HIPPISME : « Au bonheur des dames » au Petit Saint-Jean

© She’s A Unicorn Aude Duporte 6206
Ⓒ Gazette Sports

Une fois n’est pas coutume, le Petit Saint Jean avait l’accent « galop ». Et la gent féminine s’en est d’ailleurs donné à cœur joie !

Ajournée, au printemps, en raison de la crise sanitaire, la réunion exclusivement réservée aux galopeurs s’est récemment tenue sur l’hippodrome du Petit Saint-Jean. Dans une atmosphère certes pour le moins « intimiste », météo capricieuse oblige, les acteurs de cette néanmoins agréable mise en scène ont cependant offert un « joli spectacle ». Comme osait le souligner le président de la société des courses Philippe Levasseur. Et avant qu’il n’adresse un clin d’œil en direction d’une gente féminine qui n’a pas ratée l’opportunité de s’octroyer, s’attribuer le premier rôle.

Et le décor était d’ailleurs planté sitôt la deuxième épreuve, moment choisi par Crystal Miette pour se placer sous les feux des projecteurs. Du flash également d’un Jacques Grossemy, photographe officiel, et dont l’objectif… se révèle être notamment d’immortaliser les succès. Associée à Metallica Star, elle s’élevait alors sur la plus haute marche du podium. Là où Aude Duporté et Coralie Pacaut figuraient également, en léger retrait cependant.

Je suis issue du milieu. Cette voie professionnelle peut donc se définir un peu toute tracée

Aude Duporté

Tout près du graal, la seconde nommée allait se l’approprier néanmoins au cours de cette réunion. Avec la complicité de She’s A Unicorn qu’elle accompagnait jusqu’au poteau du prix de Longpré, obtenant ainsi un « trente deuxième succès cette saison ». Efficacité que la trentenaire évoquait cependant avec retenue.

Pour autant, elle se découvrait plus de spontanéité pour mentionner un palmarès à ce jour riche de soixante-sept trophées et qu’elle a pris soin d’ouvrir « à Châtillon-sur-Chalaronne, le 4 avril 2011 avec Koumac Moirette » un pensionnaire de son papa. Virus familial qu’elle admettait, volontiers, avoir contracté. « Je suis issue du milieu. Cette voie professionnelle peut donc se définir un peu toute tracée » confiait encore l’intéressée. Brossant un environnement « où les demoiselles sont parvenues, doucement mais sûrement, à s’affirmer ». A tirer leur épingle du jeu « grâce à certaines mesures encouragées par France Galop, à commencer par la décharge ». Comprenez des conditions de poids afin de veiller à une équité…

Gazette Petit St Jean 2
Auteur d’un « coup de deux », Crystal Miette a rayonné au cours de cette soirée

« Une attention toute particulière qui a offert l’opportunité aux femmes jockeys de pouvoir prétendre s’illustrer » chuchote Aude Duporté. De se faire un nom, comme elle, au sein d’une discipline qui conserve encore l’accent masculin. Une image qui aurait donc tendance à s’écorner ? « Disons que cette hégémonie n’est plus aussi évidente » en souriait celle qui, cependant, met en garde : « Il convient d’être raisonnable avec cette décharge. Et ne pas en abuser, sous peine d’encourager un éventuel déséquilibre des forces en présence ». Comme si la main pouvait… changer.

Pour l’heure, au Petit Saint Jean, les « Amazones » l’ont eu lourde, s’imposant à cinq reprises. Outre Aude Duporté donc et un doublé de Crystal Miette, Diana Lopez Lerez s’imposait dans le rang des cavalières. Avant que Mickaëlle Michel n’orchestre brillamment le baisser de rideau, en selle sur Nehou.

Nous encourageons la diversité. Ce soir, ce pari se révèle par conséquent gagnant !

Philippe Levasseur, président de la Société des Courses

« Nous encourageons la diversité. Ce soir, ce pari se révèle par conséquent gagnant ! » ironisait Philippe Levasseur. Rappelant au passage que la Société des Courses, « par le biais du challenge Yves Saint-Martin » récompensera en fin de saison l’apprenti(e) le plus constant en Somme. « Comme depuis cinq années déjà » murmurait-il avec une fierté dissimulée.

  • L’hippodrome d’Amiens propose une nouvelle réunion à enjeux « premium » le vendredi 16 octobre, exclusivement réservée aux trotteurs. Début des opérations à 15 h 45.
  • La prochaine réunion « galop » aura lieu le vendredi 30 octobre en fin d’après-midi.
  • Plus d’info : Page facebook de l’hippodrome ou www.hippodrome-amiens.fr



Fabrice Biniek

Crédit photos : Jacques Grossemy