BASKET-BALL : L’ESCLAMS, bis repetita

basketball nm2 esclamsbb longueau tourcoing gazettesports kevin devigne(1) 86
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour son premier match de l’année devant son public, l’ESCLAMS avait à cœur de lui offrir la victoire. Le coup est passé près… 

Dans une salle comble et devant de nombreux jeunes du club invités pour l’occasion, les coéquipiers de Gantswa rentrent bien dans la partie. Présents en défense, ils réalisent d’entrée plusieurs stops, qu’ils convertissent en attaque grâce notamment à Markovic (8-4). Très présents au rebond dans les deux raquettes, les Longacoissiens s’offrent plusieurs secondes chances. Mais des pertes de balle sur des erreurs individuelles et des mésententes permettent aux visiteurs de revenir. Avec un 0-8, les Nordistes inversent la tendance (8-12). Longueau va alors courir après le score, mais reste au contact après 10 minutes (17-18).

Puis, rapidement dans le second acte, les choses vont tourner en la défaveur des joueurs de la métropole amiénoise. Incapables de mettre un seul panier en plus de 5 min, ils encaissent un 8-0 (17-26). Grâce notamment à son adresse longue distance et à un meneur en très grande forme, Tourcoing va compter jusqu’à 15 points d’avance (23-38). Mais les Lonagacoissiens vont alors trouver de l’adresse à trois points, avec deux paniers coup sur coup (0-6), poussant Tourcoing au temps mort. Les joueurs de Thomas Giorguitti vont même revenir à -5 (35-40) avant de voir Tourcoing refaire un petit écart, au buzzer, sur un gros shoot à 3 points de D’Auzac de Lamartine (35-43). A la pause, rien n’est perdu, mais les Samariens sont en retard. 

Au retour des vestiaires, l’ESCLAMS va proposer plusieurs séquences offensives de qualité, avec de la fluidité et un ballon qui vit. Mais une nouvelle fois, les petites erreurs et les incompréhensions vont offrir des ballons de récupération à Tourcoing qui va parfaitement s’en nourrir. En manque cruel d’adresse longue distance, les Verts et Blancs ne vont jamais être très loin mais sans parvenir à vraiment recoller, restant à 7-8 points. Profitant du fait que les Tourquennois soient dans la pénalité en cette fin de quart temps, les joueurs de Thomas Giorguitti vont pratiquement recoller au score (55-58) à 36 secondes de la fin du 3e quart temps. Avant que Tourcoing bascule à + 6 (55-61).

Mais le début du dernier acte est manqué : Tourcoing prend de nombreux rebonds offensifs et s’offre de nombreuses secondes chances. Jusqu’à 4 rebonds sur la même séquence offensive, signe des trop nombreuses munitions laissées par les Picards. Après un nouveau 3 points nordiste (57-71), Thomas Giorguitti prend un temps mort. Bonne idée puisqu’un 5-0 pousse à leur tour les visiteurs au temps mort (62-71). Alors que la défaite pend au nez de l’ESCLAMS, elle va offrir une fin de match haletante à son public. Revenus à -3 (75-78) grâce à une adresse derrière l’arc retrouvée, les Longacoissiens vont faire trembler Tourcoing qui laisse de nombreux lancers francs en route. Mais alors que se présentait l’occasion de revenir à 2, voire à seulement 1 point à 15 secondes de la fin, Gantswa perd le ballon après une action litigieuse. Il réclame une faute, non accordée par les arbitres… Malgré un ultime panier à 3 points (78-80) à 2 secondes de la fin, les Picards s’inclinent finalement 78-82

Cette nouvelle défaite ne condamne pas Longueau, mais elle voit Tourcoing se mettre hors de portée, ce qui fait un adversaire direct en moins. Il faudra essayer de se reprendre la semaine prochaine à Liévin.


ESCLAMS – Tourcoing : 78-82 (17-18, 18-25, 20-18, 23-21)

ESCLAMS : Markovic 17 -Dalsback 6 – Gantswa 12 – Hure 0 – Jouvin 10 – Gassama 10 – Raguette 18 – Faulkner 5

Tourcoing : Benoist 17 – Kalombo 0 – D’Auzac de Lamartine 9 – Ekollo 2 – Kherzane 7 – Cilly 16 – Magai Enoch 6 – Mikamba 5 – Djimassal 12 – Lauratet 8

Aurélien Finet
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazettesports