BASKET-BALL : Amiens s’incline encore

ascbb vs wasquehal kevin devigne gazettesports 15
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’ASCBB se rendait à Paris avec pour objectif de se relancer face à une équipe abordable, mission ratée pour les Amiénois…

Dès le début du match, les Parisiens prennent les devants et mènent au score, mais les Picards tiennent et repassent même devant au cours de ce premier acte. Mais à la fin du 1er quart-temps, c’est Paris qui mène (35-30). Un écart de 5 points qui permet alors aux Samariens d’espérer dans ce match, mais dans le 2e quart-temps les locaux continuent d’enfoncer le clou et augmentent l’écart de points. À la mi-temps les Franciliens ont une avance de 16 points (59-43). La deuxième mi-temps ne sera pas différente, les locaux ne faisant que s’envoler au tableau d’affichage, pour un score final sans appel à la fin du match est de 101-65. 

Une équipe qui marque le pas

Le deuxième match de la saison durant lequel l’ASCBB encaisse plus de 100 points. Une rencontre que Frédéric Domon décrivait comme « très compliquée », avant d’ajouter : « on n’a jamais été dedans ». Il est ensuite revenu sur la prestation défensive de son équipe : « J’ai fais des paris défensifs qui n’ont pas été gagnants. Contre Dourges, on en prend 100, mais il faut dire qu’ils étaient bien meilleure donc ce n’était pas forcément surprenant, là les choix que j’ai faits en défense n’étaient pas bons ». En effet, la défense de zone mise en place par les Samariens n’a pas eu l’effet escompté, « au vu de ce qu’on connaît de cette équipe, je pensais que faire une zone, c’était quelque chose de bien, mais on a eu faux sur toute la ligne ». L’entraîneur amiénois a également déclaré que « le fait d’avoir gagné les deux premiers matchs a fait qu’on a peut-être été un peu sur un nuage, mais là, on est rattrapé par la réalité et cette réalité, c’est qu’il faut un mettre un bleu de chauffe tous les samedis, si on ne se donne pas à 100 ou à 120 %, si on ne se comporte pas en équipe, on va exploser. »

Si on ne se donne pas à 100 ou à 120 %, si on ne se comporte pas en équipe, on va exploser.

Deux lourdes défaites pour l’ASCBB que le coach explique aussi par le fait « qu’on a aussi, je pense, un gros coup de mou physique, le fait de prendre l’équipe peu de temps avant le premier match fait que je n’ai peut-être pas bien géré le côté physique. Quand j’ai repris, on devait être prêt le plus vite possible pour le premier match qui allait arriver donc je leur ai beaucoup demandé tout de suite« . Des soucis qui devraient peut être se régler avec l’arrivée de renforts, « comme je le disais la dernière fois on a un joueur qui devrait arriver bientôt pour renforcer l’équipe et pourquoi pas, rien n’est encore sûr, une deuxième arrivée qui nous permettrait d’avoir un peu plus de rotations. »

L’ASCBB tentera de se relancer le samedi 30 octobre prochain en allant défier Saint Charles Charenton Saint Maurice Basket.

5e journée N3 poule I :

Paris Basket(B) – ASCBB :101-65



Deparis Maxime

Crédit photo : Kevin Devigne Gazettesports.fr