VOLLEY-BALL : L’AMVB, une défaite qui fait très mal face à Conflans

volleyball amvb marseille gazettesports kevin devigne 78
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce samedi 6 novembre, l’élite du volley amiénois se déplaçait à Conflans pour la 5ème journée de championnat. Alors qu’ils avaient fait bonne figure face à Marseille une semaine plus tôt, c’est sévèrement que les hommes d’Ali Nouaour ont courbé le dos 3 sets à 0 en terre parisienne.

C’est un bilan sévère pour l’AMVB qui est revenu sans aucun point après sa rencontre face à Conflans ce samedi 6 novembre 2021. Le club amiénois qui semblait avoir effectué un recrutement très solide ne commence pas sa saison sportive de la meilleure des façons. « On a d’excellents joueurs individuellement, avec des CV qui feraient rougir bon nombre de joueurs du championnat. Mais le volley est un sport d’équipe, et aujourd’hui l’équipe ne prend pas comme on le voudrait » explique le coach Ali NOUAOUR. « Dès qu’on joue contre une équipe solide, on oublie les fondamentaux et on baisse vite la tête, comme si l’envie n’était plus là. »

Menés de bout en bout

Les Amiénois entament leur match d’une manière délicate puisqu’ils se retrouvent très rapidement menés 5 points à 0. On pouvait sentir sur le terrain une équipe de Conflans qui ne demandait qu’à en découdre, avec de l’envie, une ambiance et des joueurs qui étaient là pour écraser leurs adversaires. Les hommes du capitaine Mehdi Hacheli ne trouvent pas le moyen de se stabiliser en réception et peinent à mettre en place leur système de bloc-défense, contrairement à Conflans dont les joueurs semblaient bien en place sur la plupart des secteurs de jeu. « On cherche à piquer des ballons à l’attaque face à une équipe bien en place en bloc-def. On démarre avec 5 points de retard, c’est compliqué de renverser la situation. On a réussi à relever la tête à un moment et à recoller au score mais sur la fin de set on les laisse reprendre l’avantage et remporter la première manche » explique Ali Nouaour.

Le staff amiénois décide d’apporter du changement avec l’entrée d’Ulysse CARRAT sur Symon BARDOUL afin de stabiliser la réception. Un changement qui semble faire du bien aux Picards qui retrouvent un peu de rythme dans leur jeu mais en vain, ils finiront par perdre le deuxième puis le 3ème set sans jamais passer devant au score. Ali NOUAOUR enchaîne « On n’est pas au niveau espéré. On avait décidé de repartir avec le même 6 majeur que le match contre Marseille mais on a vite vu qu’il fallait changer. Au delà de l’entrée d’Ulysse CARRAT, on a fait beaucoup de changements, que ce soit en recep-attaque où on fait rentrer Damien BARRY sur Didier SALI HILE, à la passe où on fait entrer André MATA à la place de Mario MEDAN, à la pointe où Reynaldo ROGERS a laissé sa place Mehdi HACHEMI, ou encore au centre où Stridji TEL a remplacé Victor GOMES. Mais ça n’a pas suffit. On manque de caractère, de précision, de vivre-ensemble. Quand ces éléments-là ne sont pas réunis forcément c’est compliqué. »

Objectif Play-Offs en péril

Les deux prochaines échéances ne seront pas des moindres avec la réception samedi prochain de l’ASUL Lyon actuellement leaders et invaincus dans le championnat élite, et un déplacement à Saint Brieuc contre CESSON qui ont devancé les Amiénois au classement ce week-end. « Comme depuis plusieurs années, on cherche à jouer les Play-offs, mais on n’a que 2 victoires en 5 matchs » soupire Ali NOUAOUR, « on sait que le championnat est serré, à moins qu’on enchaine 4 victoires, ça semble compliqué. Même si le niveau élite est relevé, ce n’est pas normal d’encaisser des défaites aussi lourdes. Aujourd’hui il y a une belle remise en question du côté du staff, avec mon adjoint Bruno JULÉ afin que l’on trouve des solutions. »

Il va donc falloir que les volleyeurs amiénois se ressaisissent avec la réception du leader ASUL Lyon samedi 20 novembre prochain au gymnase La Paix.

CONFLANS 3 – 0 AMIENS (25:17, 25:19, 25:20) – Samedi 6 novembre 2021.



Florentin GERBET

Crédits photos : Kevin Devigne Gazettesports.fr