FOOTBALL – Benoît Sturbois : « C’est frustrant de se dire qu’on devait gagner ce match »

football fc amiens porto portugais marcq en baroeul o. 2 gazettesports kevindevigne 78
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le coach des Portugais d’Amiens, Benoît Sturbois revient avec un sentiment partagé sur le match nul (0-0) de ce week-end face à l’Olympique Marcquois (b).

L’affiche du week-end était importante pour les Portugais. On attendait beaucoup de combativité de l’équipe. Dans le premier quart d’heure, les Amiénois cherchaient au plus vite les espaces dans la surface adverse, tandis que les Marcquois se procuraient des occasions sur coups-francs (5′ et 8′). Les Amiénois pouvaient compter sur un Demba Gningue très présent sur les ballons aériens. On assistait à une longue séquence de possession des visiteurs, mais les Portugais ne lâchaient pas et commençaient peu à peu dans le jeu à s’affirmer. Une tentative à la 16ème minute de Bakary Cisse manquait de peu le cadre. Très présent dans le pressing, Camille Poidevin donnait le ton et faisait monter le jeu en intensité. Malgré une sérieuse envie d’ouvrir le score, les Samariens n’ont pas su trouver la brèche avant le coup de sifflet annonçant la fin de la première mi-temps.

Au retour des vestiaires, la physionomie du match ne changeait pas. Nous avions d’un côté une équipe d’Amiens désireuse de marquer et de l’autre une équipe de Marcq cherchant à tout prix à défendre dans sa moitié de terrain. Les Portugais se procuraient trois occasions en l’espace de trois minutes sur corner. Une première tentative de Vincent Facquier de la tête, puis un tir de Piim trouvaient le gardien, et une autre tête dangereuse de Facquier touchait cette fois la barre transversale. Il fallait attendre l’heure de jeu, pour voir Marcq partir à l’attaque, en contre. Peu après son entrée en jeu, Enzo Tachet loupait de très peu une occasion de but dans les six mètres marcquois d’un tir croisé, capté par le gardien adverse. Les dernières minutes du match étaient comparables à celles de la première période où le jeu semblait en faveur des Portugais, mais ils manquaient de tranchant dans les derniers mètres. Le coup de sifflet final arrivait et les deux équipes quittaient la pelouse du stade Michelet sur un score de parité.

Manque d’efficacité, mais rassurant dans le jeu

Malgré le nul, tout n’est pas à jeter, dans la continuité du bon match précédent. Cette fois, la finition manquait aux hommes de Benoît Sturbois. Le coach nous parle « d’une équipe très joueuse en face, où le terrain était en leur défaveur. On a eu plusieurs occasions dans les six mètres que le gardien adverse a pu intercepter tout au long du match. ». Benoît Sturbois est, malgré le score, « fier car mes joueurs ont su être combattif et déterminé tout au long du match, même si l’efficacité offensive n’était pas au rendez-vous. »

Sur le plan tactique, le coach est dans l’ensemble très satisfait de ses joueurs, puisque « les actions franches étaient au rendez-vous. On peut dire que par ce plan de jeu, on a été supérieurs à Marcq puisque contrairement à leur gardien très sollicité en seconde période, Demba (Gningue) a pu être sollicité deux ou trois fois dans le match. En toute objectivité, on aurait dû gagner ce match. Il faut plus d’efficacité, mais dans l’ensemble, je suis très content des garçons. »

Très honnêtement, je ne sais pas si c’est un bon point de pris ou deux points de perdus.

Après ce match, les joueurs vont pouvoir souffler, puisqu’ils ne retrouveront la compétition que dans quinze jours, comme nous le rappelle le coach : « Profitons de ces quelques jours de repos pour bien récupérer et mieux aborder les prochains matchs qui arrivent ». Sur le plan comptable, Benoît Sturbois ne peut nous dire à l’heure actuelle si ce match nul est une bonne opération. « Très honnêtement, je ne sais pas si c’est un bon point de pris ou deux points de perdus au classement. En tout cas, on est plutôt rassurés car 4 points pris sur 6 possibles, le bilan est plutôt positif pour ce début d’année et c’est bien. »

Côté vestiaire, un nouveau joueur a rejoint les rangs du FCPPA en la personne de l’ex-Camonois, Ryan Da Veiga, le joueur de 25 ans a pu officialiser son arrivée ce week-end. Pour le coach portugais, « c’est une très belle opération pour l’équipe. C’est un milieu excentré qui va apporter une plus-value offensive dans le 11. Je trouve que c’est une bonne pioche, car c’est un élément qu’on n’avait pas jusqu’à maintenant dans l’équipe et je pense qu’il n’a que du bon à apporter dans notre secteur offensif. »



Dimanche 23 janvier 14h30 – Stade Michelet

9ème journée de Régionale 2 :

FC Porto Portugais Amiens – Olympique Marcquois (b) : 0-0 (0-0)

Composition : Gningue – Ameur, Wable, Njamen, Idez – Ribeiro, Facquier – Poidevin, Ngakosso, Piim – Cisse

Entrants : Tachet, Boulafrad, Sturbois

Mathieu Tourbier

Crédit Photo : Kevin Devigne – GazetteSports