TENNIS DE TABLE : Les Amiénois, co-leaders de Pro B

gazettesports_tennisdetable_elieleber_2021
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les pongistes de l’Amiens STT recevaient leurs homologues d’Istres ce lundi soir. Et après plus de trois heures de rebondissements, ce sont bien les locaux qui accrochaient la victoire à la belle, 3/2. 

Tomi Lakatos (46) démarrait le premier et, comme prévu, retrouvait face à lui le très jeune Félix Lebrun (110). Malgré une excellente bataille de l’Amiénois, celui-ci cédait face à la vélocité de son adversaire, 2/3. Et d’entrée l’entame du premier set plaçait Lebrun nettement favori (0-6), Lakatos ne parvenant pas à trouver les bonnes solutions (3-7, 5-9) et s’inclinant finalement, 5-11. Mais l’Amiénois perçait petit à petit la défense de l’Istréen, de quoi le maintenir à une longueur du Provençal puis se détacher progressivement (3-4, 7-5). Le retour de Lebrun (9-9) ne suffisait pas à faire trembler le Hongrois qui s’imposait 11-9. Cependant, la remontée a été de courte durée pour Lakatos, le troisième set débutant et se concluant de la même façon que le premier (1-6, 4-6, 5-9) ; défaite 5-11. De nouveau l’Amiénois saisissait sa chance de faire durer le plaisir au quatrième set. Il se hissait alors à la hauteur de son adversaire (2-2, 5-5, 8-8) et prenait le point de l’égalité par 11-9. Lebrun réitérait alors un début de set fracassant lors de la belle (0-3, 2-7), de quoi l’amener à boucler la première rencontre sans difficulté, 3-11. Istres débloquait donc son compteur en premier, 0/1

bs6i1559

Pour remettre les siens sur de bons rails, Horacio Cifuentes (59) se mesurait à Giorgios Stamatouros (148). Et bien que l’Amiénois se soit nettement imposé 3/0, le premier duel entre les deux joueurs aura été longuement disputé. En effet, Cifuentes et Stamatouros ont rapidement commencé à se tirer la bourre sur chaque point (3-4, 7-7) et l’Amiénois manquait une occasion de s’imposer à 10-8, poussant la manche au plus loin. Souvent en danger (11-12, 13-14), Cifuentes s’imposait tout de même par 16-14. L’Argentin frappait alors plus fort au second set (3-0, 7-2) et l’emportait sans trembler, 11-4. Mais l’Istréen restait bien présent dans ce match, collant aux basques de l’Amiénois (2-2, 5-5). Le 4-0 de conclusion expédié par Cifuentes lui permettait de s’imposer 11-6 et de ramener les locaux à hauteur du collectif d’Istres, 1/1

Grégoire Jean (77) avait alors l’occasion de donner l’avantage à l’Amiens STT face à Lucas Moland (157). Une opportunité pleinement saisie par le Samarien qui s’imposait 3/1 après un combat qui ne cessait de gagner en intensité. D’abord légèrement mené, Jean infligeait un 5-0 qui le plaçait devant Moland (1-3, 6-3). L’écart était donc fait pour l’Amiénois qui poursuivait tranquillement jusqu’à s’imposer, 11-7. Jean déroulait alors son jeu au second set (3-0, 7-2) sans jamais être inquiété et, sur des échanges de haute voltige, l’emportait 11-3. Moland reprenait finalement du poil de la bête à l’entame du troisième set et distançait rapidement le Samarien (1-3, 3-8) qui devait s’avouer vaincu pour cette manche, 4-11. La partie tournait alors à l’avantage de l’Istréen, faisant la course en tête (1-3, 4-7) avant d’être poussé au temps mort par la remontée de Jean (7-8). L’Amiénois négociait alors trois balles de set (7-10, 10-10) et concluait même par 12-10. Les joueurs d’Arnaud Sellier viraient alors enfin en tête, 2/1

Mais de nouveau Felix Lebrun (110) se dressait sur le chemin des Picards, cette fois face à Horacio Cifuentes (59). Et comme nombre de joueurs avant lui, l’Amiénois se retrouvait démuni face au jeu du jeune espoir français, jusqu’à s’incliner logiquement, 0/3.  Distancé dès les premiers points (1-4, 2-8), Cifuentes demeurait néanmoins très présent dans la partie et comblait peu à peu l’écart (5-9, 9-10). Le mano a mano entre les deux joueurs devenait alors de plus en plus intense, l’Amiénois ayant même deux balles de set (13-12, 14-13) que Lebrun s’octroyait finalement par 15-17. Le jeu ne cessait d’accélérer et l’Istréen conservait toujours une légère avance sur l’Argentin (3-5, 6-7), celui-ci s’inclinant alors 6-11 au second set. La troisième manche tournait elle aussi rapidement en faveur de Lebrun (0-3, 1-6), surpris par la remontée de Cifuentes (6-7) avant de repartir de l’avant pour conclure 7-11. Istres revenait à son tour au niveau des locaux, 2/2

Quitte ou double au sommet

L’Amiens STT alignait donc de nouveau un duo, composé cette fois de Grégoire Jean (77) et Tomi Lakatos (46), pour espérer se défaire de ses adversaires du jour. En face, Lucas Moland (157) et Guillaume Alcayde (183) livraient une bataille féroce jusqu’au dernier point, remporté par les Amiénois, 3/2. L’histoire débutait plutôt bien pour les locaux (4-0) qui voyaient cependant les Istréens revenir à la charge puis prendre l’avantage sur un 0-5 (5-5, 6-9). Malmenée, la paire amiénoise cédait le premier point par 7-11, et les Provençaux en profitaient pour enchaîner sur le second set (0-3). Mais là aussi, la vapeur s’inversait et Amiens reprenait brièvement les devants (6-5). Pas suffisant hélas pour conclure le set car, après avoir sauvé trois balles de set (6-10) Jean et Lakatos s’inclinaient 9-11. Acharnés, ceux-ci retournaient au charbon et cette fois l’écart ne se faisait d’aucune part (3-3, 6-6, 9-9). Les joueurs d’Arnaud Sellier parvenaient néanmoins à reprendre de l’air avec une victoire 11-9 qui les relançait pour le quatrième set (6-1, 8-3). À 10-5, la manche semblait pliée, mais une fois de plus les Picards ont joué à se faire peur, ne concluant qu’à 11-8. Venait alors l’ultime set de la soirée, et les supporters amiénois n’ont pas été épargnés par leurs joueurs qui ont su faire durer le suspens jusqu’au bout. D’abord relativement équilibrée (4-4), la cinquième manche prenait vite des allures de victoire pour les Istréens (4-6, 5-8). Mais les Amiénois achevaient la rencontre avec un 4-0 qui déjouait les balles de match istréennes (8-10), s’imposant 12-10. 

Ce cinquième succès de la saison est d’autant plus agréables pour les joueurs d’Arnaud Sellier qui en profitent pour s’installer en première position, aux côtés de Thorigné-Fouillard. Et si les Samariens ont longtemps caracolé en tête l’an passé, notamment en raison de nombreux reports de matchs pour leurs adversaires, ils sont cette fois bel et bien co-leaders de la Pro B… Au moins jusque ce soir puisque l’Amiens STT se déplace dans quelques heures sur la région parisienne afin d’y affronter la lanterne rouge, Issy-les-Moulineaux, à 19h30


Amiens STT – Istres TT : 3/2
T. Lakatos / F. Lebrun : 2/3 (-5 9 -5 9 -3)
H. Cifuentes / G. Stamatouros : 3/0 (14 4 6)
G. Jean / L. Moland : 3/1 (7 3 -4 10)
H. Cifuentes / F. Lebrun : 0/3 (-15 -6 -7)
Jean-Lakatos / Moland-Alcayde : 3/2 (-7 -9 9 8 10)




Océane Kronek

Crédits photos : Élie Leber – Gazettesports.fr