HOCKEY SUR GLACE : Amiens retrouve le succès contre Mulhouse

hockey ligue magnus j40 gothiques amiens scorpions mulhouse gazettesports kevin devigne 126
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Trois jours après avoir baissé les armes contre Angers, les Gothiques se reprennent de la meilleure des manières, en l’emportant (4-3) contre les Scorpions de Mulhouse.

Les Amiénois abordaient ce match, sans quatre de leurs joueurs majeurs, Lopachuk, Pretnar, Baazzi et Matima. S’ils ne répètent pas les erreurs de mardi, en encaissant un but lors la première présence, ils manquent de se faire surprendre par Pistilli sur la seconde (0’51). Plus entreprenants, ils n’hésitent pas à shooter à la cage comme le souhaite leur entraîneur. Après cinq minutes de jeu, Dan Gibb récupère le palet dans sa zone, lève la tête et lance Baptiste Bruche seul dans le rond central. Les défenseurs adverses sont trop loin, le jeune gothique se présente devant Morrone en un contre un, et remporte son duel après avoir réussi son dribble (5’54 : 1-0). Les Samariens prennent les devants et continuent à prendre le jeu à leur compte. Ils peuvent également compter sur leur gardien, Henri-Corentin Buysse, décisif face à Morton Boutin (10′). Alors qu’ils maîtrisaient le tempo du match, Dan Gibb commet une faute pour retenir (12’24). En supériorité, Mulhouse en profite pour revenir sur un powerplay bien exécuté, conclu par Pistilli (12’36 : 1-1). En fin de période les Picards bénéficient à leur tour d’une supériorité (15’46), qu’ils ne font pas fructifier, malgré les tentatives du très en vue Baptiste Bruche. Après une bonne entame, les locaux ne sont pas parvenus à garder leur avantage et repartent au vestiaire sur un score de parité.

Statu quo

La reprise est compliquée pour les Amiénois, cantonnés de longues minutes dans leur zone défensive. Les hommes d’Anthony Mortas font le dos rond et parviennent à ressortir la tête de l’eau après 5 minutes sur la glace. Yohan Coulaud, conserve le palet en zone offensive, pour permettre à ses coéquipiers de faire des changements. Après avoir temporisé, le numéro 65 d’Amiens lance dans le trafic et son palet est repris par Antonin Plagnat bien placé aux abords de la cage (25’25 : 2-1). La tendance s’est inversée. Les Gothiques ont les occasions pour enfoncer le clou, mais ni Simonsen (26’35), ni Bruche (28′), ni Leclerc (28’58), ni Bault (33’40) ne parviennent à tromper le cerbère des Scorpions. Et comme dans le premier tiers, les Mulhousiens vont recoller au tableau d’affichage. Amiens, qui venait de bénéficier de deux minutes en supériorité (34’01), se fait punir dès le retour à cinq par Desbiens (36’13 : 2-2). Tout reste donc à faire dans le dernier tiers-temps.

Amiens a le dernier mot

Les Picards reprennent rapidement les devants, à la faveur d’un but de Jérémie Romand, bien servi dans le slot par Alexandre Boivin (41’46 : 3-2). Les Alsaciens réagissent sans attendre, par un but de Perrenoud (43’27 : 3-3). Après cette nouvelle égalisation, Amiens bénéficie de deux minutes de supériorité (43’42). Mais le powerplay est encore une fois stérile. Néanmoins, le temps fort gothique se poursuit. Les minutes s’écoulent, et les deux équipes sont sur le fil du rasoir. Finalement, sur une mise en jeu sur le flanc gauche de l’attaque picarde, Taavi Tiala déclenche un shoot puissant que le gardien de Mulhouse ne peut repousser (55’42 : 4-3). Le Finlandais inscrit son deuxième but de la saison en Ligue Magnus, le premier avait également été marqué contre les Scorpions. Une faute de Pearce, oblige les Amiénois à défendre à quatre joueurs pour la fin du match. Une défense héroïque des hommes d’Anthony Mortas et finalement 30 secondes à jouer à 4 contre 4 après consultation vidéo, permettent à Amiens de ramener les trois points.

Amiens renoue avec le succès à domicile, avant la réception de Gap le 18 janvier.

Amiens – Mulhouse : 4-3 [(1-1)(1-1)(2-1)]

Buts Amiens : Bruche assist’ Gibb 5’54 ; Plagnat assist’ Coulaud et Tiala 25’25 ; Romand assist’ Boivin 41’46 ; Tiala assist’ Sabatier 55’42

Buts Mulhouse : Pistilli 12’36 ; Desbiens assist’ Esipov et Pistilli 36’13 ; Perrenoud assist’ Desbiens 43’27 ;


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr