NATATION : Un Meeting des Hortillons prometteur

Natation Meeting National Des Hortillons 2020 Gazettesports Coralie Sombret 40
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Avec une dernière journée encore une fois à la hauteur, le Meeting des Hortillons se termine donc sur un bilan positif pour l’Amiens Métropole Natation. Tant du point de vue sportif que de l’organisation.

C’est donc avec un total de 6 victoires, 12 podiums et 29 finales A (en comptant Evangelos Makrygiannis) que l’Amiens Métropole Natation conclue son Meeting des Hortillons. Ce dimanche, le club picard a ajouté 2 succès à sa collection, grâce à ses deux têtes d’affiche. D’un côté, Mewen Tomac, auteur de son 4ème podium et de sa 2ème victoire en 4 épreuves, sur le 200 mètres dos. De l’autre, Maxime Grousset (qui a remporté les 2 finales sur lesquelles il s’est aligné), sur le 100 mètres nage libre. Les deux avec des temps qui les auraient mis sur le podium des championnats de France en 2019, et même sur la plus haute marche du podium pour Mewen Tomac (1:58.72).

Ce qui faisait admettre de bons espoirs pour les championnats à Antoine Britz, entraîneur à l’AMN, dans la perspective des championnats de France, prudent mais satisfait : « La vérité d’un jour n’est pas toujours celle du lendemain, mais en tout cas, on voit que les choses travaillées à l’entraînement se transfèrent dans cette situation de compétition donc on voit que le travail est fait et qu’il va falloir continuer de trouver ses automatismes et peaufiner tous les réglages jusqu’aux championnats. »

Un groupe prometteur

A cela vient s’ajouter un deuxième podium en brasse pour Lou Hermel. Après celui du 200 mètres, elle a réitéré la performance en décrochant la 3ème position du 100 mètres. Pas de nouveau podium, en revanche pour Enzo Tesic après ses victoires de vendredi et samedi puisqu’il échoue, pour un demi dixième, à la 4ème place du 100 mètres nage libre. Même position, mais avec un écart plus nette, pour Evangelos Makrygiannis, souvent placé mais jamais sur le podium (deux fois 4ème, une fois 5ème) sur le 200 mètres dos.

A propos de ce dernier, Antoine Britz nous expliquait les dessous de sa présence à Amiens : « Il a décidé de venir à Amiens pour avoir une confrontation à l’entraînement un peu plus forte que ce qu’il peut avoir en Grèce, notamment avec Mewen et Maximilien, au-delà de tout l’accompagnement qu’il peut trouver à Amiens, que ce soient kiné, préparateur mental… Il a été accompagné par Jason, l’adjoint de Mathieu, qui est Grec et qui a été facilitateur dans les démarches administratives mais la démarche est de lui. »

Enfin, on retrouvait Maximilien Hugot, Clément Mallet et Mathilde Pruvot, pour leur 3ème finale A chacun, respectivement 6ème du 200 mètres dos, 7ème du 100 mètres nage libre et 8ème de la même épreuve.

Natation Meeting National Des Hortillons 2020 Gazettesports Coralie Sombret 29

Un ensemble de performance qui incitait Antoine Britz à déclarer dès samedi : « Les performances sont satisfaisantes au regard du moment où l’on est dans la saison, du contexte actuel. Ils n’ont pas eu de répétition, c’est leur première compétition en grand bassin donc il faut reprendre les repères. Il y a vraiment des choses positives. » Et de confirmer le lendemain, à l’heure du bilan global du meeting un « très bon bilan. C’est une bonne prise de repères avant les championnats. Les jeunes et le groupe excellence ont réalisé des choses prometteuses. On voit les éléments qu’on met en place au quotidien se replacer en situation de compétition donc c’est plutôt très positif. »

Une organisation stricte pour une réussite

L’entraîneur du club picard, qui avait aussi une casquette d’organisateur se félicitait également d’« un bilan plus que positif sur l’organisation. Ce n’était pas gagné. La préfecture et Amiens Métropole ont vraiment permis la tenue de ce meeting. Le club d’Amiens est forcément reconnaissant mais on a pu échanger avec les entraîneurs au bord du bassin et ils expriment aussi beaucoup de reconnaissance parce que les compétitions sont rares donc c’est l’occasion de venir se confronter. Et la compétition, c’est ce qui fait l’essence du sport.« 

Une affirmation que l’on pouvait vérifier en écoutant Matthias Dubois, jeune nageur du club amiénois : « Je suis hyper content que la compétition ait eu lieu. Parce qu’on s’entraîne tous les jours et, là, on a le résultats de nos entraînements. C’est hyper cool pour voir notre progression. Surtout qu’avec les conditions, en ce moment, on était un peu dans le doute. On n’est pas parfaitement préparés pour cette compétition mais c’est normal. Je suis content dans l’ensemble. Il y a beaucoup de compétitions annulées donc que celle-ci ait eu lieu, c’est vraiment une bonne chose. »

Et si le protocole pour en arriver là, tout le monde y gagnait et « tout le monde l’a bien compris : sans ce protocole, le meeting n’aurait pas pu avoir lieu, explique Antoine Britz. Donc derrière, il y a vraiment une exigence de tout le monde, de chaque entraîneur et de chaque athlète à bien porter son masque tout le temps. » Et lorsqu’un léger relâchement pouvait se faire sentir, après 3 jours de compétition, la vigilance collective était toujours là pour assurer le respect du protocole. Précisons par ailleurs que la participation était aussi soumise au passage de tests Covid « tous négatifs avant le début de la compétition » comme l’a précisé pour nous Antoine Britz.

Les autres résultats :

  • Evangelos Makrygiannis : 4ème de la finale B en 100 NL
  • Youris Géran : 5ème de la finale B en 100 NL
  • Kyllian Darras : 4ème de la finale C en 100 NL
  • Adrien Musart : 19ème des séries en 100 NL
  • Louis Coffigniez : 33ème temps des séries en 100 NL
  • Zacharian Fikri : 52ème temps des séries en 100 NL
  • Matthias Dubois : Vainqueur de la finale B en 100 brasse
  • Thomas Le Pape : 4ème de la finale B en 200 papillon
  • Lena Bingue Sidibe : 3ème de la finale C en 100 NL


Morgan Chaumier

Crédit photos : Coralie Sombret