HOCKEY SUR GLACE : Les Gothiques en promenade face à Nice

nk40712
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Gothiques retrouvaient le chemin de la ligue Magnus, après leur weekend européen. Les Amiénois n’ont pas manqué leur retour et s’imposent avec de la réussite contre les Aigles de Nice (3-2).

Les débuts sur la glace sont enlevés, et aucune équipe n’arrive à prendre le meilleur sur l’autre. Henri-Corentin Buysse peut se targuer de plusieurs arrêts importants (2’40 et 5′). Anthony Mortas dispose de tout son groupe, et certaines lignes peu mises à contribution ce weekend gagnent du temps de glace. Après dix minutes de jeu, le principal fait de jeu à retenir reste le problème technique de la porte du banc niçois (11’17). Après cette interruption, les Amiénois bénéficient d’une première pénalité (12’13), mais le powerplay ne donne rien. Finalement, comme souvent ces derniers temps, la solution va venir d’un homme : Tomas Simonsen. Le jeune attaquant intercepte d’abord un palet en zone offensive. L’action se poursuit, Bault prend un gros lancer à l’entrée de la bleue et Simonsen est au rebond (15’15 : 1-0). Ce but a le mérite de réveiller les Gothiques. Deux minutes plus tard, Alexandre Boivin fait son numéro devant la cage et se crée tout seul le second but du match (17’10 : 2-0). Les Niçois n’y sont pas, ils échappent de peu à la correction avant le terme de ce premier tiers, alors qu’Amiens n’a pas montré grand chose.

À l’italienne

Le retour au vestiaire n’a pas refroidi les Gothiques. Dans un angle impossible, Florian Sabatier inscrit le 3ème but de la rencontre (22’53 : 3-0). La réussite des locaux est totale depuis le début de match. D’autant que de l’autre côté de la patinoire, Henri-Corentin Buysse, se montre rassurant (24’20 et 27’20). Le portier samarien peut aussi compter sur le soutien de ses défenseurs, comme ce sauvetage de Leclerc (24’40), et sur un supplément de chance, lorsque Valtonen manque le palet alors que la cage était vide (25’30). Finalement, la carapace des Gothiques se fissure et les Aigles réduisent logiquement l’écart (28’48 : 3-1). Amiens subit dans cette période et semble s’inspirer de la défense d’Asiago, alors que les Niçois ont un énorme temps fort à trois minutes de la fin du tiers-temps. Le cerbère picard a essuyé 17 shoots contre seulement 10 pour son homologue, mais le score reste à l’avantage des Amiénois (3-1).

Amiens assure l’essentiel

Les Niçois n’abdiquent pas et repartent sur le même rythme. Amiens tue une première pénalité (40’54). La partie se rééquilibre en milieu de période et les plus belles actions sont à mettre au crédit des hommes d’Anthony Mortas. D’abord, Simonsen perd son face à face (46’30), puis Romand est proche de marquer dans le trafic (49′). La révolte des Aigles s’estompe, même en supériorité (50’39). Jérémie Romand s’offre un un-contre-un avec le cerbère niçois, mais ce dernier remporte son duel (54′). À moins de cinq minutes du terme, les Aiglons convertissent une supériorité après 6 secondes (55’45 : 3-2). Buysse, homme du match, permet aux siens de garder leur avantage au tableau d’affichage (57′), alors que Plagnat manque une nouvelle situation face au gardien adverse (58′). Alors qu’il reste moins d’une minute à jouer en supériorité, les Gothiques se font peur sur un palet mal renvoyé. La tension est à son comble et les esprits s’échauffent à 15 secondes de la fin du match, mais le score en reste là (3-2).

Les Gothiques, qui restaient sur deux défaites en championnat, se relancent face à Nice (3-2), avant un déplacement à Anglet ce vendredi.


Amiens – Nice : 3-2 [(2-0)(1-1)(0-1)]

Buts Amiens : Simonsen assist’ Bault 15’15 ; Boivin assist’ Pacheco et Coulaud 17’10 ; Sabatier assist’ Bault et Simonsen 22’53

Buts Nice : Pelamo assist Bonnardel et Valtonen 28’48 ; Kopta assist’ Bagin 55’45


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr