TENNIS DE TABLE : Libération au bout de la nuit pour les Amiénois

Tennis De Table Asptt Amiens Vs Miramas 0105 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’heure de la dernière rencontre de cette drôle d’année 2020 a déjà sonné pour les pongistes amiénois qui concluaient cette première phase par un déplacement à Thorigné-Fouillard. L’année se finit bien pour les Amiénois qui s’imposent avec leur signature au double décisif, 2/3.  

Pour la première rencontre, Tomi Lakatos (35) affrontait Damien Provost (78), un Thoréfoléen en grande forme ces derniers temps. Et Provost a une nouvelle fois prouvé sa bonne dynamique au détriment de l’Amiénois en s’imposant sans difficulté, 3/0. Au terme d’un premier set relativement disputé, Lakatos manquait le point par 11-6. Longtemps mené à la manche suivante et alors que Provost comptait cinq balles de sets, le Samarien parvenait à remonter puis à prendre les devants, mais c’est finalement le joueur local qui prenait ce deuxième point à la belle, 13-11. Défaite sèche pour le Hongrois au troisième set qui s’incline 11-4 après avoir laissé son adversaire prendre une nette avance d’entrée de jeu. Thorigné accrochait donc le premier point de cette journée, 1/0.

Duel de gauchers pour la seconde rencontre entre Grégoire Jean (69) et Noshad Alamiyan (25). Match largement en faveur des Amiénois cette fois avec à son tour une victoire sans bavure, 0/3. Jouant à tâtons sur le premier set, les deux pongistes se testaient doucement avant que Jean ne prenne une avance finalement compensée par l’Iranien. Le Picard validait tout de même le point en s’imposant à la belle, 11-13. Dès l’entame du deuxième set, Grégoire Jean prenait nettement les devants et bouclait rapidement le set, 4-11. De nouveau, la troisième manche restait équilibrée entre Jean et Alamiyan, mais c’est une fois encore le Picard qui s’imposait, 7-11. À l’heure de la pause les deux équipes étaient donc sur un pied d’égalité, 1/1

Horacio Cifuentes (48) avait face à lui un jeune, Léo De Nodrest (62), de retour pour ce qui allait être son deuxième match de la saison. Si le premier set était remporté par le Breton (11-8), Cifuentes ripostait d’autant plus fort avec une victoire nette 2-11 sur le set suivant. De Nodrest devenait alors plus accrocheur et l’Amiénois devait afficher plus de combativité pour remporter cette troisième manche, 9-11. L’Argentin était par la suite largement battu au quatrième set (11-4), menant les deux joueurs à la cinquième manche. De plus en plus agressif sur la belle, le Thoréfoléen prenait rapidement l’avantage sur Cifuentes qui revenait malgré tout dans la partie et repassait devant jusqu’à avoir une balle de match. Cependant De Nodrest restait solide mentalement et ne sortait pas de son match, accrochant finalement le point à la belle, 12-10. Thorigné reprenait donc les devants dans la rencontre, 2/1

C’est donc Jesus Cantero (47) qui rentrait pour la quatrième rencontre de la journée face à Noshad Alamiyan (25). L’Amiénois déroulait rapidement avec une victoire 10-12 puis 7-11 sur les deux premiers sets après de nombreux longs au travers de toute la surface de jeu. C’est finalement sur une ultime victoire 6-11 que Cantero venait conclure ce match, accrochant en passant une seconde victoire pour cette saison. De nouveau à égalité, les deux collectifs partaient se départager au double décisif, 2/2

Un double Amiénois composé de Grégoire Jean et Horacio Cifuentes qui se mesurait à la paire formée par Damien Provost et Léo De Nodrest. Bien qu’expérimental, le double aligné par les Bretons donnait du fil à retordre au double expérimenté des Picards qui s’imposaient tout de même 10-12 au premier set. Presque absents lors de la manche suivante, les Amiénois s’inclinaient 11-5 avant de rebondir avec une seconde victoire, 7-11. Très mal partis sur le quatrième set et malgré une excellente remontée avec un cinglant 0-6, les joueurs d’Arnaud Sellier manquaient une occasion de conclure la rencontre en s’inclinant 11-9. C’est finalement à la belle que la journée se terminait avec une victoire de l’équipe amiénoise au bout du suspens, 9-11.




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr