TENNIS DE TABLE : « Ça prouve que l’on peut rivaliser avec les équipes de haut de tableau »

Tennis De Table Asptt Amiens Vs Miramas 0028 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Défaits sans démériter ce dimanche, les pongistes amiénois ont parfaitement su rebondir mardi soir à Thorigné-Fouillard en s’imposant 2/3 au terme d’une rencontre pleine de surprises.

Si la victoire est un vrai soulagement pour l’effectif amiénois, elle aura été durement acquise. En effet, la partie entre Bretons et Picards s’annonçait serrée et elle a tenu toutes ses promesses avec près de 3h30 de combat acharné. Retour sur une ultime journée de première phase qui a mis le banc samarien dans tous ses états. « Au-delà de tendu c’était surtout un match un peu fou, rien ne s’est passé comme prévu ! Le joueur iranien de Thorigné, Alamiyan, perd très rarement ses matchs donc notre “plan” c’était de mettre nos deux joueurs présumés moins forts contre lui et rêver à un exploit pendant que nos joueurs présumés les plus forts battaient les un peu moins bien classés » explique Arnaud Sellier.

Tomi Lakatos (35) entamait cette journée avec une opposition face à Damien Provost (78). Le Thoréfoléen n’avait décidément rien à perdre face au Samarien, pourtant au-dessus sur le papier, et saisissait donc toutes les balles qui lui étaient données pour enfoncer Lakatos dans une spirale négative. Le premier set tardait à se dessiner tant les échanges étaient tout d’abord serrés entre les deux joueurs (3-3, 6-6), mais Provost faisait alors le break et s’imposait 11-6. Également en difficulté à la manche suivante (4-1, 10-6), l’Amiénois parvenait tout de même à rester dans la partie et à emmener son adversaire à la belle, tenant par la même occasion une balle de set (10-11), malheureusement non transformée puisque le Breton s’imposait à nouveau, à l’arrache, 13-11. Les vieux démons du Hongrois refaisaient finalement surface au troisième set avec une défaite sans appel, 11-4, malgré une balle de match sauvée. Atterrissage brutal pour Lakatos qui concédait sa deuxième défaite sèche de suite en deux journées, laissant les locaux démarrer du bon pied, 1/0.

Tennis De Table Asptt Amiens Vs Miramas 0063 Leandre Leber Gazettesports

La vapeur s’inversait alors au match suivant qui voyait Grégoire Jean (69) affronter le terrible Noshad Alamiyan (25). Aux abonnés absents depuis ses deux défaites à Miramas, 48 heures plus tôt, l’Iranien s’enlisait lui aussi dans une spirale négative avec l’éclatante victoire de Grégoire Jean, 0/3. Pourtant, Alamiyan partait favori dans cette rencontre qui s’annonçait tout de même équilibrée avec une victoire au premier set acquise à la longue par l’Amiénois, 11-13. De fait, au moment de plier le set à 9-10, Jean se faisait recoller puis dépasser (11-10), négociant la balle de set de son adversaire de justesse. De plus en plus assuré, le Picard ne laissait plus Alamiyan s’exprimer autour de la table et balayait rapidement le second set, 4-11. Lors de la troisième manche, le Thoréfoléen tentait une percée dans le jeu de son adversaire (3-1), mais la machine amiénoise était lancée et Grégoire Jean accrochait fermement son adversaire (5-5, 7-7), s’imposant finalement 7-11. Le Samarien créait alors la surprise en surpassant nettement le n°1 adverse, égalisant ainsi avec le club breton, 1/1.

« Tomi est vraiment passé à côté de son match et c’est dommage parce que c’est la deuxième fois en deux jours après Chartres, il a tout loupé donc malheureusement à partir de là c’est impossible d’espérer quelque chose… Alamiyan restait sur deux défaites à Miramas contre des joueurs aux styles de jeu un peu similaires à celui de Jesus. De plus, on a aussi Grégoire qui fait toujours des bons matchs et qui n’est pas trop gêné par ce style de jeu : il a fait un super match et il a rapidement mis la tête de son adversaire sous l’eau. »

« Pour battre les bons joueurs il faut aussi savoir profiter de défaillances »

Tennis De Table Astt Vs Tours Gazettesports Coralie Sombret 31

À la fin de la pause, c’était Horacio Cifuentes (48) qui se mesurait à Léo De Nodrest (49), de retour en très grande forme pour son second match de la saison après une impressionnante victoire face à He Zhiwen dimanche. Et l’Amiénois débutait son premier set sous le bon angle avec un départ à 1-4 qui ne déstabilisait pourtant pas De Nodrest, remontant patiemment au score (6-6) pour s’imposer 11-8 après une bataille acharnée entre les deux joueurs. Cifuentes se voulait alors plus impactant au second set, ne laissant pas à son adversaire le temps d’espérer recoller avec une belle victoire 2-11. Après dix points engrangés à la suite depuis la seconde manche, l’Amiénois était ralenti dans son élan avec un retour progressif de De Nodrest (1-3, 4-6). Le Breton revenait alors dans la course et prenait même un court avantage (8-7) avant que Cifuentes ne remette les pendules à l’heure et ne s’impose 9-11. Largement en faveur du Thoréfoléen, le quatrième set ne laissait pas au Picard la place de s’exprimer, remettant les deux joueurs à égalité avec une victoire expéditive, 11-4. Et la belle semblait elle aussi pliée pour De Nodrest qui se lançait avec un 4-0 d’entrée. Il aura fallu du temps à Cifuentes pour recoller (6-3, 7-7) et même obtenir une balle de match (8-10), mais le Thoréfoléen restait dans la partie et s’imposait 12-10. Thorigné reprenait alors les commandes de la rencontre, 2/1. 

Tennis De Table Astt Amiens Vs Chartres 0003 Leandre Leber Gazettesports

Jesus Cantero (47) faisait alors son entrée pour offrir aux Amiénois une place au double. Face à lui, Noshad Alamiyan, de nouveau victime d’un lourd 0/3 sur cette journée. De fait, si Cantero prenait rapidement le large dans le premier set (1-4, 4-8), il était finalement remonté par l’Iranien et manquait même une balle de set (9-10) avant de tout de même s’imposer 10-12. Tout aussi précis et appliqué dans la seconde manche (1-4, 4-7), l’Espagnol engrangeait un second point avec une nouvelle victoire, 7-11. Finalement, l’entame du troisième set aura été plus disputée avec une égalité parfaite d’entrée (2-2, 4-4). Mais à nouveau, l’Amiénois n’en démordait pas et enchaînait les points jusqu’à s’imposer 6-11, et emmener la rencontre se poursuivre au double décisif, remettant les deux collectifs sur un pied d’égalité, 2/2. 

« Concernant Horacio, il a encore bien joué ! Maintenant il faut qu’il arrive à conclure toutes les belles qu’il joue, mais je ne m’en fais pas pour lui. Jesus, quant à lui, a saisi sa chance, c’est sûr que son adversaire ne jouait pas très bien, mais Jesus sortait lui aussi d’une spirale où il ne jouait pas bien donc il a réussi à saisir sa chance et surtout à conclure parce qu’il était devant sur tous les sets. C’est un bon point pour lui d’avoir réussi à gagner de nouveau contre un excellent adversaire qui était peut-être moins en forme ce jour-là, mais pour battre les bons joueurs il faut aussi savoir profiter de défaillances. »

« Le double était lui aussi un peu fou »

Pour la cinquième fois cette saison, l’Amiens STT allait devoir compter sur son double pour s’imposer. Et ce sont Grégoire Jean et Horacio Cifuentes qui se prêtaient de nouveau à l’exercice, opposés cette fois à Léo De Nodrest et Damien Provost. Mais le duo amiénois s’est d’abord fait quelques frayeurs à l’entame de la rencontre en laissant ses adversaires prendre l’avantage (4-2, 6-4) et même compter une première balle de set (10-9). Ce sont finalement les Picards qui remontaient et s’imposaient de justesse, 10-12. Nettement plus en faveur de la paire locale, la seconde manche était rapidement empochée par les Bretons, 11-5. Un coup dur pour les joueurs d’Arnaud Sellier qui s’empressaient de rebondir au set suivant avec un nouveau point gagné plus sereinement, 7-11. À un set de la défaite, les locaux n’avaient cependant pas dit leur dernier mot et continuaient à afficher une franche opposition aux visiteurs en se remettant sur pied avec une victoire 11-9 alors que les Amiénois comptaient jusqu’à trois points d’avance (6-9). La belle était donc une nouvelle fois de mise ce mardi soir avec, de nouveau, son lot de frayeurs côté samarien. Devant à 2-6, Jean et Cifuentes auraient pu épargner quelques émotions à leur banc, mais De Nodrest et Provost s’acharnaient à faire durer le suspens, revenant à 9-9. C’est finalement à 9-11 que se concluait ce match plein de rebondissements et par la même occasion cette première phase de compétition avec une belle victoire picarde, 2/3. 

« Un bon match pour terminer la phase et repartir pleins d’énergie pour la deuxième »

Arnaud Sellier

« Forcément la victoire fait du bien au moral parce qu’après la défaite de Tomi d’entrée, on s’est encore vus repartir avec un 3/0 après une heure et demi de jeu. Donc c’est bien que l’on ait réussi à revenir, d’avoir battu une équipe de tête même si l’on reste derrière d’un point au classement. Ça prouve que l’on peut rivaliser avec les équipes de haut de tableau et le match en double reste également très encourageant puisque l’on est déjà à 5 sur 5 ! C’est une note positive qui nous donnera de la confiance si on arrive de nouveau à 2/2 en deuxième phase. En tout cas, ce qui compte vraiment c’est de gagner peu importe le score. »

L’Amiens STT signait donc sa septième victoire ce mardi soir, un succès que l’entraîneur amiénois qualifiait comme « une surprise ! On est vraiment passés par toutes les émotions : on s’est vus perdre assez vite avec la défaite de Tomi puis après on a repris espoir avec la victoire de Grégoire. Horacio c’était encore un match très très serré avec deux balles de match à la belle qui se termine par une défaite 12-10 ; il a perdu mais on s’est dit “ça reste possible.” Derrière, Jesus, qui n’avait gagné qu’un seul match de la phase, jouait contre l’Iranien alors on se disait que ça allait être très dur et pourtant il nous sort un 0-3. Finalement le double était lui aussi un peu fou parce qu’on a très souvent mené, mais on s’est fait remonter dans le quatrième et à la belle, on commençait à se dire qu’on allait se faire avoir ! L’histoire se termine bien, c’était un bon match pour terminer la phase et repartir pleins d’énergie pour la deuxième. »

À l’heure de la trêve hivernale, les Amiénois pointent donc à une belle quatrième place dans ce classement de Pro B, à un point seulement de Thorigné et Roanne, deuxièmes ex æquo avec 22 points. Si la date de reprise du championnat n’est pour l’instant pas connue, notons que quatre équipes ont toujours une journée à rattraper le 10 janvier afin de boucler définitivement cette première phase. 


T.T Thorigné-Fouillard – Amiens STT : 2/3
D. Provost / T. Lakatos : 3/0 (6 11 4)
N. Alamayan / G. Jean : 0/3 (-11 -5 -8)
L. De Nodrest / H. Cifuentes : 3/2 (8 -2 -9 4 10)
N. Alamayan / J. Cantero : 0/3 (-10 -7 -6)
Provost-De Nodret / Jean-Cifuentes : 2/3 (-10 5 -7 9 -9)




Océane Kronek

Crédits photo : L. Leber & K. Devigne & C. Sombret – Gazettesports.fr