TENNIS DE TABLE : Un duel qui a tenu ses promesses

bs6i0206
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour son second match à domicile, l’Amiens STT recevait un adversaire bien connu, Miramas. Et comme toujours, la rencontre entre les deux équipes ne se concluait qu’à la belle, cette fois en défaveur des Amiénois, 2/3. 

Après n’avoir pas eu le temps de jouer à Tours, Grégoire Jean (77) ouvrait cette fois le bal face à Junge Zheng (68). Malgré un premier set pourtant bien entamé, Jean se retrouvait en difficulté et, bien que revenu à une longueur de son adversaire, s’inclinait 7-11. Reparti de plus belle sur la seconde manche, l’Amiénois parvenait à distancer suffisamment Zheng pour s’imposer 11-8. Lancé sur les chapeaux de roues au troisième set, le Samarien était rattrapé par le Miramasséen qui accrochait le point par 9-11. La conclusion était cette fois au rendez-vous pour Jean qui tenait la quatrième manche d’un bout à l’autre, 11-3. Enfin, la belle tournait en faveur de Zheng qui s’offrait une victoire 4-11. Le premier point allait donc dans le camp des visiteurs, 0/1

Comme à Tours, Tomi Lakatos (46) disputait le second match de la soirée face à Paul Lavergne (101). Le visiteur ne tardait pas à se détacher sur la manche d’ouverture mais c’est bien l’Amiénois qui prenait le premier point à la belle, 13-11. Le second set offrait un scénario quasiment identique au précédent, mais cette fois Lakatos ne parvenait pas à recoller à Lavergne et cédait par 9-11. L’Amiénois élevait alors encore plus son niveau de jeu et remportait le troisième set après avoir fait la course en tête, 11-8… avant de flancher totalement sur la quatrième manche et s’incliner 3-11. La mise en jambes était trop longue pour Lakatos à la belle, celui-ci s’inclinant 6-11. Miramas creusait un peu plus l’écart au moment de la pause, 0/2

Horacio Cifuentes (59) devait alors battre Zhi Wen He (44) pour espérer prolonger cette septième journée de Pro B. Le Miramasséen prenait rapidement les commandes du premier set et la belle remontée de l’Amiénois n’y changeait rien, He empochait le premier point, 9-11. Cifuentes redémarrait alors plus fort au second set malgré quelques frayeurs en fin de manche et s’imposait 14-12. La troisième manche était gagnée plus sereinement par l’Argentin qui gardait toujours deux longueurs d’avance sur son adversaire et l’emportait 11-7. Nettement devant à la belle, Cifuentes ne bouclait cependant la manche qu’à 13-11. Nouveau souffle pour les Amiénois qui marquaient leur premier point de la soirée, 1/2

La quatrième confrontation de ce jeudi opposait Tomi Lakatos (46) à Junge Zheng (68). La partie était mal embarquée pour l’Amiénois qui ne parvenait pas à combler totalement l’écart avec Zheng et s’inclinait 6-11. Lakatos s’accordait ensuite le set suivant avec une belle victoire 11-8 et, bien que tardant à distancer le Miramasséen au troisième set, engrangeait un second point par 11-5. Défait 7-11 sur la quatrième manche, Lakatos se voyait lui aussi partir défendre la peau des Amiénois à la belle. Un cinquième set pleinement maîtrisé par le Hongrois qui donnait toujours plus d’air aux siens par une nette victoire 11-3. Remis sur un pied d’égalité, 2/2, les deux collectifs allaient se départager au double décisif. 

La paire amiénoise composée de Jesús Cantero (61) et Grégoire Jean (77) était confrontée au duo formé par Zhi Wen He (44) et Paul Lavergne (101). Avec une première manche concédée 9-11, les Amiénois partaient en mauvaise posture sur cette ultime rencontre de la soirée. Et les choses n’allaient pas en s’améliorant pour les locaux qui encaissaient un second revers, 3-11. De nombreux points de haute voltige plus tard et les Samariens s’imposaient 11-9 au troisième set. Mais c’est finalement Miramas qui prenait le point de la victoire avec une quatrième manche conclue elle aussi à la belle, 10-12




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazttesports.fr