FOOTBALL : L’Amiens SC va se tester à Clermont

Img 1849
Ⓒ Gazette Sports

Après avoir pris 7 points sur les trois derniers matchs, l’ASC se déplace à Clermont, 4ème de Ligue 2, mais dans une mauvaise passe actuellement. Une belle occasion d’accrocher un nouveau gros de ce championnat.

Prévue le samedi 13 mars, la rencontre Clermont-Amiens, a été reportée à deux reprises : d’abord à cause d’un cluster au sein de l’effectif auvergnat, puis à cause d’un cluster au sein de l’ASC. Aujourd’hui, cette rencontre a donc lieu au cœur d’une folle série pour les Amiénois qui ont accueilli Rodez dimanche soir et qui iront défier Chambly samedi soir. Les Picards devront encore, ensuite, disputer 3 matchs en 8 jours.
Et si la dynamique samarienne est bonne (un nul et 2 victoires lors des 3 derniers matchs), il demeure certaines inquiétudes, notamment concernant la forme des joueurs. En effet, après cette longue pause (3 semaines sans jouer), Amiens a semblé en grande difficulté au niveau du rythme face au RAF, comme le reconnaissant Romain Poyet : « Les joueurs étaient en manque de rythme sur la première mi-temps, en manque de repères. Ce ne sont pas des excuses mais c’est une réalité il faut l’admettre. »

Quand on gagne tout le monde récupère mieux

Mais si la performance n’était pas au rendez-vous, la victoire a tout de même permis aux Picards de se relancer de la meilleure des manières et d’envisager la suite plus sereinement : « J’ai envie de dire qu’avec la victoire c’est un peu plus facile de récupérer, c’est vrai, c’est une réalité. Quand on gagne tout le monde récupère mieux, il y a plus de sourire sur les visages. »
Et l’état d’esprit semble également très bon, comme le constatait l’habituel entraîneur adjoint : « J’ai l’impression que dans le discours des joueurs, dans ce que je lis sur ce qu’ils disent, qu’ils ont vraiment envie de finir les 8 matchs qui restent tambour battant, et certains disent qu’ils veulent faire 8 victoires, ce n’est pas des discours qu’ils avaient il y a quelque temps. »

Clermont peine à se relever

Avant d’affronter Amiens, le 13 mars dernier, le Clermont Foot 63, alors deuxième de Ligue 2, était sur une dynamique impressionnante (4 victoires consécutives, 12 buts inscrits, 0 encaissé). Malheureusement, le Covid a frappé fort chez le club auvergnat, avec 29 cas dont 15 joueurs, et l’équipe peine à se relever de cet épisode. En effet, les Clermontois ont depuis disputé trois rencontres, pour deux défaites et un nul.
Pour autant, il convient de se méfier de l’une des meilleures formations de ce championnat, qui a enchanté les observateurs tout au long de la saison par le jeu qu’elle déploie, comme le soulignait le suppléant d’Oswald Tanchot : « Clermont est certainement l’une des équipes qui joue le mieux de ce championnat, qui a un vrai projet de jeu.[…] Surtout ne pas prendre Clermont à la légère car c’est une grande équipe de ce championnat. » La méfiance était donc de mise pour Romain Poyet « C’est une équipe qui est en ce moment blessée, elle a fait une contre-performance la semaine dernière. […] Ce n’est jamais facile d’aborder une équipe qui a subi un revers la semaine d’avant. »

Si tous les tests Covid de ce début de semaine ont été négatifs, le staff sera privé pour cette rencontre d’Opoku, touché au genou face à Rodez et pour qui la durée d’indisponibilité n’est pas encore connue, de Lomotey, qui pourrait faire son retour face à Chambly, de Yatabaré, touché à la cuisse face à Rodez et d’Assogba qui souffre de la cheville. Ciss est lui de retour aux entraînements collectifs, et pourrait être dans le groupe.

Ce soir, à Clermont, ce sont deux équipes en manque de certitudes qui se retrouvent pour un match plus indécis qu’il n’y paraît. Une victoire assurerait définitivement le maintien aux Amiénois.

Mercredi 14 avril 19h00
29ème journée de Ligue 2
Clermont (4ème 56pts) – Amiens (10ème 40pts)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr