FOOTBALL : L’AC Amiens atteint son but

dsc 1704
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les hommes d’Azouz Hamdane ont obtenu ce qu’ils étaient venus chercher dans l’Aisne, une qualification pour le 7e tour de la Coupe de France.

L’AC Amiens a su attendre son heure. Patiemment. Et si les hommes d’Azouz Hamdane se sont joués de la résistance du Soissons IFC, pensionnaire de Régional 2, sur la plus petite des marges (0-1), l’efficacité de Pierre Slidja à l’entame du dernier quart d’heure, suffisait amplement à leur bonheur. Ainsi l’aventure « Coupe de France » veillait à se prolonger pour une formation amiénoise conviée à en découdre, prochainement, pour le compte du 7e tour.

« Dans ce genre de confrontation, l’essentiel est de s’imposer ! » soulignait, soupirait le responsable technique de l’ACA. Grignotant son… sandwich dans les couloirs du vestiaire axonais, comme s’il souhaitait savourer ce travail accompli. Sans oser faire la fine bouche.

C’était le scénario attendu. Nous avons eu le monopole du ballon face à un hôte bien regroupé, déterminé

Azouz Hamdane

Car s’ils ont maîtrisé leur sujet, « n’ont jamais été réellement mis en danger », les Amiénois se sont comme découvert un malin plaisir à faire perdurer le suspense. Opposés à une troupe locale qui, avec ses armes, guettait le moindre faux pas, la moindre opportunité.

« C’était le scénario attendu. Nous avons eu le monopole du ballon face à un hôte bien regroupé, déterminé. Ne réussissant, par manque notamment de justesse technique, à prétendre progresser plein axe, nous avons alors décidé d’étirer le bloc » analysait, sereinement, Azouz Hamdane sitôt les débats terminés.

Tactique qui se révélait judicieuse d’autant que les Soissonnais payaient cash un (court) moment d’inattention. Libre de tout marquage, Pierre Slidja ne laissait le soin à personne d’autre de concrétiser – enfin et au tableau d’affichage – la domination amiénoise. Annihilait-il également les ultimes velléités d’un Soissons IFC dont les rêves de qualification paraissaient vouloir se projeter vers une (éventuelle) séance de tirs au but.

gazette amiens ac

Usés cependant par leur débauche incessante d’énergie, animés par un excès de précipitation, les « régionaux » n’allaient alors pouvoir contrarier l’AC Amiens. Qui s’ouvrait ainsi les portes du tour prochain. « C’était notre objectif, il est atteint. Certains décrieront peut-être la manière mais qu’importe. Comme précisé auparavant, parfois seul le résultat compte » confiait l’entraîneur de l’AAC. Avec un petit sourire malicieux qui traduisait, bel et bien, une réelle satisfaction du devoir accompli.

SOISSONS. Stade Jean-Pierre Papin. AC Amiens (Nationale 3) bat Soissons IFC (Régionale 2) 1-0 (0-0)

Arbitres : M. Ayache assisté de MM. Benali et Soriaux. Gazon synthétique. Pluie continuelle. 163 entrées payantes.

But pour l’AC Amiens : Sidjia (72e)

Avertissements aux soissonnais : Hnid Saïf (23e), Fofana (65e), Bernier (90e)

SOISSONS IFC : Sahnoune ; Cagnet, Stiquet, Bienaimé, Ouadah, Guerreiro Simoes (puis Bernier 82e), Belhak (puis Fofana 37e), Topornicki (puis Soumpholphakdy 77e), Boulghalache, Vincent (cap), Hnid Saïf.

AC AMIENS : Benaziak ; N’Goma, Siradjidini, Binet, Martinez, Rosso, Sagouti, Despois (puis Hamdane 75e), Ettaibi (puis Villier 86e) , Slidja, Kwinta (puis Bodur 73e)

Fabrice Biniek

Crédit photo : Soissons IFC