FOOTBALL : Les Portugais au bout du suspens, fin de parcours pour le RC Amiens

Foot Amical Camon Vs Portugais D Amiens 0057 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Tandis que les Portugais d’Amiens ont réussi à éviter de se faire surprendre en fin de match, le RCA a lui chuté contre plus petit.

Les Portugais n’avaient pourtant pas bien entamé le match, la première mi-temps étant même « la plus mauvaise mi-temps que l’on ait proposé depuis le début de saison, matchs amicaux compris », de l’aveu de Benoît Sturbois. Si bien que c’est Berck qui trouvait le moyen d’ouvrir le score sur un marquage trop lâche à la suite d’un long ballon (1-0, 35′). Le résultat à la pause aurait même pu être plus sévère, les visiteurs prenant un coup sur la tête au lieu de se réveiller, mais le penalty berckois finissait au-dessus de la cage (45′).

Mais en seconde période, tout changeait et les hommes de Benoît Sturbois faisaient le forcing autour de la surface de réparation berckoise. Si cela tenait bon pendant longtemps du côté des locaux, les Amiénois parvenaient finalement à égaliser grâce à Poidevin, auteur d’un slalom entre deux défenseurs après une passe de Sylla (1-1, 72′). Finalement, c’est Boulafrad qui délivre les Portugais en reprenant d’une mine une frappe relâché de Facquier (1-2, 86′).

Les Portugais arrachent donc la victoire, non sans mal, après avoir complètement manqué leur première période. Pour Benoît Sturbois cela s’explique par « un problème technique, on perdait tous nos ballons. » Mais si le coach ne pouvait se satisfaire de ce contenu médiocre, il appréciait tout de même les « grosses ressources mentales » de son équipe : « on a su relever la tête, on a su proposer du jeu et on s’est rendu compte que quand on joue, on se rend la vie facile alors que quand on déjoue, quand on se met au niveau de l’adversaire, c’est plus difficile. » Finalement, il se satisfaisait de cette rencontre expliquant : « En coupe, le contenu passe au second plan, le principal, c’est la qualification, chose validée. »

AS Berck (D1) – FC Porto Portugais d’Amiens (R2) : 1-2 (1-0)

Buts : Poidevin (72′), Boulafrad (86′) pour les Portugais d’Amiens

Amiens Portugais : Gningue – Somon, Da Rocha, Touré, Njamen, Devauchelle – Alouasti, Facquier – M. Monteiro, Poidevin, Boulafrad

Entrants : D. Sylla, I. Monteiro


Ça ne passe pas pour le RCA

Plus petite équipe de la Métropole engagée dans ce 4ème tour, le RC Amiens avait également hérité d’un adversaire d’une division inférieure. Et dès le début de la rencontre, imposait son jeu. Mais ne parvenait pas à trouver la faille face au bloc isarien. Des locaux qui, au fil des minutes, sortaient un peu plus en contre. Pour autant, le score à la pause était toujours de 0-0.

En début de seconde période, les Amiénois se procuraient une grosse occasion, mais butaient sur le gardien de Crèvecœur. Finalement, à force de ne pas faire la différence, les hommes de Nicolas Cauvin se faisaient punir sur un des contres crépicrodiens (1-0). Les visiteurs redoublaient leur pression sur les buts isariens et leur faisaient vivre 20 dernières minutes difficiles. Mais les locaux ne rompaient pas et les Samariens ne parvenaient pas à revenir au score malgré 2 grosses occasions en fin de match, s’inclinant finalement 1-0 sur la pelouse d’un D2.

Nicolas Cauvin déplorait « le manque d’efficacité offensive » de son équipe, soulignant que concéder le premier but avait rendu la tâche « encore plus compliquée » en « butant sur un bloc ». L’aventure se termine donc ici pour le RC Amiens qui, malgré un parcours bien meilleur que la saison dernière, terminée au 2ème tour, sortent de la compétition avant d’avoir eu l’occasion de se confronter à un club de Ligue ou d’un niveau supérieur. Un autre motif de déception pour le coach Amiénois qui avait pourtant motivé ses joueurs dans l’optique de pouvoir « joueur contre un gros calibre » au tour suivant. « Ce ne sera pas pour cette année » regrettait Nicolas Cauvin, gageons que ce sera pour la prochaine !

US Crèvecœur (D2) – RC Amiens (R3) : 1-0 (0-0)


Morgan Chaumier

Crédit photo : Leandre Leber – Gazettesports