FOOTBALL (F) : L’Amiens SC prend son mal en patience

football feminin amiens sc f vs puc 0058 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Contrarié par de nombreuses et régulières défections, le groupe placé sous la responsabilité de Camille Merle rêve d’un (simple) retour à la normale.

C’est un « sentiment mitigé » que Camille Merle laisse entrevoir au moment de tirer un (premier) bilan. Et l’ultime prestation, version 2021, soldée d’un échec à Hénin-Beaumont (5-2) n’a fait qu’attiser une réelle frustration.

« Ce début de championnat suscite des regrets d’autant que nous l’avions appréhendé du bon pied » souligne la responsable technique de l’Amiens SC. Se remémorant une passe de cinq (succès) qui ne devait s’interrompre qu’en automne face à Calais Grand Pascal (4-1) « Nous étions pleines d’ambitions. Malheureusement, une succession de blessures nous a contraintes à les revoir » précise l’intéressée. Sans pour autant se découvrir l’envie de se réfugier derrière de telles circonstances.

Ce début de championnat suscite des regrets d’autant que nous l’avions appréhendé du bon pied

Camille Merle

« Mon staff et moi-même n’avons cessé de distribuer les rôles afin de pallier à ces défections. Lesquelles n’avaient de cesse de s’enchaîner » Chloé Debut déjà sur la touche, l’ASC enregistrait alors les « absences longues durées » de Maurine Sicard puis Doreen Norden. Indisponibilités qui s’ajoutaient alors à ces « fréquents petits pépins que réservent une saison ».

Face à cette adversité, les « petits soldats » – comme Camille Merle se plait à les prénommer « affectueusement » – n’ont finalement jamais rendu, encore moins déposés les armes. Préférant se battre avec les leurs. « Certaines confrontations ont été difficiles, notamment sur le plan mental » mentionne encore une responsable technique saisissant l’opportunité pour tirer « un grand coup de chapeau à cette détermination ». Une volonté de bien faire qui aura, sans le moindre doute, permit d’éviter que la situation ne se « détériore de trop ».

football regional 1 amiens sc feminines merignies kevindevigne 62

Et maintenant ? « C’est une très bonne question … Pertinente de surcroît je l’avoue » confesse l’intéressée. Qui derrière l’ombre d’une crise sanitaire qui pourrait de nouveau semer la confusion, l’Amiens SC se révèle être (bel et bien) dans l’expectative. « Aucun renfort n’est à prévoir. Nous allons donc demeurer dépendants de l’état de notre infirmerie » soupire un entraîneur animé par l’envie de faire face.

C’est une très bonne question … Pertinente de surcroît je l’avoue

« En terme d’objectifs, celui de s’attribuer un rôle dans la quête des barrages nous tient à cœur. Dans un statut de trouble-fête. Ensuite, la Coupe de la Ligue restera telle une belle source d’adrénaline. J’ai eu la chance, le privilège de vivre intensément ces moments par le passé, j’apprécierais sincèrement que les filles soient de la partie » argumente Camille Merle. Comme pour définir la feuille de route d’un Amiens SC à pied d’œuvre et (re)plongé dans le vif du sujet dès le 9 janvier avec la réception de l’AS Beauvais-Oise.


Fabrice Biniek

Crédit photos : Illustrations Gazettesports