AUTO : Ultimes tours de piste de l’année pour Lilou Wadoux et son Alpine, en Ultimate au Castellet

03102020 Alpine Elf Europa Cup Le Castellet Course 1 Et 2 Autosport Gp 0057 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Cinq semaines après sa 7ème place finale en Alpine Cup, Lilou Wadoux boucle 2020 ce week-end au Castellet. Le circuit Paul-Ricard accueille le final de l’Ultimate Cup Series, championnat d’endurance qui permet surtout à la jeune amiénoise d’emmagasiner de l’expérience. Utile avant la prochaine saison qui devrait la voir remettre ça en Alpine, mais pas que…

Jamais deux sans trois… Déjà invitée à participer à deux manches de la saison de l’Ultimate Cup Series avec son team Autosport GPLilou Wadoux récidive en cette fin de semaine, engagée dans la course de GT Endurance qui va clore ce championnat. Sur le circuit Paul-Ricard du Castellet (Var), avec son Alpine A110 Cup au volant de laquelle elle a pris la 7ème place du classement général final de l’Alpine Elf Europa Cup (AEEC), la pilote samarienne va rouler pour la dernière fois de l’année. C’est l’épilogue d’une saison qui a vu la compétition débuter seulement en août, avec un programme condensé à cause de la pandémie de Covid-19. Malgré les confinements, Lilou Wadoux a vécu « une bonne année dans l’ensemble, avec des hauts et des bas mais en prenant beaucoup d’expérience. » À 19 ans, pour sa première saison chez Autosport GP « un team vraiment au top » – et en Alpine Cup, la Samarienne a continué sa progression. « En fin de saison, on a réussi de belles choses, ce qui montre qu’on était bien » retient Lilou Wadoux, préférant mettre l’accent sur le collectif.

Le Castellet arrive après Dijon – Prenois et Magny-Cours pour Lilou Wadoux

Ce qui tombe bien puisqu’en GT Endurance, la principale différence avec l’Alpine Cup est que les pilotes la jouent encore moins perso car ils se relaient au volant, pour aller au bout d’une course de trois ou quatre heures. Début septembre, sur le circuit de Dijon – Prenois, comme mi-octobre à Magny-Cours, la Picarde était en binôme avec celui qui allait ensuite remporter le titre en Alpine Cup, Jean-Baptiste Mela. Le jeune duo terminait 12ème à Dijon puis 8ème dans la Nièvre, dans des classements purement honorifiques comme le binôme était invité. Lilou Wadoux s’était dite fière de partager sa voiture en Ultimate avec celui qui est son aîné de trois ans : « JB, il lui a fallu trois ans avant de gagner » souligne-t-elle à juste titre, le pilote corse d’Autosport GP ayant pris part aux deux premières saisons de l’Alpine Elf Europa Cup avant d’être couronné cette année.

31102020 Alpine Elf Europa Cup Autosport Gp Portimao Leandre Leber (2)
JB Méla et Laurent Hurgon se félicitaient après la 1ere course de Portimao

JB Mela avec Laurent Hurgon, prélude à leur possible association l’an prochain en GT4

Mais pour ce dernier rendez-vous de l’année, Autosport GP a tenu à aligner en Ultimate une voiture qui réunit ses deux pilotes stars de la saison : Jean-Baptiste Mela et son dauphin au classement de l’Alpine Cup, Laurent Hurgon« Ce binôme, c’est peut-être bien l’avenir… lance Gilles Zaffini, le team manager d’Autosport GP. On veut avoir confirmation qu’ils s’entendent bien car ils pourraient être associés la saison prochaine en GT4 (*). » En conséquence, Lilou Wadoux va faire équipe avec Jérôme Thiéry, un pilote Gentlemen chevronné, habitué de la Clio Cup, qui a derrière lui par exemple les 24 Heures de Dubai il y a une dizaine d’années. « C’est un très très bon ! précise Gilles Zaffini. Même s’il n’a jamais roulé en Alpine, donc à Lilou de lui apporter son expérience… » Lilou Wadoux qui reconnaît qu’il est « important aussi de faire plaisir »  à moins de trois semaines de Noël, en partageant son volant avec l’équipier d’un week-end. Reste que pour la Samarienne le principal est simplement de rouler : « j’aurai ma voiture, réglée pour moi. Mon coéquipier aura juste à bouger le siège quand il prendra le volant. Et si on ne jouera pas la gagne, le but sera de prendre de l’expérience et de rester dans les temps de Laurent (Hurgon) et JB (Mela). « Car on veut aussi véhiculer une bonne image de l’Alpine Cup, indique pour sa part le boss d’Autosport GP. Après une année qui a été fabuleuse pour nous ! Avec le doublé en tête du classement final de l’Alpine Cup, le plus marquant aura été la course 1 de Portimao où on a raflé les quatre premières places et où Lilou a signé le meilleur tour en course. Edwin (Traynard) aussi, qui gagne la course 3 de Nogaro alors qu’on ne l’attendait pas ! D’ailleurs, avec nos juniors, on a progressé manche après manche » se félicite Gilles Zaffini.

Les Alpine A110 Cup entre Ferrari, Lamborghini et Renault RS01

Mais cette fois, en Ultimate, les pilotes venus de l’Alpine Cup auront forcément du mal à rivaliser avec les habitués de la catégorie, engagés au volant de voitures plus puissantes, comme la Renault RS01 victorieuse à Dijon devant la Ferrari 488 GT3 et la Lamborghini Huracan. La Ferrari avait ensuite pris sa revanche à Magny-Cours. La bonne nouvelle, c’est que tous devraient profiter d’une météo clémente pour la saison avec un risque d’averses, mais un temps assez ensoleillé dimanche sur l’arrière-pays varois, marqué par un peu de vent et des températures fraîches mais pas négatives. Sous le cagnard ou dans la grisaille, « ce circuit, je confirme que je ne l’aime pas trop, car il n’est pas assez sélectif, contrairement à Portimao (NDLR : le circuit portugais où s’est terminée la saison d’Alpine Cup), qui est rapide, avec des montées et des descentes comme j’aime… »

Alpine Autosport Gp Portimao 0113 Leandre Leber Gazettesports
Gilles Zaffini et Lilou Wadoux

Une 2ème saison en Alpine Cup pour Lilou Wadoux ?

Il en faudrait plus, de toute façon, pour refroidir Lilou Wadoux qui – il ne faut pas l’oublier – poursuit ses études en 2ème année de BTS Bâtiment à Boulogne-sur-Mer, parallèlement à sa carrière de pilote. Elle ne veut retenir que du bon de cette année. Comme le professionnalisme et l’ambiance au sein d’Autosport GP, ce championnat Alpine Elf Europa Cup et cette A110 Cup « au top ! » Et ses études « qui se passent super ! » Quant à savoir de quoi sa prochaine saison sera faite, toujours rien d’officiel pour l’instant mais il paraît probable que l’Amiénoise effectuera une deuxième année en Alpine. « C’est effectivement dans la logique des choses, mais ça ne l’empêchera pas de s’aligner peut-être aussi dans une autre catégorie » lâche Gilles Zaffini. Laquelle ? « Je ne peux rien dire pour l’instant… »



Vincent Delorme
Photos Gazettesports Léandre Leber

(*) Le GT4 European Series est un championnat avec des courses d’une heure. Les pilotes se relaient. « C’est la 1ère division du sport auto » pour Gilles Zaffini.

LE PROGRAMME DU FINAL DE L’ULTIMATE CUP SERIES (Catégorie GT Endurance)
Le Castellet ( Var) – Circuit Paul-Ricard
Ce samedi : 10:05 – 10:45 : essais libres 3
                     13:40 – 13:55 : qualifs 1
                     14:00 – 14:15 : qualifs 2
                     14:15 – 14:30 : qualifs 3
Ce dimanche : 9:50 : grille de départ
10:15 – 13:15 ou 14:15 : course