OMNISPORTS : Le calendrier de levées des restrictions se précise

Judo Feminin Reynald Valleron 11
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

On savait que le retour à la normale dans pour le sport, particulièrement amateur, se ferait progressivement, le Ministère des Sports a désormais confirmé une partie des annonces et précisé les différentes échéances.

Grâce à deux documents publiés par le Ministère des Sports, un protocole de la reprise et un tableau simplifié des mesures sanitaires, on en sait beaucoup plus sur le retour progressif à la normale du sport. Et le changement majeur ne sera donc pas pour le 19 mai. En effet, la seule pratique amateure autorisée restera en extérieur, toujours sans contact, et toujours en respectant la distanciation. Les évolutions, à cette date, porteront avant tout sur la pratique des mineurs qui pourront reprendre en extérieur comme en intérieur et avec contacts. Seront également de nouveau possible les compétitions amateures pour les sports n’impliquant pas de contacts et se déroulant en extérieur.

En revanche, la date décisive pour les majeurs sera celle du 9 juin, puisqu’elle signera le retour de la pratique en intérieur, dans la mesure où elle n’impliquera pas de contacts et dans la limite de 50% de la capacité de l’équipement d’accueil. Si le contact ne sera donc toujours pas autorisé en lieu clos, les sports en extérieur pourront reprendre les contacts, une bonne nouvelle, bien sûr, pour les sports collectifs. La possibilité d’organiser des compétitions sera calquée sur les mesures valables pour les entraînements.

Enfin, la date du 30 juin permettra le retour à la normale tant attendu avec la reprise des dernières pratiques encore non-autorisées, celles de contact en intérieur, ce qui permettra enfin de respirer aux clubs et pratiquants de sports collectifs d’intérieur et de combat.

On remarquera, en ce qui concerne les spectateurs, une évolution de la jauge de 35% à 65% puis 100% aux 3 dates précédemment citées, que ce soit en intérieur ou en extérieur. Cette jauge sera par ailleurs assortie d’une limite maximale, de 1 000 ou 800, selon que l’activité se déroule en plein air ou non, puis 5 000 lors des deux premières échéances. Le 30 juin, il ne devrait plus y avoir de limites, sauf éventuellement localement selon la situation sanitaire. En revanche, le pass sanitaire sera mis en place dès que l’événement accueillera plus de 1 000 personnes, à partir du 9 juin.

Enfin, notons que ce qui ressemble fort à un retour à la normale le 30 juin connaîtra une exception : les vestiaires collectifs devront rester fermés, hors publics prioritaires (mineurs, handicapés, professionnels).


La Rédaction

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports