FOOTBALL (F) : L’Amiens Porto, sans surprise…

Gazette Amiens Porto Coupe
Ⓒ Gazette Sports

Pas de surprise dans le Nord où les Amiénoises du FC Portugais ont subi la loi de Bousbecque (7-0). Un résultat prévisible mais aussi source d’optimisme.

Le challenge était osé… et l’Amiens Porto, dans une panoplie de « petit poucet », n’est donc pas parvenu à terrasser l’ogre Bousbecque (0-7) ! L’aventure « Coupe de France » a donc pris fin, ce dimanche, pour les coéquipières de Charlotte Duriez, dans un contexte il est vrai un peu spécial. « Les filles ont été informées vendredi soir de la démission de Dominique Chevalier. Et donc qu’il ne siégerait donc pas sur le banc. Une annonce qui n’était donc pas pour favoriser la sérénité d’un groupe déjà en plein doute » chuchotait Hacène Kichou. Sollicité pour (re)prendre ce statut de responsable technique qu’il détenait précédemment.

Le score, et par conséquent cette élimination, ne souffre d’aucune contestation ! Notre hôte nous a été supérieur, a justifié son rang de favori.

Hacène Kichou

Et s’il ne souhaitait commenter « à chaud » cette soudaine redistribution des cartes, l’intéressé recherchait plutôt une « source de satisfaction » à l’issue d’une confrontation à sens unique. « Le score, et par conséquent cette élimination, ne souffre d’aucune contestation ! Notre hôte nous a été supérieur, a justifié son rang de favori. Notre effectif se révèle être comme convalescent mais certaines attitudes me laissent à penser, supposer qu’il va bientôt et très vite retrouver la forme » confiait-il avec cet enthousiasme qui le caractérise. Avant d’ajouter, avec vigueur : « Cette section féminine, nous n’allons pas la laisser tomber tout de même. Voyons ! »

Une « évidence » donc, de la part de celui qui entend administrer en cette équipe fanion un souffle nouveau. « Cette notion de plaisir qui me semble s’être malheureusement diluée au fil des rencontres » murmure, du bout des lèvres, Hacène Kichou. Se refusant toutefois « à fustiger qui ou quoique ce soit ! », il annonçait privilégier un temps de concertation afin que l’Amiens Porto puisse prétendre retrouver son lustre d’antan.

Football Portugaises Vs Asbo (beauvais) Reynald Valleron (24)

« Sur la pelouse de Bousbecque, bousculée, l’équipe a su faire corps. Et ce lien qui fédérait ce groupe auparavant m’a semblé réapparaître. C’est de cela qu’il renaîtra… » annonçait-il. Savourant aussi cette « collation prise sur le chemin qui a, sans conteste, favorisé cet état d’esprit ». Des choses « simples » sur lesquelles il prévient vouloir « se reposer ». Un bien grand mot néanmoins pour Hacène Kichou, conscient qu’il va devoir, falloir, mettre les bouchées doubles. Très vite, convaincu que les points, à l’image du temps, lui seront comptés. « Et ce dès dimanche avec la réception d’un Valenciennes FC, comme nous en situation précaire. Disons qu’au lendemain de confrontations délicates, nous débutons « notre » championnat. Celui du bas, celui qui est le nôtre, soyons lucides ».

C’est donc sans fioriture, par ces mots, que l’intéressé affiche ses prétentions, souhaite interpeller, « faire réagir ». En espérant que cette sortie dominicale version « nouvelle ère » puisse apporter une belle… bouffée d’oxygène à un Amiens Porto qui a en tant besoin.

Football Portugaises Vs Asbo (beauvais) Reynald Valleron (6)
  • BOUSBECQUE. Complexe Sportif Léon Dalle. FC Bousbecque (Régional 1) bat Amiens Porto (Régional 1) 7-0

Arbitre : M. Benidir assisté de MM. Preudhomme et Fissier

AMIENS PORTO : Soyer ; Vaquette, Ranson, Dumay, Duriez, Bihare, Jozefowicz, Ihmeling, Faridi, Rabah, Benkara, Courmont, Letocart, Darty, Conseil, Arhamouz.

Bonne pelouse. Temps ensoleillé



Fabrice Biniek

Crédit photos : Page Facebook Amiens Porto – Reynald Valleron Gazettesports