BADMINTON : Yvon Crépelle « Il n’est pas trop tard… »

badminton amiens auc maromme gazettesports kevindevigne 52
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens UC Badminton débute la phase retour du championnat avec la réception de Rueil-Malmaison. A l’occasion de la mi-saison, le capitaine tire son bilan et évoque les perspectives.

Les joueurs de l’AUC Badminton ont enchaîné les déceptions lors de la phase aller, à l’occasion de cette seconde partie de championnat, nous avons échangé avec le capitaine de l’équipe fanion du club, Yvon Crépelle, qui ne peut cacher sa déception. Certes les revers ont été nombreux pour les Amiénois, mais sur les terrains, ils ont exprimé beaucoup de frustration lors des différentes oppositions, des résultats loin de satisfaire l’équipe et son capitaine : « En tant que capitaine et joueur en même temps, cela est très difficile. Nous savions en début de saison que ça n’allait pas être facile, mais c’est plus compliqué que prévu. Les objectifs et les résultats que l’on espérait ne sont pas là pour le moment, il n’est pas trop tard mais il va falloir s’en donner les moyens. Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

Il nous évoque sans détour, la complexité de son rôle de capitaine, avec « une équipe qui change à chaque rencontre, entre des blessés, des malades et les interclubs régionaux en parallèle ». Cependant, il reste lucide quant au manque de réussite dont les Amiénois ont fait preuve, et de leur potentiel : « Pour la phase retour, nous espérons que ça se passera mieux, avec moins d’absences liées aux blessures ou à l’épidémie, il faut aussi que l’on arrive à faire tourner les matchs en 3 sets un peu plus à notre avantage… Bien sûr, si les équipes adverses comptabilisent des absences au niveau de leurs joueurs étrangers, cela pourra alléger leurs effectifs et nous donner des matchs plus simples de temps en temps ».

Les résultats viendront si on s’en donne les moyens tous ensemble

L’objectif du meneur Amiénois, en début de saison, était le maintien, même si du côté des dirigeants, l’idée était de faire au mieux. Aujourd’hui, le capitaine voit son objectif comme « toujours réalisable, mais il va falloir réagir au plus vite et aller chercher le moindre petit point qui peut faire la différence sur le classement final. Les résultats viendront si on s’en donne les moyens tous ensemble ».

Les Amiénois, ne s’en cachent pas, ils se savent capables de mieux et ont à cœur de concrétiser davantage leurs opportunités. Ils peuvent compter sur le soutien de leur public qui reste mobilisé derrière l’équipe première du club, qui pour eux ne démérite pas depuis l’entame de saison. Les Samariens vont devoir tenter de rebondir dès ce samedi 29 janvier, avec la réception de Rueil-Malmaison, équipe qui pour rappel, avait lors de la première journée, enregistrée des irrégularités dans ses rangs et offert une victoire sur tapis vert à l’équipe Picarde. Ce qui nous annonce un match retour haut en couleur.


Amiens / Rueil-Malmaison
Samedi 29 janvier
Gymnase Auguste Janvier

Dorine COCAGNE

Crédit photo : Kévin DEVIGNE pour Gazette Sports