FOOTBALL (F) : Et deux qui ferait trois pour l’ESC Longueau

gazette escl st quentin 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Dans l’ombre de Cambrai et Lens au classement, les joueuses d’Estelle Boëtte ont une belle opportunité de conforter leur position, ce dimanche, à la maison.

Comme un air de « déjà vu »… Souveraines en dernier lieu, face à l’Olympique Saint-Quentin (1-0), les footballeuses de l’ESC Longueau reçoivent, ce dimanche, Gouvieux, l’autre lanterne rouge de ce championnat. « Notre récente sortie nous a démontré à quel point ce classement pouvait être trompeur. Certes, nous n’avons pas eu de grosses frayeurs mais pour autant nous nous sommes imposées seulement par la plus petite des marges » rappelle Estelle Boëtte.

Au coup d’envoi, nous aurons les faveurs du pronostic. Toutefois, seule la vérité du terrain compte

Estelle Boëtte

La responsable technique longacoissienne appelle donc à la prudence : « au coup d’envoi, nous aurons les faveurs du pronostic. Toutefois, seule la vérité du terrain compte » mentionne celle qui va devoir composer « sans Héloïse Tournelle blessée. Ni Victoria Engrand, Camille Biolet et Mylène Grison, toutes trois indisponibles. »

Deux défections au sein d’un groupe qui n’en demeure pas point étoffé. « Je ne vais pas me plaindre. J’ai encore la possibilité de faire des choix » sourit celle qui se découvre « parfois » l’envie de rechausser les crampons. Pour apporter ainsi du soutien et son expérience à un groupe qui postule à une place sur le podium.

Eviter les contre-performances

« L’objectif est clairement défini. Nous sommes pour l’heure sur la troisième marche mais il convient y demeurer longuement. Prétendre à mieux serait audacieux d’autant que le RC Lens « B » et Cambrai Amérique OM ont pris leurs distances. Pour garder cette place, il faut éviter les contre-performances.  » Si elle respecte évidemment son adversaire, Estelle Boëtte serait passablement agacée de voir l’ESC Longueau trébucher face à des Isariennes toujours en quête d’un premier succès.

« Efforçons-nous de faire l’ouvrage ! » réclame la coach de Longueau. Voilà qui résonne comme un mot d’ordre.

  • Stade Virgile-Dufossé, 15 h à Amiens. ESC Longueau (3e) accueille Gouvieux (7e)

A choisir parmi Jennifer Cytarzinski, Keltoum H’Saina ; Louane Meuk, Maëva Damis, Pauline Malard, Estelle Boëtte, Valentine Ghaouti, Emeline Caillaux, Megg Schmuck, Clara Tournelle, Tiffany Quillet, Asrah Boinamri, Oissula Miradji, Saïda Abdou, Océane Akre Amon, Sasha Besnard.

Fabrice Biniek
Crédit photos : Aurore Delépine