ACTU : Quand on reparle du cirque Jules Verne à Amiens

cirque municipale amiens
Ⓒ Gazette Sports

Le Français moyen n’a en ce moment qu’une hâte : que la situation redevienne normale et qu’il puisse revenir dans les restaurants, aller dans les salles de spectacle et dans les stades de football.

Il y a aujourd’hui un vrai phénomène d’usure mentale et de ras le bol général au point que nous craignons qu’une certaine violence ne s’installe chez nous. Ces derniers jours, le cirque Jules Verne à Amiens a fait parler de lui. Non pas parce qu’il s’est produit un évènement, un spectacle ou un gala sportif. Que nenni.
Il s’est passé tout simplement qu’il a été envahi par les intermittents du spectacle venus afficher leur mécontentement et crier à la Ministre de la Culture que ça suffit et qu’il faut passer à autre chose.

Le cirque d’Amiens est un véritable symbole car il peut être le théâtre d’évènements culturels et sportifs. Les plus grands chanteurs de l’après guerre sont venus se produire en obtenant le plus grand succès populaire qui soit. Mais que dire au plan sportif ? Que deux disciplines ont elles aussi recueilli le plus grand succès populaire. A savoir le catch et la boxe.

Le catch a permis au cirque de faire le plein à de nombreuses reprises et nous avons le souvenir des combats mythiques entre l’Ange Blanc et l’Homme Masqué. C’était l’époque qui voyait pléthore de catcheurs masqués avec bien sûr des copies qui permettaient par exemple à l’Homme Masqué de lutter au même moment dans deux ou trois villes de France. Quant à la boxe, elle a connu aussi de grands succès sportifs et populaires au cirque d’Amiens. Pour mémoire, c’est à Amiens que le célèbre manager Jean Bretonnel a effectué ses vrais débuts d’organisateur avant de devenir manager. Quitte à enfoncer une fois de plus le clou, nous affirmons que le cirque d’Amiens est le lieu idéal pour la boxe. Les réunions organisées ailleurs et notamment au Coliseum n’ont pas la même saveur.
Franchement, installer un ring au milieu de la patinoire, ce n’est vraiment pas naturel. Alors que ce même ring au milieu de la piste du cirque Jules Verne, c’est quand même autre chose.

En 2016, au Cirque Jules Verne, Christopher Sebire avait conquis le titre de champion du monde WBF

Le Cirque Jules Verne et la boxe, une belle histoire

Nous avons retenu trois réunions qui ont marqué l’histoire de la boxe à Amiens. Notamment, la dernière fois où le cirque a fait le plein. Ce n’est pas ancien puisque c’était exactement le 21 octobre 2016 quand le Rouennais Christopher Sebire, managé par un professeur Amiénois Jérôme Fouache, était devenu champion du monde WBF contre l’Argentin Coggi aux points en 12 reprises.
Le 30 décembre 1989, Canal Plus avait décidé d’organiser à Amiens le championnat d’Europe des welters qui avait vu le Français Antoine Fernandez battre aux points l’Italien Nino La Rocca.
Plus loin dans le temps, nous n’oublions pas celui qui reste encore aujourd’hui comme ayant été le boxeur amiénois le plus titré de toute l’histoire : Jacques Bataille.
Le 20 février 1954, le cirque est plein comme un oeuf lorsque Jacques Bataille se mesure au prestigieux Ray Famechon ancien champion d’Europe et qui avait même disputé un combat pour le titre mondial.
Blessé aux côtes, Bataille allait se montrer héroïque mais il était battu aux points.

La boxe doit toujours avoir droit de cité au cirque Jules Verne et nous pensons bien évidemment à Sabri Sediri qui pourrait relancer sa carrière au cirque.
En tout cas, nous y croyons.



Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.