FOOTBALL : L’Amiens SC tombe sur un os

bs6i3696
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pas toujours inspiré, l’Amiens SC a toutefois eu les opportunités, mais est tombé sur un Leroy impeccable et s’incline 0-1 contre Ajaccio.

Si la première frappe, une tête nettement à côté d’Akolo (4′), est amiénoise, la première occasion est ajaccienne. Courtet décale Cimignani sur la gauche qui centre vers le second poteau où il retrouve… Courtet qui met sa tête sous la barre, obligeant Gurtner à une belle parade (6′).

Il y a des actions dans cette première période, mais peu de réelles occasions. Côté ajaccien, la tête de Courtet sur corner (7′) et la frappe lointaine de Nouri (23′) ne trouvent pas le cadre et la tentative plein axe de Marchetti va directement dans les bras de Gurtner (33′).

Les Samariens sont à peine plus dangereux. Gnahoré bien décalé dans l’espace par Gene voit son centre dévié par un pied corse avant que Leroy n’intervienne (10′) puis Akolo a un bon ballon de Bamba à négocier dans la surface mais, dos au but, est bien gêné par la défense adverse (15′). Benet tente une frappe lointaine que capte facilement Leroy (21′) et la seule vraie occasion est pour Akolo, bien trouvé dans le dos de la défense par Zungu sur un coup-franc éloigné joué vite, mais l’attaquant congolais ne fait qu’effleurer le ballon et Leroy intervient (31′).

Alors que la pause entre les deux meilleures défenses depuis l’entame du mois d’août est proche d’être sifflée sur le score de 0-0, Courtet renverse le jeu vers la gauche et Nouri dont le contrôle est un bijou qui efface Mendy se retrouve face à Gurtner. Le vétéran ajaccien de 37 ans ajuste alors le portier picard d’un tir à ras de terre et donne l’avantage aux siens (0-1, 42′).

Leroy écœure Amiens

Le début de seconde période est beaucoup moins animé. Le premier quart d’heure ne voit qu’une frappe d’Akolo à côté (57′). Ajaccio, de son côté amorce des attaques mais n’arrive pas à conclure que ce soit quand Nouri, en position de frappe, est trop altruiste ou quand El Idrissy ne peut couper un bon ballon au second poteau de Courtet.

Face à l’apathie dans laquelle s’englue la rencontre, Philippe Hinschberger effectue un triple changement à vocation offensive. Qui porte rapidement ses fruits dans la capacité à se montrer à l’avant. Mais la frappe d’Arokodare passe à côté (64′) tandis que Badji qui était bien parvenu à se frayer un chemin sur la droite pour se présenter, en angle fermé, face à Leroy, voit son piqué passer devant le but sans être poussé au fond par un pied amiénois (65′).

Ce regain de forme est de courte durée, toutefois. Jusqu’à ce que Mendy, trouvé sur la droite, n’élimine Diallo pour décocher un centre-tir que Leroy repousse sur Bamba dont la tentative est contrée en corner par Marchetti (74′). Dans la foulée, Bamba trouve Badji d’une subtile déviation du talon. Mais la tentative cadrée de l’attaquant sénégalais est repoussée en corner par un portier corse en forme ce soir (75′). Les Amiénois poussent et Badji, trouvé dans la surface, voit sa lourde volée finir en plein visage de Laci (80′)

Leroy est décidément sur un nuage puisqu’il est encore là pour intervenir sur un tête de Badji consécutive à une belle déviation orientée de la poitrine d’Arokodare (83′). Ce dernier voyant ensuite sa tentative contrée, au rebond. Mais Amiens s’expose et, sur un long ballon, N’Diaye part défier Gurtner depuis la droite, mais sa tentative s’envole (84′). La fin de match est tout de même complètement picarde mais la tête de Badji à la réception d’un centre de Gomis est déviée en corner (90′) et l’Amiens SC s’incline donc 0-1 et reste barragiste.


Amiens SC – AC Ajaccio : 0-1 (0-1)

Buts : Nouri (42′)

Amiens SC : Gurtner – Gene, Mendy (jaune 66′), Pavlovic (jaune 54′), Lachuer (Gomis 81′), Sy – Zungu, Gnahoré (Badji 62′), Benet (Lusamba 62′) – Bamba, Akolo (Arokodare 62′)

AC Ajaccio : Leroy – Kalulu, Vidal, Avinel (jaune 25′), Diallo – Coutadeur, Marchetti – Nouri (N’Diaye 77′), Courtet, El Idrissy (Laci 69′), Cimignani (jaune 87′)


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports