ACTU : Tony Estanguet veut que les JO soient spectaculaires et ouverts à tous

42282266794 b38875b6d7 k
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Il fallait s’y attendre. Alors que nous sommes à 1000 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024, il était inévitable que les grands médias parisiens rappellent cet évènement considérable.

Un évènement qui ne laisse pas indifférent le champion du monde Kylian Mbappé qui n’a pas caché son désir de participer avec l’équipe de France aux JO de Paris. Rappelons que son club ne l’avait pas autorisé à participer à ceux de Tokyo cet été et on sait ce qui est arrivé à l’équipe de France.  Souhaitons donc que Kylian M’Bappé soit présent à Paris le 26 juillet 2024, jour de l’ouverture. Comme souvent, les politiques se signalent par des déclarations qui ne collent pas à la réalité. On se souvient que le Ministre de l’Education Nationale avait déclaré cet été que les médailles des sportifs français à Tokyo étaient dues au travail effectué dans les écoles. Enorme bêtise.

Tout comme récemment, le Président de la République estime qu’à Paris, les Français ramèneront un certain nombre de médailles et là aussi, il s’agit d’un optimisme béat et n’ayant rien à voir avec la réalité du terrain. L’Etat se mêle parfois de choses qu’il ne maîtrise pas bien. Il semble justement qu’il n’ait pas été consulté par les maires de grandes stations de ski qui espèrent se voir confier l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver dans les années 2030. Gros avantage, les installations existent déjà puisqu’on se souvient que la France avait organisé les JO d’hiver en 1992. La réponse est du côté du CIO.

Des Jeux ouverts au plus grand nombre

Pour revenir aux JO de Paris, Tony Estanguet souhaite qu’ils soient spectaculaires et surtout ouverts le plus possible aux Français. Ainsi le défilé des athlètes aurait lieu sur la Seine et non au Stade de France. Tony Estanguet compte s’appuyer sur TERRE DES JEUX et la Somme est donc concernée au plus haut point avec ce trio : Département, CDOS et les villes d’Amiens, Abbeville, Péronne. À Amiens par exemple, il y aurait une zone de célébration et rien de mieux que la Hotoie pour servir de cadre. Le public français sera convié à être proche des athlètes et c’est ainsi que le marathon sera également ouvert au sportif moyen qui, s’il ne peut courir 42km, pourra s’aligner sur un 10km.

On vous le dit, Tony Estanguet veut que ces Jeux soient spectaculaires et populaires.



Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.