TENNIS DE TABLE – Arnaud Sellier : « Les joueurs ont bien joué, ils se sont arrachés »

tennis de table astt
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens STT bouclait sa seconde saison en Pro B par un match à domicile en recevant l’équipe du Roanne LNTT. Une fin un peu amère pour les Amiénois qui s’inclinent 0/3 après un beau combat. 

Malgré la défaite qui affiche un score sévère, Arnaud Sellier restait positif quant au contenu de la rencontre : « le titre c’était que l’on voie du beau jeu, qu’il se passe des choses, on va dire que de ce côté-là c’est presque atteint. Les joueurs ont quand même bien joué, ils se sont arrachés, ils ont essayé ! »

tennis de table astt amiens vs roanne 0011 leandre leber gazettesports

Le premier à entrer en piste était Tomi Lakatos (35), confronté à Ibrahima Diaw (55). Dès les premiers échanges, la partie s’annonçait disputée entre les deux joueurs qui ne cessaient de se rendre coup pour coup, chacun élevant peu à peu son niveau de jeu (3-3, 5-5). Diaw faisait alors un premier break qui le détachait de l’Amiénois (5-8, 5-10) pour finalement l’emporter 6-11. Au second set, le Roannais prenait rapidement l’avantage (1-3, 3-7), Lakatos forçant progressivement son retour jusqu’à égaliser (7-7). Et de nouveau, Diaw enchaînait les trois derniers points de la manche. Battu 8-11 au deuxième set, le Samarien prenait alors le match en main (4-1, 7-4) malgré un adversaire qui se rapprochait toujours dangereusement (8-7), et s’imposait 11-7. Lakatos était donc lancé et continuait sur sa dynamique positive lors du quatrième set (4-2, 8-4) tandis que Diaw revenait toujours plus au score (8-7), avant le temps mort amiénois. Le set restait néanmoins très indécis, le Ligérien obtenant même une balle de match (9-10) que Lakatos parvenait à tourner à son avantage, s’imposant 12-10. Malheureusement la belle venait sécher les espoirs du Hongrois, Diaw prenant rapidement le large pour cette cinquième manche (0-5, 3-7) jusqu’à remporter le premier point de la journée avec une victoire 5-11 (0/1). 

tennis de table astt amiens vs roanne 0026 leandre leber gazettesports

Venait ensuite le tour d’Horacio Cifuentes (48) d’affronter son adversaire du jour, Martin Allegro (29). Et la rencontre démarrait difficilement pour l’Amiénois, rapidement distancé par Allegro (0-4, 3-6) mais toujours dans le match. De fait, Cifuentes restait longtemps à quelques longueur du Roannais (6-7, 8-9), sauvant même deux balles de set avant de l’emporter 12-10. La manche suivante se voulait plus indécise, chacun des deux joueurs prenant le dessus à tour de rôle (5-4, 6-7) jusqu’à une victoire du visiteur, 8-11. Allegro semblait alors tenir le troisième set avec ses deux petites longueurs d’avance (2-3, 3-5) avant que l’Amiénois ne revienne brusquement dans le match avec un 7-0 impérial qui lui offrait le second point de la partie, 11-5. Et dur retour sur terre pour Cifuentes au quatrième set, son adversaire se montrant de plus en plus tenace (2-2, 3-7, 5-9). Bien que parvenu à bousculer Allegro sur sa lancée, le Samarien cédait le point par 9-11 après deux balles de set écartées. L’entame de la belle semblait promettre une dernière manche relativement équilibrée (1-2, 3-3), mais Cifuentes perdait brièvement les pédales (3-7), mettant le Roannais d’autant plus en confiance (4-9). Ce court dérapage permettait à Allegro d’offrir un deuxième point à l’équipe ligérienne en s’imposant 4-11 (0/2).

« On a fait notre match »

tennis de table astt amiens vs roanne 0052 leandre leber gazettesports

Et la troisième rencontre opposait Grégoire Jean (65) à Harmeet Desai (47). À l’image de la partie précédente, la balance penchait rapidement en faveurs des visiteurs, Desai se détachant largement d’entrée (1-5, 2-8). Une avance trop prononcée pour Jean qui s’inclinait donc 4-11 au premier set. L’Amiénois semblait alors reprendre du poil de la bête à l’engagement de la seconde manche avec un léger avantage (3-1, 4-3), mais de nouveau le Roannais affichait sa détermination à conclure la journée en trois rencontres. Desai repassait alors doucement en tête (6-7, 6-9) et Jean bataillait pour tenter un retour en force avant de s’incliner 8-11. Le Samarien entamait alors le troisième set en frappant un grand coup (3-0), maintenant par la suite une courte avance (5-2, 6-4). Alors que le Ligérien égalisait (6-6), Jean profitait d’un temps mort bénéfique pour boucler la manche avec une victoire 11-6. Bis repetita à l’ouverture du quatrième set avec un départ en trombe de l’Amiénois (4-0, 6-3). Mais cette fois son adversaire restait bien lucide et comblait peu à peu la différence de points (6-5, 8-5, 8-8), concluant la journée sur un lourd 0-6 qui validait l’ultime point de la saison pour les Roannais, 8-11 (0/3). 

« Il a manqué quelques petites choses, sur les deux premiers matchs à la belle il aurait fallu un petit élément supplémentaire. Tomi fait un mauvais départ à la belle, Horacio lâche vers 3-5 sur la sienne… Mais c’était quand même bien, ils ont vraiment essayé et il n’y a pas grand chose à en redire. Ça prouve une fois de plus que les joueurs de Roanne sont un tout petit peu meilleurs que nous, il n’y a pas grand chose avec seulement quelques points d’écart, mais ils ont montré qu’ils étaient supérieurs et qu’ils méritaient d’être devant nous au classement. De notre côté, on a fait notre match par rapport à la rencontre face à Nantes mardi, ils se sont battus. C’était aussi un match qui ressemblait beaucoup à celui face à Chartres au mois de décembre ! »

Au terme de la saison, les Samariens (40 points) finissent donc au pied du podium comme lors de la première phase du championnat, à trois points de la plus petite marche derrière Thorigné-Fouillard. Une conclusion néanmoins mitigée pour le technicien samarien : « On termine tout de même avec deux défaites alors c’est un peu dur, on est un tout petit peu déçus mais on reste satisfaits de cette saison. Satisfaits également d’avoir eu un peu de monde dans la salle : c’était agréable mais aussi un peu bizarre à vrai dire, il faut que l’on se réhabitue.» À noter également que, malgré leur succès ce vendredi, les Roannais n’accèdent pas à la Pro A au profit des Chartrains sacrés champions de Pro B ; tandis que les Nantais descendent d’un niveau suite à leur défaite chez Issy-les-Moulineaux.


Amiens STT – Roanne LNTT : 0/3
T. Lakatos / I. Diaw : 2/3 (-6 -8 7 10 -5)
H. Cifuentes / M. Allegro : 2/3 (10 -8 5 -9 -4)
G. Jean / H. Desai : 1/3 (-4 -8 6 -8)



Océane Kronek

Crédits photos : Léandre Leber – Gazettesports.fr