FOOTBALL (F) : L’Amiens Sc n’entend pas… Calais !

27092020 Football Feminin Porto F Vs Asc F 0028 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Sur la vague du succès, les protégées d’Hicham Andasmas souhaitent prolonger cette belle euphorie. Et tirer profit de ce choc de haut de tableau.

Gazettesports : Votre formation est invaincue en championnat, demeure toujours en lice en Coupe de France, ce tonitruant début de saison vous surprend-il ?

Hicham Andasmas : « Sincèrement non ! Je connaissais la qualité de notre effectif et donc son comportement ne m’étonne pas. Toutefois, il convient de relativiser. Sans faire offense ou oser dévaloriser l’adversité jusqu’alors rencontrée, Saint-Omer – que nous sommes parvenus à dominer, non sans mal, sur ses terres (0-1) -, pointe au dixième rang. À la lecture de ce classement, il s’agit de la « meilleure » équipe à laquelle nous avons dû nous confronter. Il convient donc de faire preuve d’humilité… Les filles en sont d’ailleurs parfaitement conscientes et conservent les pieds (bien) sur terre. Ce duel face à Calais Grand Pascal fait valeur de test. Quoiqu’il puisse advenir, nous continuerons à appréhender les rencontres les unes après les autres, animés par cette volonté de poser problème à notre rival, de vaincre donc également. Il sera bien temps d’effectuer les calculs à l’issue de cet exercice. »

Paradoxalement, j’oserais considérer l’équipe actuelle de même niveau, voire plus incisive que précédemment.

Hicham Andasmas

Gazettesports : Si vous aviez à faire un « parallèle » entre la troupe reléguée de Division 2 et celle visiblement « revancharde » à l’étage inférieur ?

Hicham Andasmas : « C’est un exercice périlleux, je l’avoue (rire). Cependant, force est de constater que l’effectif de la saison écoulée se révélait plus dense en nombre, en « qualité individuelle » aussi il me semble. Dans l’antichambre de l’Elite, je disposais de joueuses plus athlétiques, aguerries et donc expérimentées. Paradoxalement, j’oserais considérer l’équipe actuelle de même niveau, voire plus incisive que précédemment. La raison ? À mon sens, la vie au sein du groupe est à l’origine de cet épanouissement. Il est plaisant d’entrevoir des joueuses ravies d’évoluer côte à côte, de partager de belles poussées d’adrénaline. Je n’avais jamais connu semblable sensation depuis mon arrivée à la tête de cette équipe en 2017. La campagne d’accession réussie en Division 2 avait été intense certes, avait apporté joie et satisfaction. Mais à l’époque, triompher était presque devenu une évidence, une banalité. Aujourd’hui, il existe une véritable envie de se surpasser. Et les succès sont accueillis par de vives périodes de liesse. Je découvre alors des filles heureuses de l’emporter ensemble. Au-delà des résultats, je suis persuadé qu’un lien de plus en plus fort les unies ! »

27092020 Football Feminin Porto F Vs Asc F 0026 Leandre Leber Gazettesports

Gazettesports : Risquez-vous de devoir déplorer certains forfaits pour ce déplacement à Calais ?

Hicham Andasmas : « À Clairefontaine (Yvelines), suite à sa pré-sélection en équipe nationale U16, Doreen Norden ne figure donc pas sur le feuille. L’incertitude demeure concernant Tiffany Vassant. Touchée à l’ischio voici quelques semaines, elle se rétablit gentiment mais j’attends l’accord du « Doc ». Il n’est pas exclu qu’elle puisse rechausser les crampons dimanche. Ce qui se révélerait être une bonne nouvelle (rire). »

Gazettesports : Selon vous, quelles pourraient être les clefs de la réussite lors de ce choc dominical ?

Hicham Andasmas : « Plusieurs paramètres sont à prendre en considération. Dans un premier temps, espérons que toutes les planètes puissent être alignées, en terme notamment de concentration, d’investissement dans l’effort, de qualité technico-tactique sans oublier un zeste de culot. Pour autant, bien que cette confrontation interpelle, nous allons privilégier, nous appuyer sur ce projet de jeu qui est le nôtre. Ce match s’apparente à un révélateur alors pourquoi s’imaginer devoir tout bouleverser ?

Nous connaissons notre adversaire, avons pu essayer de le décrypter. Calais est ambitieux et il s’est donné, par conséquent, les moyens d’atteindre son but. Néanmoins, ne comptez pas sur moi pour révolutionner les dernières séances d’entraînements. La vie, le championnat va suivre son cours. Nous ne sommes d’ailleurs qu’à un tiers de celui-ci. Ce match revêt d’un caractère non négligeable je l’admets sur le plan psychologique, mais il restera ensuite de nombreux points à collecter. Comprenez que je ne définis pas ce rendez-vous comme celui de l’année ! »

Gazettesports : Calais Grand Pascal ne dissimule pas ses prétentions… Que redoutez-vous de cet hôte ? 

Hicham Andasmas : « S’il y avait une chose qui pourrait me hanter l’esprit, c’est que mon groupe apparaisse dans un jour sans. Et nourrisse des regrets. Une inquiétude qui ne m’empêche cependant pas de dormir puisque je suis convaincu que les filles sont actuellement sous l’influence d’ondes positives (rire). Un influx qui cherchera à rééquilibrer un effectif parfois déstabilisé à certains postes. En conséquence, nous risquons de devoir faire face à plus de temps faible que lors d’échéances précédentes. À part cela, et pour le reste, seul l’avenir détient les réponses… »

  • Stade de l’Epopée, 15 heures à Calais. A choisir parmi Lakotko, Martin ; Plessier, De Brito Varela, Bettens, Vlieghe, Pugnetti, Début, Merle, Glyda, Tabitourat, Gosse, Follain, Meunier.




Fabrice Biniek

Crédit photos : Illustrations Gazettesports