priver son gardien d’un blanchissage.

Avec ce succès, les Picards se sont replacés à la quatrième place, à la faveur d’une meilleure différence de buts particulière avec Cergy. Mais plus que le classement, les têtes sont désormais tournées vers le 11 mars, date du premier match de la phase finale. Pour espérer aller le plus loin possible, les Gothiques devront montrer leur plein potentiel. Pour leur coach, celui-ci n’est pas exploité à 100%, même si Anthony Mortas garde confiance en son groupe : « nos quatre lignes sont capables de marquer des buts, Henri est capable de faire les arrêts, notre défensive est capable de bien jouer, on a un ensemble cohérent, donc parfois ça me chagrine quand on ne voit pas ça ».

Dès ce lundi soir, pour la deuxième rencontre consécutive contre Anglet à domicile, les Gothiques peuvent gommer leurs défauts et engranger au passage trois points supplémentaires.


Lundi 21 février 20h15

J35, Ligue Magnus, au Coliseum d’Amiens

Amiens (4ème, 62 pts) – Anglet (11ème, 33 points)


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne (archive) – Gazette Sports