AUTO : À Magny-Cours, Lilou Wadoux peut viser la gagne en Alpine Elf Europa Cup

autosport gp nogaro course 2 0572 leandre leber vas y mojo
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Cinq semaines après avoir pris place sur le podium de l’Alpine Elf Europa Cup, Lilou Wadoux (Autosport GP) peut légitimement espérer faire encore mieux ce week-end à Magny-Cours. Sur un circuit que l’Amiénoise apprécie tout particulièrement.

Magny-Cours, c’est là où Lilou Wadoux a signé l’an dernier les plus belles performances de sa première saison en Alpine Elf Europa Cup. Avec deux quatrièmes places. Lors de la course disputée en nocturne et marquée par l’accident sans gravité mais spectaculaire de son équipier d’Autosport GP Edwin Traynard. Puis lors de la course 2, sous une forte chaleur, la Picarde avait livré une belle bagarre pour la 3ème place avec Pierre Sancinéna (Racing Technology).

Ces deux pilotes ont quitté le paddock de l’Alpine Cup. Mais cela ne veut pas dire qu’un boulevard s’ouvre devant Lilou Wadoux… Ce serait trop simple ! Car les prétendants aux avants-postes restent nombreux, le meeting de Nogaro début avril, l’a démontré. À commencer par le leader du classement général, Ugo de Wilde (Herrero Racing). Le junior bruxellois, transfuge de la Formule Renault Eurocup, découvre cette compétition, mais il a tout de suite trouvé ses marques, terminant 2ème puis premier dans le Gers. Après avoir signé deux fois la pole-position !

« Le championnat va être très disputé. » Laurent Hurgon, équipier de Lilou Wadoux

Seuls Lilou Wadoux, 3ème puis 2ème à l’arrivée et Laurent Hurgon, le plus expérimenté des pilotes Autosport GP, étaient parvenus à limiter les écarts avec le prodige belge. Au volant de son A 110 Cup N°69, Laurent Hurgon avait même gagné la course 1, avant de terminer 3ème, dans le sillage de Lilou Wadoux. Preuve que la concurrence au sein d’Autosport GP est déjà féroce, malgré l’ambiance de franche camaraderie : « le championnat va être très disputé » a d’ailleurs pronostiqué Laurent Hurgon, vice-champion en titre. Car on peut parier qu’un autre membre de l’écurie de Gilles Zaffini, Jean-Baptiste Mela, va profiter de Magny-Cours pour revenir dans l’allure, lui qui était apparu à Nogaro très loin de ses standards habituels, avec ses 6ème et 4ème places. Le vainqueur de l’Alpine Elf Europa Cup 2020 avait précisément impulsé sa mainmise sur le dernier championnat sur le circuit nivernais, en septembre dernier, remportant haut la main les deux courses.

autosport gp nogaro course 2 0614 leandre leber vas y mojo
Laurent Hurgon et Lilou Wadoux lors de la première course de la saison à Nogaro en Avril dernier

Si Lilou Wadoux indique que son objectif cette saison est de « gagner une course », mise en appétit par son brillant meeting de Nogaro, la Picarde n’est pas la seule à avoir faim. Pour rester dans son écurie, les recrues de l’inter-saison Simon Tirman et Thomas Dagoneau vont vouloir prouver qu’ils se mettent dans l’allure. Le Francilien Simon Tirman, frustré par ses deux 7èmes places à Nogaro, pour son retour en compétition après une longue et studieuse parenthèse « veut gagner cette année ! » Quant au Manceau Thomas Dagoneau, il espère avoir progressé dans sa gestion de « l’ABS qui change complètement le freinage par rapport au Proto », comme il l’expliquait à Nogaro, où il s’était classé 12ème, avant de quitter prématurément la course 2 sur un accrochage.

« La pluie, moi ça m’amuse ! » sourit Lilou Wadoux

Excepté Laurent Hurgon, pris par ses obligations professionnelles, tout ce petit monde de chez Autosport GP a roulé à Magny-Cours une journée, la semaine dernière. « Il y avait de la pluie, moi ça m’amuse » sourit Lilou Wadoux, pas fâchée non plus de pouvoir quitter quelques jours Boulogne-sur-Mer et ses études en BTS Bâtiment où elle se trouve entre deux sessions d’examens. « J’ai plus de mal à me remettre aux études après une course que l’inverse » confie celle qui a aussi profité des vacances scolaires en avril pour souffler ses vingt bougies ! « Enfin avec le Covid, la fête a été limitée » précise la Samarienne.

autosport gp nogaro course 2 0698 leandre leber vas y mojo
Avant Magny-Cours, Lilou Wadoux est en embuscade, à la 3ème place du général

« Lilou peut être la plus rapide. » Julien Neveu, ingénieur de course Autosport GP

Reste que les voyants sont au vert pour Lilou Wadoux, à écouter son ingénieur de course chez Autosport GP, Julien Neveu : « Lilou sait maintenant qu’elle peut être la plus rapide. Cela se joue sur des petits détails. On les a identifiés. » Décrocher la pole-position constituerait donc un bon moyen de foncer vers la première place avec laquelle Lilou Wadoux a flirtée à Nogaro. « J’aime beaucoup ce circuit de Magny-Cours, parce qu’il y a de grosses chicanes et que ça va vite » lâche l’Amiénoise. Une victoire, le 8 mai, ce serait tout un symbole…

Le programme de l’Alpine Elf Europa Cup à Magny-Cours :
– Jeudi : 14:30 – 15:10 : essais libres 1
              16:50 – 17:30 : essais libres 2
– Vendredi : 10:55 – 11:10 : qualifs 1
                   19:25 – 19:55 : course 1
– Samedi : 9:30 – 9:45 : qualifs 2
                 13:10 – 13:40 : course 2

Le classement général après deux courses :
1. Ugo de Wilde (BEL – Herrero Racing – Junior) 37 points
2. Laurent Hurgon (Autosport GP) 32 pts
3. Lilou Wadoux (Autosport GP – Junior) 28 pts
4. Louis Méric (Méric Compétition – Junior) 17 pts
5. Corentin Tierce (Herrero Racing – Junior) et Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) 16 pts
7. Simon Tirman (Autosport GP – Junior) 10 pts
8. Gosia Rdest (POL – Chazel TC) 8 pts etc.

La suite de la saison :
18, 19 et 20 juin : Spa-Francorchamps (Belgique)
3, 4 et 5 septembre : Barcelone (Espagne)
1er, 2 et 3 octobre : Le Castellet (France)
22, 23 et 24 octobre : Portimao (Portugal)

‌‌‌



Vincent Delorme
Photos Léandre Leber Gazettesports.fr