JEUX OLYMPIQUES : Les nageurs d’Amiens Métropole entrent en scène

30e1aa46 be1b 44fd 93fb 618f79b8c24c
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Il est fort probable que nos quatre sélectionnés samariens aux Jeux de Tokyo ne participeront pas à la cérémonie d’ouverture ce vendredi midi (heure française). Nos trois nageurs vont en effet débuter leur programme dès le lendemain.

Ce jeudi matin, les joueurs de l’équipe de France de football n’ont pas pesé lourd face au Mexique. Normal car on a déploré chez les Tricolores un réel manque d’envie. Le score de 4-1 est sans appel et il nous interpelle. Comment peut-on imaginer que les Français vont se sublimer alors que certains ne voulaient pas venir et que par exemple Savanier était en vacances quand il a été sélectionné. Il se trouvait tout simplement dans un camping. Ce n’est pas sérieux et comment ne pas regretter cet esprit olympique qui animait l’équipe de France amateur qui voici un demi-siècle, avait battu le Mexique à Mexico (voir article par ailleurs). Rendons encore hommage à André Grillon qui prônait la défense en ligne et venait d’arriver à Amiens. Cet esprit non olympique des joueurs de Sylvain Ripoll est regrettable alors que nous avons le cas d’un athlète admirable Christophe Lemaître qui a tout fait pour aller à Tokyo mais n’ayant pas réalisé les minimas, a dû rester à la maison.

La veille, le film consacré aux Jeux a été admirable mais il nous a semblé que le réalisateur a plus insisté sur les travers des Jeux (politique, argent, dopage,) et a oublié de grands médaillés français comme Jean Boiteux, Guy Drut, Alain Mimoun etc. Mais en définitive ce film a été remarquable et nous avons pensé au hockeyeur amiénois Marc Chapon qui, en 1972 se trouvait à deux pas de l’endroit où des athlètes israéliens ont été massacrés par des terroristes.

Thomas Jordier rejoint le Japon ce jeudi soir

Mathieu Neuillet qui entraîne les nageurs d’Amiens-Métropole a profité du changement de résidence des nageurs pour nous envoyer ces remarques : « Nous avons profité de notre première matinée pour prendre un maximum de repères en terme de timing et de circulation dans les différentes infrastructures.. Première mise à l’eau cet après (heure japonaise) et ensuite séance de musculation. »

44ac2dcc 21f8 465e add6 0ac10e7d5faf 2
La piscine olympique des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Quant à notre quatrième sélectionné, Thomas Jordier (Amiens UC), il a peaufiné sa préparation en France : « Tout se passe bien et notamment ma préparation. Je quitte la France ce jeudi à 23h50 ». Il faut rappeler que toute la délégation française ne part pas ensemble puisque trois groupes ont été formés. Rappelons que Thomas Jordier est aligné au 4x400m et qu’il n’a pas été retenu pour l’épreuve individuelle et ce malgré un appel auprès de la Fédération française d’athlétisme. Il était en effet reproché à Thomas d’avoir mordu sur la ligne d’un rival.

Lionel Herbet 

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.