BASKET-BALL – Thomas Giorguitti : « Cette équipe est encore très loin de son niveau »

basket esclams maubeuge kevin devigne gazettesports 36
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la défaite de son équipe face au leader Berck, Thomas Giorguitti est revenu sur la prestation de sa formation.

Quel est votre sentiment après cette rencontre ?

Il y a un peu de frustration car on a vraiment joué les yeux dans les yeux avec le leader pendant 40 minutes. Mais on n’a pas eu ce petit supplément qui nous aurait permis de les faire douter sur deux trois actions clés. Il y a quelques faits de jeu qui ne nous permettent pas de véritablement recoller à chaque fois. Mais au-delà de ça, ça reste encourageant pour la suite et par rapport à ce que j’ai vu la semaine dernière. 

On a un manque de chance énorme depuis le début

La sortie de Raguette et la quatrième faute rapide de Markovic sont-ils, pour vous, un tournant du match ?

Forcément cela complique les choses car derrière Milan ne peut plus se livrer à fond en défense et que l’on est obligé de gérer son temps de jeu. Et la sortie de Raphaël nous prive d’une rotation supplémentaire et nous pénalise forcément, même si la paire Tine-Milan a été intéressante sur certaines séquences. Après c’est surtout frustrant d’une nouvelle fois ne pas pouvoir jouer à armes égales jusqu’au bout. C’est un peu l’histoire de notre saison depuis le début. On a encore une fois eu une semaine compliquée avec la blessure d’Aidan qui n’a presque pas joué aujourd’hui, Raphaël qui ne s’est presque pas entraîné, Théo qui a été touché à l’épaule. C’est une nouvelle fois des conditions qui ne sont pas optimales et on se demande chaque semaine ce que ça pourrait donner en préparant les matchs dans de bonnes conditions. On a un manque de chance énorme depuis le début mais il faut rester positif car à un moment ça va finir par tourner. 

Vous attendiez de la progression, ça a été le cas aujourd’hui selon vous ?

Oui, il y a clairement de la progression mais il y a un sentiment compliqué car on peut faire encore beaucoup mieux. Je sais que cette équipe est encore très loin de son niveau mais les conditions dans lesquelles on évolue ne nous permettent pas de progresser comme on devrait. Je ne pense pas que cette équipe mérite le bilan actuel, même si c’est la réalité des choses. On doit faire avec et trouver des solutions. 

Ce qui pèse surtout c’est la poisse que l’on a depuis le début

La situation commence-t-elle à peser sur les joueurs ?

Les joueurs sont conscients de la situation comptable et du classement. Mais la situation est complexe car au-delà du classement, toutes les semaines il nous arrive quelque chose. Du coup à l’entraînement on ne se livre pas à fond par peur de se blesser. Si les défaites ne font pas plaisir et que l’on n’aime pas perdre, ce qui pèse surtout c’est la poisse que l’on a depuis le début. Après le groupe reste positif et déterminé à trouver des solutions. 

L’obligation de résultats se fait quand même de plus en plus pressante…

Effectivement, après tant que nos adversaires directs ne gagnent pas non plus, on reste dans le coup. Ils nous restent trois rencontres avant la trêve, et nous allons comme à chaque fois, tout faire pour nous imposer. On a 15 jours avant le prochain match, nous allons essayer de les utiliser du mieux possible.





Aurélien Finet

Crédit Photo : Kévin Devigne – Gazettesports