FOOTBALL : RCA et Portugais s’illustrent

football esc longueau vs rca gazettesports coralie sombret 19
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Opposés à des écuries de R1, le RC Amiens et Amiens Porto sont tous deux parvenus à se qualifier pour le 4ème tour de coupe de la Ligue des Hauts-de-France.

Pourtant opposé à une R1, le RC Amiens entre dans la rencontre tambour battant. Et suite à un doublé de Michel Monteiro, mène 2-0 avant même d’atteindre la pause. Les locaux se procurent même l’opportunité qui leur aurait permis de revenir aux vestiaires avec trois buts d’avance, mais le score ne bouge pas. Au retour des vestiaires, les événements continuent d’être positifs pour le RCA puisqu’alors qu’un joueur picard est lancé vers le but, il est stoppé illicitement par un défenseur des visiteurs qui est exclu. Mais les Samariens ne se rendent pas pour autant la partie facile en concédant la réduction de l’écart peu après sur une faute de concentration (2-1). Les visiteurs reviennent même complètement dans le match en égalisant (2-2). Les Amiénois pensent avoir fait le plus dur quand Bengachoud leur redonne l’avantage en fin de match (3-2), mais à cinq minutes du termes, les Outrelois égalisent à nouveau (3-3). Alors qu’ils avaient un break d’avance à 11 contre 10, les hommes de Nicolas Cauvin se sont fait peur. Mais sont finalement passés, 5-4, aux tirs au but.

« La qualification est méritée » pour l’entraîneur amiénois qui se réjouit que son équipe ait « réussi une bonne performance », même s’il estime, malgré le nombre de buts, qu’elle « aurait pu et dû marquer plus de buts avant les tirs au but. » Et même si l’enthousiasme n’est pas nécessairement là dans une compétition qui « a beaucoup moins de charme que la Coupe de France », pouvoir sortir une équipe évoluant deux échelons au-dessus « c’est toujours plaisant d’autant qu’on n’a pas volé notre qualif, on a produit un très bon contenu face à une équipe qui évolue en R1. »


RC Amiens (R3) – AS Outreau (R1) : 3-3 (2-0 ; 5-4 t.a.b.)

Buts : M. Monteiro x2, Bengachoud pour Amiens

RC Amiens : Echair – A. Petit, B. Petit, Baldé, Gervais, Mahtaj, I. Monteiro, Agouzoul, M. Monteiro, Lebrun, Drani ; Entrants : Charley, Suiveng, Bengachoud

fcppa vs bully les mines (reynald valleron) (31)
Demba Gningue a été l’un des grands bonshommes de la qualification des Portugais d’Amiens

De leur côté, les Portugais ont assuré leur qualification dans le temps réglementaire face à une équipe bien plus en verve qu’Outreau en R1. La rencontre part plutôt bien avec une frappe de Cissé détournée par le portier compiégnois (10′) et un centre dangereux de Poidevin qui passe devant le but (15′). Mais cela va rapidement se gâter. Commettant des erreurs individuelles, les visiteurs subissent pendant un long moment, Gningue maintenant les siens à flot avec 4 parades décisives. À la pause, le score est donc toujours de 0-0, et même si « on pourrait être mené », comme le reconnaît Benoît Sturbois, « on n’est pas ridicule, c’est surtout sur des erreurs individuelles, sur une mauvaise gestion de la profondeur… »

Et les Amiénois repartent nettement plus fort en seconde période. Facquier trouve Poidevin dans la profondeur qui devance son défenseur pour aller battre le gardien (0-1, 52′). Et quelques minutes plus tard, ils enfoncent le clou. Ameur renverse sur Boulafrad qui est percuté par le gardien. Cela fait penalty, que transforme Cissé (0-2, 63′). Mais au lieu de surfer sur ce temps fort, les Portugais déjouent. « On s’est dit que le plus dur était fait, déplore ainsi Benoît Sturbois, et on recule, inconsciemment. » Gnignue réussit cependant à repousser l’échéance avec deux nouveaux arrêts, mais craque finalement dans les 10 dernières minutes (1-2, 82′). Et si Cissé négocie mal une situation de contre (84′), ce sont les locaux qui ont l’opportunité de revenir au score par deux fois avec un double arrêt de Gningue (88′) puis une transversale (90’+1). Mais les Portugais peuvent « pousser un gros ouf de soulagement » car les Isariens ne reviendront pas. Ils s’imposent ainsi 1-2.

Si tout n’a pas été parfait, Benoît Sturbois tenait tout de même à rappeler que cette performance a été réussie contre un collectif « premier de son groupe en R1, c’était une grosse équipe, sur une surface sur laquelle on n’avait pas évolué cette saison et avec 4 joueurs majeurs absents. » De quoi ressortir de la partie avec « un sentiment plutôt positif. On a eu de belles phases de jeu, des moments où on a su maîtriser cette équipe de Compiègne. On a aussi eu un état d’esprit irréprochable quand on n’avait pas le ballon. » Ce qui ressortait, aussi, c’était la performance individuelle de Demba Gningue auquel son entraîneur tirait « un grand coup de chapeau, c’est 2- niveaux au-dessus du niveau auquel il évolue actuellement. »

Un résultat qui permet d’avancer au 4ème tour d’une coupe de la Ligue des Hauts-de-France qui n’est certes pas une priorité mais à laquelle Benoît Sturbois voit quelques intérêts : « C’est une compétition qui permet de faire des matchs officiels dans les trous de championnat. C’est beaucoup moins attirant que la Coupe de France, on risque les blessures et suspensions, mais on va la prendre pour faire souffler des joueurs, en récompenser d’autres qui se défoncent à l’entraînement. Ça va nous permettre une rotation. C’est une compétition qu’on jouera, de toute façon, quand on est compétiteur, on joue tout à fond. Mais ce ne sera pas prioritaire sur le championnat. »

AFC Compiègne (R1) – FC Porto Portugais d’Amiens (R2) : 1-2 (0-0)

Buts : Poidevin (52′), Cissé (63′ s.p.) pour Amiens

FC Porto Portugais d’Amiens : Gningue – Ameur, Laget, Njamen, Wable – Idez, Facquier – Poidevin, Boulafrad, Sylla – Cissé ; Entrants : Poiret, Pereira, Bedrouni


Morgan Chaumier

Crédit photo : Coralie Sombret / Reynald Valleron – Gazettesports