BASKET-BALL : L’ESCLAMS pas loin d’un come-back

bs6i9025
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour la troisième journée de NM2, l’ESCLAMS recevait Liévin avec l’ambition d’aller chercher une première victoire. 

Auteurs d’un début de saison compliqué avec deux défaites en autant de matchs et privés de Julien Lesieu blessé et Tom Nicolas qui a quitté le club, les Picards avaient à cœur de montrer un autre visage que celui affiché la semaine dernière. 

Et si l’entame de match n’est pas parfaite avec un 0-5, puis 6-12 avec plusieurs pertes de balles, les locaux vont rapidement réagir. Sous l’impulsion de Gantswa (12pts) auteur de 4 tirs primés, ils reviennent et passent devant 14-12. Rapidement dans la pénalité (4m30), les visiteurs voient Longueau se détacher 21-14 à 3m11 poussant leur coach au temps-mort. Si Liévin va revenir à -3 (23-20), Longueau va basculer à +8 après le premier quart temps (30-22)

Panne offensive

Mais les dix minutes suivantes ne vont pas être du même acabit. En effet l’adresse insolente en début du match de Gantswa n’est plus là et les Samariens manquent de réussite. Surtout, ils bafouent un peu leur basket et perdent beaucoup de ballons. Défensivement l’intensité n’est plus la même et les visiteurs, sans être forcément en réussite au shoot, reviennent (32-32) sur un 10-2. Avant de passer devant d’une courte tête à la pause 40-46

Rapidement les Nordistes vont faire l’écart et, après un 6-12 (46-58), pousser Thomas Giorguitti au temps mort alors que l’on a le plus gros écart du match (+12). Longueau continue de perdre des ballons et manque d’adresse au shoot, ajoutée à cela une défense moins performante et les visiteurs s’envolent (54-73) avec +19 à 1m15. Finalement, les Nordistes basculent à +17 avant le dernier quart temps (56-73)

Come-back raté

Alors que l’on pensait le match perdu, les attitudes ne laissant pas penser à une quelconque révolte, les Picards vont réagir. Encore une fois c’est Ganstwa en bon capitaine qui montre la voie avec deux paniers longue distance de suite (0-6). Cela réveille le public et l’équipe qui va monter l’intensité défensive et l’agressivité offensive poussant rapidement Liévin dans la pénalité (5m31). Revenus à -5 (78-83) à 2min51, les Picards sont totalement relancés dans la partie et font trembler les Nordistes surtout qu’une minute plus tard, sur un trois points de Gantswa, il n’y a plus que deux points d’écart (82-84). Grâce à sa défense, à du jeu rapide et une adresse longue distance retrouvée, voilà les hommes de Thomas Giorguitti revenus pour la gagne. Oui mais cela demande beaucoup d’énergie et avec des rotations en moins cela se fait ressentir dans le money time. L’adresse dans la dernière minutes les fuit avec 4 shoots extérieurs ratés, permettant à Liévin de s’imposer 82-87

Une défaite, la troisième de suite, qui laissera des regrets car l’ESCLAMS avait les moyens de faire mieux. Il faudra patienter au moins une semaine pour espérer une victoire cette saison. 

esclams liévin basket ball

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports

Aurélien Finet