FOOTBALL (F) : La bonne dynamique de l’ESC Longueau

esc longueau
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

La saison « Régional 2 » débute de la meilleure manière pour les demoiselles d’Estelle Boëtte.

Lauréates quelques jours auparavant de l’Olympique Saint-Quentin (3-0), sans même avoir eu à chausser les crampons, les demoiselles de l’ESC Longueau ont connu une nouvelle satisfaction, balle au pied cette fois. Ainsi devaient-elles signer un fructueux déplacement à Gouvieux (4-5) où elles ont joué, cependant, à se faire peur. « Nous avons toujours eu la main sur cette confrontation. Malheureusement, quelques maladresses ont offert l’opportunité à notre hôte d’entretenir l’espoir » soupirait Estelle Boëtte. Responsable technique d’une formation amiénoise qui débute donc cette (nouvelle) saison du bon pied.

Figurer dans le quatuor de tête, prendre du plaisir, permettre à nos couleurs de retrouver un peu de leur lustre d’antan, sont nos principales préoccupations

Estelle Boëtte

« C’est encourageant mais il convient de demeurer prudente. Néanmoins, cette prestation dominicale confirme les moyens dont dispose cet effectif » lâchait encore l’intéressée. Laquelle souhaite toutefois s’accorder du temps pour oser prétendre se définir d’autres ambitions. « Figurer dans le quatuor de tête, prendre du plaisir, permettre à nos couleurs de retrouver un peu de leur lustre d’antan, sont nos principales préoccupations » martèle, une fois encore, Estelle Boëtte. Convaincue que ce championnat n’a pas encore livré ses secrets. « Il s’agit d’un exercice éprouvant, tant physiquement que mentalement. Le groupe est certes conséquent cette saison mais… » Une interrogation qui laisserait planer un doute ? « Non excepté que nous ne sommes jamais à l’abri de blessures, d’indisponibilités. Et qu’il conviendra de composer au moment voulu. »

Comme affirmé précédemment, notre générosité, notamment dans l’effort, ne nous a pas permis d’évoluer plus sereinement.

Scepticisme que le coach de l’ESC Longueau prenait… soin de dissiper, préférant savourer ce « premier vrai succès ». Une victoire que ses protégées ont su maîtriser. « Comme affirmé précédemment, notre générosité notamment dans l’effort ne nous a pas permis d’évoluer plus sereinement. Ainsi, deux interventions jugées comme excès d’engagement, dont l’une juste avant la pause, permettaient à Gouvieux de préserver le suspens » mentionnait Estelle Boëtte, toujours aussi perfectionniste. Soucieuse de continuer à déceler ce « brin de progression » dès ce dimanche à Marly (Nord) où les Longacoissiennes auront à cœur de prolonger l’aventure Coupe de France. Aux dépens d’un adversaire certes hiérarchiquement inférieur mais dont la « perf » au précédent tour face à Lille Louvières (2-10) « incite à la prudence ».

  • GOUVIEUX. Stade Paul Bourne. ESC Longueau bat Gouvieux 5-4 (3-1)

Bonne pelouse. Temps ensoleillé.

Arbitre : M. Alesi.

Buts pour l’ESC Longueau : Emeline Caillaux (6’, 50’), Camille Biolet (29’), Inès Joly (39’), Tiffany Quillet (68’)

  • ESC LONGUEAU : Jennifer Cytarzinski ; Heloïse Tournelle, Maëva Damis, Louane Meuk, Victoria Engrand, Emeline Caillaux, Valentine Ghaouti, Tiffany Quillet, Saïda Abdou, Asrah Boinnamri, Camille Biolet, Inès Joly.



Fabrice Biniek

Crédit photo : ESC Longueau