LES GOTHIQUES : Amiens renverse Gap et s’assure un top 8

Hockey Sur Glace Amiens Vs Gap J3 Kevin Devigne Gazettesports 108
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les hommes d’Anthony Mortas se déplaçaient ce jeudi soir à l’Alp’Arena de Gap pour y défier les Rapaces, 4e de Ligue Magnus.

Vingt minutes très animées

Petit événement avant de commencer la rencontre, Amiens aligne pour la première fois depuis plus de deux mois quatre trios d’attaquants, grâce aux renforts de Tomas Simonsen et Rayan Belharfi, deux jeunes Gothiques issus du centre de formation. Skylar Pacheco est rapidement pénalisé pour faire trébucher (0’55). Gap s’installe et fait tourner la rondelle, alertant à plusieurs reprises Henri-Corentin Buysse, mais le portier amiénois ne cède pas durant ces deux minutes. Antonin Plagnat se procure la première bonne occasion amiénoise, après un bon jeu à trois avec Bault et Belharfi (3’47). Alors que Yohan Coulaud réalise une très belle mise en échec sur Chad Langlais, Bostjan Golicic assène un coup à la tête au jeune amiénois. Le Slovène est pénalisé de 2’+10′ pour charge à la tête (5’25). Alexandre Boivin, après un bon travail de Baazzi, lance au but et trompe Julian Junca, bien voilé par Jérémie Romand (0-1, 6’29). Amiens insiste et a clairement le momentum depuis l’ouverture du score. Mais les Gothiques sont à nouveau pénalisés, pour une crosse haute de Brendan Jacome cette fois (9’25). A peine l’engagement gagné par les Rapaces, Dimitri Thillet envoie un shoot imparable côté bouclier pour égaliser (1-1, 9’30). Gap est à nouveau pénalisé, pour un retard de jeu sur engagement (10’45). Nouvelle supériorité numérique, et nouveau but pour les Gothiques ! Jérémie Romand hérite d’un rebond devant la cage et bat Junca (1-2, 11’38). Les événements s’enchaînent dans ce tiers, et Florian Sabatier est à son tour pénalisé pour une crosse haute (12’19). Amiens ne craque pas sur cette infériorité et garde ce léger avantage. Les Gothiques font mieux que résister, et sur un palet récupéré dans le coin, Jérémie Romand inscrit un doublé grâce à un lancer qui atteint la petite lucarne de Junca, Amiens fait le break ! (1-3, 15’07). Aucun temps mort dans ce premier tiers, Yohan Coulaud est envoyé en prison pour faire trébucher (17’12). Le bloc amiénois contrôle cette infériorité et ferme les angles de tir aux Gapençais. Le premier tiers, on ne peut plus animé, se termine sur le score de 3 buts à 1 en faveur des Gothiques, grâce notamment à deux buts inscrits sur les deux possibilités en supériorité numérique.

Un deuxième tiers en faux-rythme

Moins de rythme dans cette entame de deuxième période. Le jeune Lucas Bonnardel est pénalisé pour la deuxième fois de la soirée après un accrocher sur Plagnat (23’36). Il faut un sacrifice de l’ex-Amiénois Fabien Bourgeois pour empêcher Joey West d’aggraver la marque. Pour la première fois de la soirée, Amiens ne trouve pas la faille en avantage numérique. Mais les Gothiques assiègent le but de Junca, empêchant les changements de joueurs gapençais. Junca et Buysse ferment la porte aux tentatives des attaquants adverses. Jérémie Romand est proche du triplé avec un tir du poignet puissant ras de glace, mais Junca veille au grain (34’30). Junca brille, juste avant son adversaire du soir, Henri-Corentin Buysse qui écœure Julien Correia à bout portant, avec un arrêt de la mitaine (36’28). Tout le deuxième tiers se déroule sur un faux-rythme, et Julien Correia en profite pour réduire l’écart par un bel exploit personnel (2-3, 38’28). La deuxième période s’achève, Gap est revenu en toute fin de tiers grâce à une réalisation de Julien Correia, 2-3 pour les Gothiques.

Gap maitrise, Amiens ne rompt pas

La mission est simple, il faut tenir face aux assauts des bleus et blancs dans les vingt dernières minutes. Golicic alerte Buysse dès le début du tiers, mais le gardien amiénois est bien présent. Les Gapençais maîtrisent le contrôle du puck, mais n’inquiètent pas réellement la défense amiénoise. Le chrono défile, Amiens résiste et se procure même quelques occasions, à l’image d’un tir puissant de Bault, détourné difficilement par Junca. Vondracek passe proche de l’égalisation, mais c’est bien le filet extérieur qui tremble (54’14). Les Gothiques font les efforts défensifs pour tenir ce résultat positif, alors que les Rapaces jouent leurs dernières minutes de la saison. Dernière opportunité pour les Gapençais, Jérémie Romand est pénalisé pour cinglage (56’06). Amiens fait le dos rond et parvient à se dégager à trois reprises lors de cette infériorité numérique. L’entraîneur des Rapaces, Eric Blais, prend son temps mort à 2’20 de la fin de la rencontre. Junca déserte son filet, Gap évolue à 6 contre 4 pendant quelques secondes. Golicic force Buysse à réaliser un arrêt exceptionnel pour sauver son équipe, le portier amiénois vole l’attaquant slovène. Amiens revient à cinq sur la glace, et un cafouillage devant le but donnera une ultime frayeur aux Gothiques, mais sans conséquence. Anthony Mortas demande son temps mort, alors que Romain Bault avait concédé un dégagement interdit à 14 secondes de la fin. Choix payant, Amiens s’impose face aux Rapaces de Gap, une victoire qui sonne comme une revanche, après la victoire 3 buts à 2 des Rapces de Gap lors de leur venue au Coliseum en octobre dernier. Henri-Corentin Buysse est désigné homme du match pour Amiens, alors que l’Amiénois de formation Axel Prissaint est élu joueur du match chez les Rapaces.

Gap 2-3 Amiens [(1-3)(1-0)(0-0)]

Tirs
Gap : 42
Amiens : 26

Buts pour Amiens : Alexandre Boivin (Baazzi) 6’29; Jérémie Romand (Baazzi, Boivin) 11’38; Jérémie Romand (Jacome) 15’07;

Buts pour Gap : Dimitri Thillet (Langlais, Correia) 9’30; Julien Correia (Langlais, Colotti) 38’28



Arthur Lasseron

Crédit photo : Kévin Devigne – Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.