L’AMIENS SC manque la passe de 10

Football Amiens Vs Dunkerque Ligue 2 0041 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Alors qu’ils espéraient enchaîner un dixième match sans défaite, les Amiénois se sont inclinés à Paris, 4-2.

Malgré un jeu collectif plus huilé, à l’image des toutes premières minutes du match, l’Amiens SC a subi la loi de Gaëtan Laura en première période. Après une première frappe forcée de Boli (4′), c’est sur un corner détourné vers le second poteau que l’offensif parisien allumait la première mèche en trouvant Boli d’un magnifique extérieur du pied droit. Et si le neveu de Basile Boli butait sur Gurtner, Kanté suivait pour ouvrir la marque (1-0, 12′). Dans la foulée, Amiens réagissait mais la frappe d’Alphonse suite à un une-deux avec Lusamba trouvait le petit filet extérieur (15′). Et sur un coup-franc offensif amiénois, un coup de tatane de Boli pour dégager son camp retombait sur Laura qui prenait de vitesse Gomis et Lusamba pour ajuster Gurtner (2-0, 16′).

Les Picards ne tardaient toutefois pas à revenir dans la partie sur un corner de Lusamba que coupait magnifiquement Wagué, au point de penalty, dont la volée venait se loger sous la barre (2-1, 19′). Les Amiénois reprenaient le match à leur compte, mais les minutes qui suivirent ne donnèrent pas de réelles occasions malgré un jeu rythmé et vivant. Mais encore une fois, le duo Boli-Laura faisait des miracles, le premier servant le second sur le côté droit avant d’être resservi en retrait pour frapper le long du premier poteau de Gurtner (3-1, 34′). Les Amiénois ne se laissaient toutefois pas abattre, mais la frappe d’Odey servi par Blin suite à une récupération haute passait à côté (37′). Sur un nouveau contre et un nouvel exploit de Laura pour éliminer Opoku, Abdi pensait même tuer le match mais dévissait beaucoup trop sa frappe (44′). Dans une première période pourtant équilibrée, l’Amiens SC était pénalisé par une efficacité moindre que celle des Parisiens menés par un Laura en état de grâce et revenait donc à la pause avec un retard de deux buts, 3-1.

L’Amiens SC n’y arrive pas

Malgré un changement de système avec l’entrée de Bianchini à la place de Gendrey, cela ne s’arrangeait pas après la pause puisqu’après un premier coupe de semonce de Boli dont la frappe contrée finissait dans les bras de Gurtner (47′), Laura, encore lui, effaçait Opoku pour affronter Gurtner, et malgré l’intervention de ce dernier, Gakpa poussait le ballon au fond des filets (4-1, 49′). La réaction était cette fois plus timide, le coup-franc de Lusamba trouvant directement les bras de Demarconnay (54′), puis Alphonse bien lancé par Lusamba centrait mais aucun des trois autres Amiénois dans la surface ne coupait (56′).

La suite du match était moins rythmée, hachée par les changements, notamment. Et les occasions étaient même à l’avantage des Parisiens. Sur un nouveau contre mené par Laura, auteur d’une sublime passe pour Diakité dont la frappe filait droit dans les bras de Gurtner (69′). Puis Lopez servi par Arab manquait son contrôle et mettait sa frappe à côté malgré une position idéale (79′). Finalement, en fin de match, Alphonse sollicitait Demarconnay sur la base de son poteau d’une superbe tête sur corner (85′). Puis Ciss jaillissait au second poteau sur un coup-franc de Lusamba pour tromper le portier parisien à bout portant (4-2, 88′). Un dernier signe de révolte, insuffisant. Plutôt bien dans le match en première période mais plombés par un déficit de réalisme par rapport aux Parisiens, les Amiénois auront disparu petit à petit en seconde période pour finalement s’incliner lourdement, 4-2, en terre parisienne et rester coincés en milieu de tableau, à la 9ème position.

Paris FC – Amiens SC : 4-2 (3-1)

Buts pour Paris : Kanté 12′, Laura 16′, Boli 34′, Gakpa 49′

But pour Amiens : Wagué 19′, Ciss 88′

Amiens : Gurtner / Assogba – Opoku – Wagué – Gendrey (remplacé par Bianchini 46′, carton jaune 59′) – Alphonse/ Lusamba – Blin (remplacé par Lomotey 63′, carton jaune 65′) – Gomis (remplacé par Ciss 74′) / Odey (remplacé par Timité 74′) – Akolo (remplacé par Papeau 63′)


La Rédaction

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports