VOLLEY-BALL : L’AMVB a fait bonne figure face au leader

volleyball amvb vs conflans championnat de france elite (reynald valleron) (24)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Samedi dernier, l’élite de l’Amiens Métropole Volley-Ball se déplaçait chez le leader ASUL Lyon pour le compte de la 13ème journée de championnat élite. Les aigles ont donné beaucoup de fil à retordre aux Lyonnais et on proposé un énorme match au bout duquel ils s’inclineront finalement 3 sets à 2.

Ce match LYON-AMIENS était tout de même un match important pour l’AMVB, destiné à jouer les play-down et son maintien en élite après la cruelle défaite face à Conflans une semaine plus tôt. Même si ramener des points face à Lyon n’était pas important, il était important de reprendre confiance, et de garder le moral pour enchaîner une belle prestation samedi prochain face à Cesson qui disputeront eux aussi les play down.

Samedi dernier, 20h, le premier arbitre donne le coup d’envoi du match Lyon-Amiens. Les amiénois entament alors bien la rencontre et restent collés au score jusqu’à ce que le n°16 adverse Bijelovic Jovo réalise une énorme série de services smashés, mettant à mal les réceptions amiénoise et permettant aux Lyonnais de prendre le large au score pour emporter le premier set 25-13.  » On est partis tôt le matin même, c’était peut-être le temps qu’il nous fallait pour nous réveiller «  explique le coach Ali Nouaour.

Pour le deuxième set, l’entraîneur amiénois décide de faire entrer sa jeune recrue Symon Bardoul sur l’international camerounais Didier Sali Hilé afin d’apporter de la hauteur au bloc et à l’attaque.  » On leur colle 12-25 dans le deuxième set, on est bien mieux dans tous les compartiments de jeu, avec notamment de bien meilleurs choix à la passe, en passant majoritairement par le centre grâce à un Stridji Tel et un Isbel Mesa Sandoval en feu, qui mettaient tous leurs points à l’attaque. «  précise l’entraîneur des aigles.

Le 3ème set se déroule au mieux pour les aigles, qui mènent la danse jusqu’au money-time mais qui retomberont dans leurs travers, devenant plus fébriles en réception, les amiénois laissent les joueurs de l’ASUL repasser devant et empocher la 3ème manche 26-24.

Il fallait maintenant pour les aigles emporter le 4ème set et aller chercher le tie break. Le scénario de ce dernier, très similaire à la 3ème période, démontre des amiénois bien en place, menant toujours la danse jusqu’à 19-22. Une fin de set encore compliquée se dressera devant le capitaine saharien et ses hommes, perdant à nouveau le contrôle de la situation et laissant les Lyonnais reprendre les devants et se procurer 2 balles de match.  » C’est à ce moment là qu’on a fait preuve de caractère  » explique Ali Nouaour.  » Mehdi a réussi à calmer l’équipe et à les remettre dans le chemin de la vigilance. Il nous a ensuite sorti 2 énormes services flottants, qui nous ont permis de repasser devant et d’empocher le 4ème set. « 

Le tie-break commence alors pour départager les deux équipes, et on sent alors que les amiénois avaient dépensé beaucoup d’énergie durant le match, laissant rapidement filer les lyonnais au score, qui s’imposeront chez eux 15 à 7. Le manque de sérénité dans le money-time est un point délicat et sur lequel l’entraîneur amiénois devra axer son travail. Mais l’AMVB n’aura pas fait pâle figure face au leader ce week-end, et c’est de bonne augure pour la réception de Cesson St-Brieuc ce samedi au gymnase La Paix.

Ali, peux-tu nous parler des play-down, comment ça marche ?

 » Les play-down c’est simple, on va jouer contre les 5 dernières équipes de l’autre poule élite et on comptabilise uniquement les points des matchs que l’on a gagné en phase régulière depuis septembre. Donc on part avec un certain nombre de points et il faudra terminer dans les 5 ou 6 premières places à l’issue de ces play down pour se maintenir en élite. C’est pour ça que c’est important d’aller chercher des points contre St-Brieuc ce samedi. On ne rencontrera plus les équipes que l’on a rencontré en première partie de saison, on rencontrera les autres, sous forme de matchs aller-retour. Il faut faire très attention en play down car les 4 derniers descendent en Nationale 2, et le CNVB (pôle France) est pensionnaire titulaire de l’élite, même s’ils finissent derniers ils ne peuvent pas descendre car ils forment l’équipe de France junior, et donc ils prennent déjà un ticket dans les places pour le maintien. « 

Espérons donc que les aigles soient au rendez-vous et propose un niveau de jeu aussi élevé que le week-end dernier face à Lyon (LYON 3-2 AMIENS : 25:13, 12:25, 26:24, 24:26, 15:7).

Florentin Gerbet

Crédit Photo : Reynald Valleyron