ATHLÉTISME – Erwan Konaté : « On ne peut pas être fort tous les jours »

athletisme meeting des 3 trois sauts gazettesports kevin devigne 160
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le week-end du 5 février s’est tenu le Meeting des 3 sauts où les féminines de l’Amiens UC ont brillé sur le saut en longueur.

Trois athlètes de l’AUC ont répondu présent lors du meeting. Maëlly Dalmat, Tiphaine Mauchant et Vanessa Lokuli sont sorties victorieuses du saut longueur en obtenant respectivement les première, deuxième et troisième places. Belle répétition pour les Amiénoises à une semaine des championnats nationaux, se tenant ce week-end à Lyon.

L’emportant sur un saut mesuré à 6,38 m, Maëlly Dalmat nous fait part de ses impressions et sur la suite de sa saison. « Je pense que pour l’instant je suis dans l’ensemble régulière, on verra ça la semaine prochaine pour confirmer aux championnats de France espoirs. Je suis très satisfaite parce que c’est une performance réalisée à la maison, mais j’espérais un peu mieux sur le saut. Après, c’est malgré tout un saut à 6,38 m, ce qui est relativement bien et rassurant sur la régularité de ma saison. » La jeune athlète, promise à une belle carrière, n’a que les championnats du Monde en tête, où elle ne visera un saut dépassant les 6,80 m. « Les championnats du monde vont très vite arriver, je ne dois pas négliger un saut à 6,80 m qui est l’objectif principal, je travaille pour justement satisfaire mes objectifs. ». Avec ce triplé, Maëlly Dalmat se dit « fière » de la performance de ses coéquipières. « Honnêtement, je ne m’y attendais pas. Ça fait très plaisir et je suis très fière notamment de Vanessa (Lokuli) qui a réussi à battre son record personnel sur un super saut (6,14 m). On a travaillé pour pouvoir réaliser ce genre de performance. »

Pour sa première compétition sous ses nouvelles couleurs dans les complexes amiénois, Tiphaine Mauchant est « légèrement déçue » et revient sur ce saut de 6m32. « Un peu fatigué en ce moment avec l’enchaînement des compétitions en salle depuis début janvier, c’était un concours relativement compliqué pour moi. En revanche, je suis réellement satisfaite qu’on ait pu, avec les filles, compléter l’ensemble des marches du podium. » Pour les semaines à venir, la nouvelle athlète amiénoise compte bien revenir sur le devant de la scène avec les championnats de France espoirs de ce week-end.

J’attendais de dépasser les six mètres depuis très longtemps.

Vanessa Lokuli – sociétaire de l’Amiens UC

La prometteuse Vanessa Lokuli, revient sur son saut enregistré à 6,14 m et montre beaucoup de « satisfaction » à avoir battu son record personnel. « J’étais vraiment bien sur le saut, je me sentais vraiment bien au niveau de mes appuis et je suis très contente d’avoir pu battre mon record personnel et cela me permet de me mettre ainsi en confiance pour les championnats de France espoirs qui vont prochainement arriver. On s’est imposé sur l’épreuve toutes les trois et je suis très contente de pouvoir compléter ce podium avec mes coéquipières. J’attendais de dépasser les six mètres depuis très longtemps.» Pour les mois et semaines à venir, la jeune athlète amiénoise compte bien être à la hauteur et nous fait part de sa détermination. Elle remercie son entraineur et ses coéquipières qui l’aident au fil du temps, à prétendre à des objectifs de plus en plus conséquents. « Je me fixe comme objectif, cet été, les championnats d’Europe Cadets. Je vais redoubler d’efforts pour arriver à ce stade, maintenant j’aimerais gagner les deux titres sur les 60 mètres et le saut en longueur. Je remercie beaucoup mon coach qui me permet d’arriver à des objectifs qui me satisfont et par ailleurs Maëlly (Dalmat) et Tiphaine (Mauchant), qui m’accompagnent au fil de la saison et m’aide à atteindre mes objectifs. »

athletisme meeting des 3 trois sauts gazettesports kevin devigne 148
L’Amiens UC, bien représenté sur le podium du saut en longueur.

Trop d’exigence chez les garçons

Pour Erwan Konaté, le champion du monde du saut en longueur a récolté une troisième place in extremis, sur un dernier saut enregistré à 7,62 m. « En toute logique, j’aurai bien voulu finir premier. C’était l’objectif mais malgré tout, on ne peut pas être fort tous les jours, on reste humain. On a beaucoup mordu avec Raihau (Maiau) sur l’épreuve. On compte mettre en place un gros travail dans les prochains jours à venir pour les prochains rendez-vous, notamment les championnats de France élite et juniors où l’on va espérer aller chercher des bonnes places. L’objectif est clair, c’est de ramener un titre de champion du monde juniors comme l’année dernière, et peut-être même prétendre aux titres seniors. Ça reste un objectif réalisable pour moi et je compte bien travailler pour y parvenir. » Le sociétaire de l’Amiens UC remercie son club qui l’accompagne au quotidien. « L’Amiens UC m’apporte beaucoup, autant sportivement que financièrement. En terme financier ça m’aide beaucoup pour financer les études. C’est une grande et belle famille où je m’épanouis. Dès que j’ai un problème, ils trouvent toujours les solutions nécessaires pour le résoudre et je les remercie pour ça. Avec le club, je remercie également la Métropole qui m’aide beaucoup dans mes futurs projets et compétitions à venir. »

Il fallait que je le travaille à un autre moment mais ce n’est pas grave.

Raihau Maiau – Athlète à L’Amiens UC

Déception pour Raihau Maiau qui a obtenu la sixième place lors du meeting des 3 sauts. Pour autant, le sportif se montre « confiant » pour les futures compétitions et revient sur son épreuve. « Franchement la compétition est bien car le public est proche du saut, mais je n’ai pas été à la hauteur car je me suis plus centré sur une nouvelle technique de saut au niveau de mes impulsions qui n’ont malheureusement pas fonctionné aujourd’hui. Il fallait que je le travaille à un autre moment mais ce n’est pas grave. On retravaillera ça avec le coach dans les prochains jours et on va espérer, lors du prochain rendez-vous, monter sur le podium. » L’amiénois compte remercier son club qui l’accompagne, le tout dans une ambiance familiale. « On est un peu au début de la saison et en même temps aussi à la fin. Cette année, on n’a pas eu beaucoup de compétitions. Mais revenir à la maison, même si le résultat n’est pas là, ça fait du bien. Merci à Amiens qui est vraiment un club familial qui m’aide à atteindre mes objectifs sur le long terme. »

athletisme meeting des 3 trois sauts gazettesports kevin devigne 167
Le sociétaire amiénois compte mettre les bouchées doubles lors des prochains rendez-vous.

L’affiche était pourtant belle, plusieurs athlètes de haut niveau ont fait le déplacement dans la métropole amiénoise à compter des deux athlètes amiénois. Hélas, Raihau Maiau et Erwan Konaté n’ont pas été performant à la hauteur de leurs attentes. Ils n’ont pas pour autant dit leurs derniers mots et comptent aller de l’avant avec les championnats dans les semaines et mois à venir.

Mathieu Tourbier

Crédits Photos : Kevin Devigne – GazetteSports