AMIENS SC – Oswald Tanchot : « Ça fait du bien de vibrer »

amiens sc vs troyes football ligue 2 0009 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Attendu au tournant après le match de Chambly, l’Amiens SC a bien réagi en s’imposant 3-1 face à Valenciennes. Une réelle satisfaction pour Oswald Tanchot, de retour ce soir, d’autant que son équipe a montré du caractère pour arracher cette victoire.

Vous avez vécu un retour avec beaucoup d’émotions fortes…

Pour un retour ce n’était pas de tout repos, mais ça va, quand ça se termine de cette façon et que les émotions sont en notre faveur on les prend, et on les prend de bon cœur. Ça fait du bien de vibrer, et c’est ce que l’on aime dans le football, dommage qu’il n’y ait pas de public parce que la même chose avec du public ça aurait eu une autre dimension. C’est ce que l’on a beaucoup cherché dans cette saison : sentir une équipe et, quand on a pris le but, on a vu vraiment une équipe qui avait cette envie d’aller se ruer à l’attaque pour faire basculer le match de notre côté et on l’a fait, sur un état d’esprit et sur cette volonté.

Ça montre qu’il y a des bons gars, un bon groupe

On a vu les joueurs venir célébrer avec vous après le second but, ce sont des scènes qui doivent marquer…

Ils m’ont transmis beaucoup de force quand je n’étais pas auprès d’eux, à travers des messages, l’ensemble du club, les joueurs individuellement, le t-shirt qu’ils ont pu faire, ce sont des gestes forts. […] La relation humaine c’est important et quand les joueurs font ça, ça touche. Ça montre qu’il y a des bons gars, un bon groupe.

Ce soir je voulais d’abord dédier la victoire au staff, qui a fait le travail quand je n’étais pas là et je pense qu’ils méritaient à travers leur investissement, autre chose que le match de Chambly pour leur dernière. La victoire est d’abord et avant tout pour récompenser leur investissement. […]
Gagner, perdre, ça fait partie de notre métier, on doit vivre avec ça, mais par contre, ne pas voir de passion sur un terrain et voir des joueurs qui se promènent comme face à Chambly ce n’est pas possible.

La joie que procure cette victoire en fin de rencontre peut être importante pour la dynamique de fin de saison ?

Souvent ça rattache à des notions très individuelles, le plaisir. Peut-être que le plaisir d’Alexis Blin c’est de défendre en avançant, de presser, de récupérer des ballons haut, le plaisir d’Adama Diakhaby c’est peut-être de faire des dribbles. Donc chacun à sa façon de voir le plaisir mais ce qui est important c’est de partager les mêmes valeurs. Et quand on rentre sur le terrain, il faut déjà récupérer le ballon, bien l’utiliser quand on le récupère, être en mouvement, attaquer les espaces derrière la défense. Donc en fait si on prend tous du plaisir chacun dans notre coin, personne n’en prend sur le terrain. Il faut déjà définir quel type de plaisir on veut prendre et comment on le prend.

Chacun à sa façon de voir le plaisir mais ce qui est important c’est de partager les mêmes valeurs

Cette équipe a de nouveau eu besoin d’être « piquée » pour réagir ?

Il y a souvent eu cette obligation d’avoir une forme de pression ou de mise dos au mur pour qu’ils réagissent. Après il y a quand même dans notre effectif, certains qui découvrent, qui ont aussi besoin de se construire et d’avancer, là on a fini très jeune. […] Il y a quand même dans l’effectif, près de 50% de jeunes qui sont dans leur première année dans le groupe pro’, et ça a aussi parfois, je pense, influencé la dynamique du groupe. Positivement parfois et un peu moins bien parfois.

Cette victoire semble valider définitivement le maintien ?

Normalement je pense, mais on ne va pas s’arrêter à 43, on va prendre des points sur la fin de saison, on ne va pas s’amuser à se faire peur, je pense que ça va passer. […]
Il va falloir que ça les libère mais qu’en même temps ça ne les endorme pas, qu’ils ne se disent pas : « on est en vacances. »



Amiens SC – Valenciennes : 3-1 (0-0)

But pour Amiens : Lusamba 64′, Alphonse 90+3, Odey 90+4

But pour Valenciennes : Cuffaut 90′

Amiens SC : Thuram / Alphonse – Lomotey – Monzango – Coly / Gomis – Lachuer – Blin (c) / Diakhaby (remplacé par Gomez 73′) – Ouattara (remplacé par Odey 73′ carton jaune 80′) – Lusamba (carton jaune 45+1, remplacé par Ouhatti 87′)

Valenciennes : Konate / Linguet – Doukoure (carton jaune 76′) – Vandenabeele – Cuffaut – Abeid (remplacé par Dos Santos 87′) / Picouleau – Kankava – Guintangui (remplacé par Macalou 76′) / Guillaume (carton jaune 62′ remplacé par D’Almeida 90′) – Boutoutaou



Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr