VOLLEY (F) : La loi du plus fort pour le LAMVB

gazette halluin lamvb 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Vaillantes, les demoiselles de Clément Bevilacqua n’ont toutefois pu freiner la marche en avant d’Halluin, candidat très sérieux à l’accession.

Si – sans véritablement l’admettre – Clément Bevilacqua attendait beaucoup de ce déplacement à Halluin, le responsable technique du Longueau Amiens Métropole VB semblait demeurer « sur sa faim » à l’issue des débats. De ce revers « légitime, consenti aux dépens d’un adversaire qui apparaît taillé, conditionné pour monter ! » Et sur le parquet nordiste, les coéquipières de Chloé Bray n’ont certes « jamais démérité mais n’ont pu vraiment prétendre affecter la quiétude de l’effectif local ». Troupe expérimentée, aguerrie à ce genre de confrontation que les Amiénoises ont peut-être trop regardée… « Nous n’avons surtout pas mis les ingrédients nécessaires qui vous offrent l’opportunité de prétendre à un meilleur résultat. Les filles se sont révélées concernées mais ont pêché, à mon sens, par leur manque de maturité » analysait Clément Bevilacqua. Evoquant la moyenne d’âge de son groupe.

Comprenez que nous sommes toujours en phase d’apprentissage

Clément Bevilacqua

« Il s’agit d’un effectif assurément perfectible et par conséquent en devenir. Il progresse doucement mais sûrement. Face à une telle armada, il n’a semblé disposer des armes suffisantes pour rivaliser durablement ». Et s’est donc résigné à les déposer au terme d’un bras de fer qui parfois – à s’y méprendre – se découvrait les aspects d’un jeu du chat et de la souris. « Nous ne partageons pas les mêmes prétentions… Halluin redescend de l’Elite, nous nous familiarisons avec la Nationale 2. Car ce ne sont pas les quelques sorties du précédent exercice qui nous ont autorisés à trouver nos marques. Comprenez que nous sommes toujours en phase d’apprentissage » confiait l’entraîneur d’un LAMVB accrocheur à souhait. « Les filles se sont efforcées à coller aux basques de leurs rivales. Avant que celles-ci ne se décident à appuyer sur l’accélérateur » Et ne se détachent lors de chaque set. Irrésistiblement.

gazette halluin lamvb 2

« Cette confrontation se veut riche d’enseignements. S’apparente tel un révélateur. Nous permet d’apporter des corrections, des améliorations. » De mieux définir les contours d’une équipe dont les objectifs pourraient être, à court terme, revus à la hausse ? « Amiens mérite de s’élever dans la hiérarchie. Les filles portent actuellement ce projet sur de frêles épaules » chuchotait, d’un ton espiègle, Clément Bevilacqua.
Convaincu que ce « socle et cet esprit de formation » constitueront le levier essentiel à cette progression. À un rêve qui n’apparaîtrait pas aussi … fou que cela !

  • HALLUIN. Salle Michel Bernard. Halluin Métropole Volley bat Longueau Amiens Métropole VB 3-0

(25-14 en 24’ ; 25-19 en 26’ ; 25-11 en 24’) Arbitres : MM. Martinet et Winckel.

  • LAMVB : Colleen Lentz, Samantha Carreel, Leïla Loubard, Chloé Bray (cap), Morgane Allemeersch, Blandine Popek, Kessie Couvert Dumesny, Stela Vukasovic, Cécile Lapeyronnie, Julie Devaux.



Fabrice Biniek

Crédit photo : Corinne Carreel