BASKET-BALL – Thomas Giorguitti : « Il y a de la colère »

basketball nm2 esclamsbb longueau tourcoing gazettesports kevin devigne(1) 14
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Une semaine après sa défaite frustrante à domicile face à Tourcoing, l’ESCLAMS se déplaçait à Liévin.

Pour leur déplacement à Liévin, les Picards avaient à cœur de faire basculer les choses de bon côté. Surtout, pour la première fois de la saison, Thomas Giorguitti pouvait compter sur Julien Lesieu. Pas encore à 100%, il apporte tout de même son expérience et une rotation supplémentaire dans une raquette qui ne demande pas tant.

Dans les dix premières minutes, les visiteurs sont très bien dans la partie des deux côtés du terrain. Cela se ressent sur le score puisqu’ils sont devant après dix minutes (15-20). Contrairement à souvent depuis le début de la saison, la GreenTeam va être constante et ne va pas connaître de trou d’air pour basculer en avance d’une courte tête à la pause (29-30).

La pause ne va pas freiner les ardeurs des visiteurs qui continuent sur la lancée des deux premiers quart-temps. Solides des deux côtés du terrain, les Picards basculent avec 4 points d’avance avant le dernier acte (48-52). Mais dans les dix dernières minutes, Longueau va connaître une énorme panne offensive. En effet, ils vont inscrire 4 petits points en 6 minutes, encaissant un 15-6 (63-56). Un passage à vide qui va coûter cher aux Picards qui ne reviendront pas. Ils s’inclinent 75-61 et se dirigent un peu plus vers la relégation.

Un quart temps sur lequel Thomas Giorguitti revient, « On a eu du mal en attaque sur le dernier quart-temps mais nos stops défensifs nous permettaient de rester dans la partie. Quand on n’a plus réussi à faire des stops cela nous à coûté le match car on n’a pas réussi à combler cela par notre réussite offensive. On perd sur un manque d’expérience, de maturité mais surtout d’humilité. Certains joueurs n’ont pas respecté le maillot qu’ils portent et j’aurais une discussion avec eux dans la semaine. Quand on est dans notre situation on ne peut pas abdiquer sur une erreur alors que l’on est dans la partie pendant plus de 30 minutes. Je peux excuser un manque de maturité ou de “talent”, mais je ne peux pas excuser cela surtout dans notre situation. »

Avant de faire part de sa colère, « Il y a de la colère plus que de la frustration car on est devant pendant 32 min et on fait globalement une bonne partie. Mais sur deux actions et l’espace d’une minute qui résume bien notre saison, on lâche le match et on part en vrille. On perd notre basket et le partage du ballon qui nous avait permis d’être devant jusque là. Sur ces deux actions on marque contre notre camp en se gênant au rebond puis on perd la balle et l’on commet un gros oubli défensif. Au lieu de passer à autre chose on reste là-dessus et Liévin sur 3-4 actions se déroule et plie le match. »

Un match qui a vu une bonne nouvelle mais malheureusement aussi une mauvaise, « Le retour de Julien Lesieu est une bonne nouvelle qui aurait pu être une très bonne nouvelle sans la blessure de Markovic victime d’une grosse entorse. Après, pour Julien on avait des doutes jusqu’à samedi matin. Finalement il a voulu être avec le groupe et s’il n’était pas à 100% physiquement, il a, de par son expérience et son intelligence de jeu, réussi à nous apporter. Malheureusement cela ne se traduit pas par une victoire mais c’est une très bonne chose pour la suite de la saison. »

Puis de conclure sur la situation comptable, « On voit une nouvelle équipe s’éloigner et nous allons devoir faire des exploits pour nous maintenir mais dans notre situation tous les matchs ont la même importance. Il faut rappeler que pour Longueau toute victoire en NM2 est un exploit. Il ne faut pas oublier d’où l’on vient et se mettre dans cette mentalité-là. Certains joueurs ne l’ont pas encore compris et il ne faut pas croire que les victoires seront faciles et nous seront données. »

Liévin – ESCLAMS75-61 (15-20, 14-10, 19-22, 27-9)

ESCLAMS : Dalsbak 0 – Jouvin 6 – Faulkner 5 – Raguette 21 – Gantswa 12 – Markovic 0 – Gassama 7 – Lesieu 10

Aurélien Finet


Crédit Photo : Kevin Devigne – Gazettesports