FOOTBALL (F) : L’ESC Longueau poursuit son apprentissage

gazette esc longueau rc lens 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Opposées à une « séduisante » formation « Sang et Or », les demoiselles d’Estelle Boëtte n’ont pu éviter la défaite.

À l’ouvrage lors de la précédente levée, face à Cambrai Amérique OM (1-4), les représentantes de l’ESC Longueau l’ont à nouveau été dimanche, sur la pelouse du RC Lens cette fois (5-0). « Ce revers n’est pas pour me satisfaire bien sûr mais ne me surprend pas non plus. Ce déplacement promettait d’être périlleux, nous ne nous sommes donc pas trompé ! » Derrière ce petit ton d’humour, Estelle Boëtte s’exprime sur cette confrontation où le « jeu bien huilé » de son hôte a su faire la différence. « Notre entame de rencontre est encourageante car nous nous procurons les premières belles opportunités. Malheureusement sans réussir à les convertir » souligne la responsable technique. Avant d’admettre que son effectif veillait progressivement à reculer, à privilégier une option plus défensive. Tactique où l’ESC Longueau apparaissait à son aise.

Le match s’est joué en quelques minutes seulement, à l’heure de jeu

Estelle Boëtte

« Nous n’accusions qu’un but de retard à la pause. Tous les espoirs étaient donc autorisés mais il a fallu composer sans notre capitaine Emeline Caillaux, blessée ». Une précipitée redistribution des rôles qui allait causer la perte d’une formation pourtant courageuse. « Appliquée également ! » mentionne Estelle Boëtte, soucieuse de retenir cette détermination. « Le match s’est joué en quelques minutes seulement, à l’heure de jeu » regrettait-elle, n’apportant – semble-t-il – trop d’importance à un score qu’elle juge d’ailleurs sévère. « La cause était entendue lorsque les Lensoises ont alourdie le score en fin d’une rencontre, où Saïda Abdou avait quitté prématurément ses partenaires, sur blessure » précise encore celle qui a pris soin de notifier cette imperfection sur son carnet.

« Je l’ai toujours clamé haut et fort, l’ESC Longueau évolue à son niveau. Il convient d’être patient, de laisser du temps au temps » confie Estelle Boëtte. Insistant néanmoins sur ce projet qui lui tient (vraiment) à cœur : « Se surpasser est un objectif qui anime toute sportive. Nous concernant, prétendre à l’étage supérieur est une finalité que nous ne pouvons nier. Maintenant, la vérité du terrain démontre que nous avons encore beaucoup de travail »

gazette esc longueau rc lens 2

Tranquillement, l’intéressée venait – astucieusement – de botter en touche… Plutôt de balayer d’un revers de main ces illusions d’accession qui ont su traverser, un court instant, certains esprits. Rappelant « qu’à Longueau, en cette période, le bleu de chauffe se veut une évidence, demeure une priorité ! » Une ligne de conduite pour une équipe qui entend ainsi continuer son petit bonhomme de chemin. Inlassablement.

  • A l’agenda : L’ESC Longueau accueille Gauchy Grugies Saint-Quentin dimanche à 14 h 30
  • ARRAS. Stade Degouve Brabant. RC Lens « B » bat ESC Longueau 5-0 (1-0)

Bonne pelouse. Temps ensoleillé.

Arbitre : M. Dumeige

  • ESC LONGUEAU : Jennifer Cytarzinski ; Heloïse Tournelle, Louane Meuk, Camille Biolet, Maëva Damis, Tiffany Quillet, Valentine Ghaouti, Emeline Caillaux (cap), Clara Tournelle, Asrah Boinamri, Saïda Abdou, Inès Joly, Victoria Engrand, Manon Maquaire.



Fabrice Biniek

Crédit photos : Aurore Delépine (ESC Longueau)