FOOTBALL (F) : L’Amiens SC ne perd… ni le Nord, ni la tête !

Calais Amiens 3
Ⓒ Gazette Sports

Souveraines à Calais, les coéquipières de Camille Martin réalisent la (très) belle opération de la journée… Et siègent confortablement dans le fauteuil de leader de R1.

Hicham Andasmas avait défini le « périlleux déplacement jusqu’à Calais tel un test ». En dominant leur hôte, les demoiselles de l’Amiens SC ont donc brillamment réussi cet « examen de passage » (0-1). Mieux, en sortant lauréates de ce choc au sommet, les partenaires d’Anaïs Pugnetti réalisent aussi le « joli coup » de la journée. Et confortent ainsi leur place en tête du classement de Régional 1.

Très vite dans le vif du sujet, les Amiénoises contrariaient alors astucieusement les offensives nordistes. Et sur une aire de jeu gorgée d’eau, elles essayaient, tant bien que mal, à « user des zones de profondeur » afin de se révéler dangereuses. Schéma tactique habilement élaboré que les Calaisiennes veillaient, au fil du temps, à contrecarrer. « En posant alors le pied sur le ballon » se souvient le responsable technique de l’ASC. S’appuyant alors sur une certaine maîtrise du cuir, les Nordistes « parvenaient à le monopoliser » sans pour autant prétendre mettre en péril une sereine Camille Martin.

Nous n’avons été que très rarement mis en difficulté

L’entracte modifiait alors, sensiblement, le scénario et Calais Grand Pascal semblait vouloir hausser le ton. Excès d’enthousiasme que les Samariennes s’attachaient néanmoins à tempérer… de la meilleure des façons ! « Nous avons l’opportunité d’ouvrir le score à ce moment précis de la rencontre » s’en félicite (encore) Hicham Andasmas. Convaincu, avec le recul, qu’il fut déterminant. Alertée par Léa Tellier-Bouazni, Lilou Glyda ne tremblait pas et permettait à ses couleurs de scintiller à l’heure de jeu…

Soudaine redistribution des cartes qui incitait, imposait à la troupe locale de reprendre la main. De (re)mettre les bouchées doubles afin d’envisager s’extirper de ce mauvais pas. Vagues d’offensives qui ne submergeaient pourtant pas outre mesure une formation amiénoise, s’attachant à colmater les éventuelles brèches. « Nous n’avons été que très rarement mis en difficulté. Et c’est tant mieux d’ailleurs »  soulignait, d’un petit trait d’humour, Hicham Andasmas. Avant qu’il n’admette avoir ressenti « quelques frayeurs suite à un ballon dégagé en catastrophe ».

Calais Amiens 7

Bien en place, « appliquant scrupuleusement le plan de jeu », Mallory Vlieghe et ses coéquipières conservaient alors le gain d’un match qui pourrait devenir référence ? « Je suis très satisfait du comportement du groupe. Cette victoire se révèle être très importante et récompense, une fois encore, l’abnégation de cet effectif où règne une véritable joie de vivre ensemble. Les filles ont livré un vrai combat. Toutefois, il ne faut surtout pas occulter la suite de ce championnat. Rien n’est acquis, loin de là » argumente l’entraîneur amiénois. À l’égard d’une équipe qui demeure néanmoins sur son « petit nuage ». Et invaincue après cinq échéances…

Et si le terme « accession » ne figure pas (vraiment) dans son vocabulaire, celui-ci pourrait cependant très prochainement devoir lui brûler les lèvres. Surtout à ce rythme-là…

  • CALAIS. Stade de l’Epopée. Amiens SC bat Calais Grand Pascal 1-0 (0-0)

Arbitre : M. Wyart assisté de MM. Creton et Braz

Bonne pelouse. Temps pluvieux.

But pour l’Amiens SC : Glyda (60e)

  • AMIENS SC : Martin ; Meunier, Plessier, De Brito Varela, Bettens, Vlieghe, Tellier Bouazni, Pugnetti, Karaoun (puis Sicard 65e), Glyda, Follain (puis Tabitourat 55e)
Calais Amiens 11

Fabrice Biniek

Crédit photo : Sisco (Amiens SC Féminine)