FOOTBALL (F) : L’Amiens SC dans le « dur »

football feminin amiens sc f vs puc 0055 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Guère épargnée par les « pépins », la formation dirigée par Camille Merle fait actuellement « contre mauvaise fortune, bon cœur »

« Quand tout va mal… » Sans vouloir botter en touche, au lendemain d’une nouvelle désillusion sur la pelouse de Lillers (2-0), Camille Merle ne pouvait cependant passer sous silence « la période difficile » que traverse actuellement l’Amiens SC. Une formation qui n’a plus connu les joies du succès depuis quatre sorties.

« L’équipe est dans le dur, c’est un fait indéniable. Cependant, notre effectif se définit telle une « peau de chagrin » avec cette infirmerie qui n’a de cesse de se remplir ! » peste la responsable technique amiénoise. Qui, outre ce revers dans le Nord, déplore des blessées supplémentaires. « Alicia (De Brito) et Doreen (Norden) n’ont pas terminé la rencontre. Malheureusement » soupire l’intéressée. Anxieuse quant au diagnostic qui conditionnera l’indisponibilité de ces deux demoiselles.

Ce fléchissement en est, sans aucun doute, un reflet 

Camille Merle

« Cela commence à faire beaucoup. Notre groupe n’est pas extensible, les filles sont exemplaires et donnent le maximum. Mais cette implication, cette volonté à vouloir faire honneur au maillot à toutefois des limites. Ce fléchissement en est, sans aucun doute, un reflet » précise encore celle qui ne découvre – de surcroît – aucun moment pour espérer entrevoir l’idée de (pouvoir) lever le pied.

« La lecture du calendrier me fait froid dans le dos. Nous sommes dans la nécessité à chausser les crampons jusqu’au 19 décembre » regrette-t-elle. Soupirant quant à son entrée en Coupe de la Ligue : « Nous irons défier Gauchy-Grugies Saint-Quentin. C’est un dimanche qui aurait pu devenir « de repos » qui disparaît »

football asc feminines porto kevin devigne gazettesports 6

Face à Lillers, l’Amiens SC s’est efforcé à justifier son rang. En vain. « Le cœur a sa raison que la raison n’a pas ! » concède le dicton. Les partenaires de Clémence Poiteaux – privées de Mallory Vlieghe et Léa Tellier Bouazni « retenues par les obligations professionnelles » – l’ont ainsi appris à leurs dépens. Et se sont inclinées… « Logiquement »

Dimanche, lors de la réception de Villeneuve d’Ascq, Camille Merle va devoir jongler avec ces nombreuses défections. Un exercice de style compliqué pour une coach amiénoise qui n’en demeure pas moins optimiste : « C’est ainsi » rétorque-t-elle, appelant une fois encore à l’union sacrée.

  • AMIENS. Stade de la Licorne. Amiens SC (4e) accueille Villeneuve d’Ascq (11e) à 14 h 30.

Fabrice Biniek

Crédit photo : Gazettesports (Illustration)