FOOTBALL – 15 octobre 1968 : André Grillon et ses joueurs matent le Mexique

thumbnail img 4439
Ⓒ L’équipe de France qui a réussi en 1968 l’exploit de surclasser le Mexique au stade Aztèque de Mexico. André Grillon est debout en 4e à partir de la gauche.
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce jeudi matin, aux environs de 10 heures, une journée avant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo, l’équipe de France de football entraînée par Sylvain Ripoll rencontre le Mexique.

Une occasion de rappeler que, voici un demi-siècle, lors des Jeux Olympiques de Mexico, l’équipe de France de football avait remporté une des plus belles victoires de son histoire aux J.O. Cela se passait en effet le 15 octobre 1968 et la France rencontre le Mexique dans un stade plein avec 80 000 supporters déchainés. L’équipe de France va s’imposer nettement 4-1. L’entraîneur est… Amiénois. Il s’agit d’André Grillon qui, quelques semaines auparavant, a signé à l’Amiens SC, succédant à Emilien Meresse. Aujourd’hui encore, André Grillon est l’entraîneur qui est resté le plus longtemps à Amiens : neuf saisons. Record qui ne sera jamais battu tant aujourd’hui, les techniciens n’ont qu’une durée éphémère dans les clubs.

André Grillon a assuré la préparation de son équipe au sein de laquelle deux jeunes vont bientôt avoir leur chance : Pierre Mankowski et Patrick Maison et on y trouve Paul Imiéla et un certain Claude Xantippe le grand-père de Matthéo, actuel professionnel à l’ASC. André Grillon est resté dans l’histoire du football français comme un ardent défenseur de la ligne. En ce sens que les quatre défenseurs évoluent sur la même ligne. Avant le Mexique, la France avait difficilement battu la Guinée. Après la victoire contre le Mexique, André Grillon déclare : « Il est temps en France de prendre au sérieux le football amateur et de parler des amateurs avec moins de condescendance et leur accorder le mérite qu’ils ont ».

Dans cette équipe de France, les deux vedettes sont Jean-Michel Larqué et celui qui reste le seul amateur à avoir évolué en équipe de France A : Daniel Horlaville qui_jouait à Quevilly. Pendant ce temps à Amiens, c’est Paul Pruvost qui entraine l’équipe de l’ASC. A son retour à Amiens, courant octobre 1968, André Grillon jouit d’une grande popularité. Au stade Moulonguet, lorsque le speaker M. Dauphin prononce son nom, il est plus applaudi que les joueurs.

Lionel Herbet

Crédit photo DR



Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.