HANDBALL : Première défaite pour les Pirates

HANDBALL_APHvsPSG_Léandre-Leber
Ⓒ Gazette Sports

En inauguration du Coliseum, les Amiénois recevaient leurs homologues de la capitale. En difficulté au début de la partie, les rouges et noirs ont finalement connu leur première défaite de la saison face à la réserve du Paris-Saint Germain handball, 28-29.

La rencontre débutait fort du côté des visiteurs avec près d’un but à la minute (2-4, 4’40). La faute à un portier parisien très efficace, les Amiénois ne parvenaient pas à recoller à leurs adversaires du jour, et ce malgré un Legras pourtant bien en place également (4-5, 8’10). L’entrée de Thibaut Sauval dans les cages picardes est venue soulager quelque peu les locaux qui, sur une double parade de leur gardien, revenaient à égalité pour la première fois de la rencontre (7-7, 12’25).
C’est finalement à l’entame du deuxième quart d’heure que les Picards passeront devant au score (9-8, 15’30). S’ensuit alors une longue période de six minutes sans aucun point marqué de chaque côté, grâce notamment à des gardiens très impériaux dans leur cage. Impressionnants de chaque côté du parquet, Sauval et Villain affichaient un grand spectacle et donnaient du fil à retordre aux deux attaques. C’est finalement dos à dos que les deux collectifs se sont séparés une première fois, 13-13 (30’).

Au retour des vestiaires, Tongmen et Peleka ont enchaîné les points de chaque côté, laissant toujours les deux groupes sur un pied d’égalité (15-15, 33’30). Les visiteurs vont ensuite décoller progressivement au tableau des scores, profitant de deux penaltys non transformés par les Pirates (18-21, 43’10).
Comme attendu, l’équipe parisienne a produit un jeu rapide durant toute la partie, ne laissant aucun droit à l’erreur pour leurs hôtes. Punis sur chaque perte de balle, les Amiénois se voyaient relégués à cinq longueurs derrières les Parisiens à un quart d’heure du coup de sifflet final (18-23, 46’). Implacable, Tongmen continuait à faire grimper le compteur pour les Amiénois, bien aidé par un Fournaise qui n’avait pas froid aux yeux et Zirn inébranlable au 7m et en contre-attaque, recollant ainsi leurs adversaires (25-25, 54’). Dans un money time enflammé, les actions de jeu rapides se succédaient et les Pirates reprenaient à nouveau les rênes de la partie sur une double contre-attaque (27-26, 56’). Les Amiénois s’inclinent finalement 28-29 après une fin de partie endiablée.




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr